La chasse se poursuit !

Le combat en vue d’une place dans la seconde ronde de la saison dans la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production se poursuit. Pour l’occasion, 29 participants s’étaient donné rendez-vous sur le circuit de virtuel Nashville Super Speedway pour le « Drouin et frères 133 » vendredi soir dernier.

Avant le départ, Nicolas Moreau (No15), Mathieu Tremblay (No 25) et Jean-Raphael Morin (No 23) occupaient fièrement le top 3 du classement général. Dale Coté (No 59), Jonathan Boisvert (No 024), Martin Giroux (No 50) et Daniel Alie (No 666) espéraient un bon résultat pour s’accaparer de la 16e et dernière place donnant accès à un billet des séries.

Neutralisation, c’est quoi ça ????

Fred Moreau (No 5) s’élançait de la position de tête, pour la 11e fois, depuis le début de la série. Il était accompagné, sur la première ligne, par Jean-Raphaël Morin (No 23).  Nicolas Moreau (No 15) et Jeff Coté étaient juste derrière sur la seconde ligne.

Tout comme la semaine précédente, il y avait trop de doigts dans une main pour calculer le nombre de neutralisations. Deux drapeaux jaunes ont été signalés incluant celui du segment de course. La discipline imposée, peut-être excessive pour certains, semble porter fruit.

Le seul drapeau jaune est survenu au 40e tour. Celui-ci a impliqué Martin Giroux (no 50), Pierre-Luc Rioux (no 86) et Yves Pelland (No 7).

Nicolas Moreau (No 15), Fred Moreau (No 5) et Sébastien Charron-Daniel (No 23) ont pris le top 3 du segment.

Voici les commentaires de Éric Gaudreault-Drapeau de SFTV

« Pour une première visite virtuelle à vie sur la piste de Nashville, ce fut une splendide découverte. Il est rare ici de pouvoir dire « nouveauté » dans un style de course aussi développé que le stock-car. Rares sont les tracés qui vont se démarquer et avoir un caractère unique dans l’ère moderne. Le NSS réussit à venir défier les pilotes avec une surface unique et une configuration atypique (bien que similaire à ce que l’on connaît). C’est autant un défi pour le pilote que pour la préparation des voitures. Que dire du résultat, seulement une neutralisation non programmée (excluant celle du segment) pour un incident sur la ligne droite arrière. Une épreuve qui aura défilé à vive allure et qui, sans aucun doute, place l’échiquier pour la finale de la saison régulière vendredi prochain à Talladega »

Top 5 Nashville Super Speedway

1-Nicolas MoreauChevrolet Camaro no 15Transit
2-Sébastien Charron-DanielChevrolet Camaro no 900Construction Daniel et fils et Drouin et frères
3-Fred MoreauChevrolet Camaro no 5Transit / Lavoie équipement
4-Jean-Raphaël MorinChevrolet Camaro no 23EzWebPro
5-Jonathan DvaranauskasChevrolet Camaro no 27Comagro

Quelques mentions honorables

Un premier top 5, cette saison, pour le pilote de la Camaro no 27, Jonathan Dvaranauskas. Cette cinquième position lui permet de consolider sa place pour les séries. Dvaranauskas occupait le 11e rang au classement général avant le départ de la course avec une avance de 41 points sur la coupure.

Sébastien Charron-Daniel (No 900) remporte le titre cette semaine de la crème du biscuit Oréo en venant s’immiscer au classement final entre les deux frères Moreau. Le titre de remontée du jour revient à Frederik Ladouceur (No 51) qui a effectué une remontée de 16 rangs, lui qui s’élançait de la 27e position. La « déboulade » du vendredi soir appartient à Jeff qui, en terminant dernier, a perdu 25 positions sur sa place de départ.

En conclusion

La semaine prochaine, à Talladega, tout pourra arriver. Pour ceux qui ne sont pas encore classés pour les séries, cela sera leur dernière chance. Pour ce faire, certains auront besoin des dieux de la course pour les aider tandis que pour les autres, seule une présence en piste sera nécessaire.

Encore une fois, l’équipe de SFTV, avec à l’animation Éric Gaudreault-Drapeau (monsieur Vert-Vert-Vert), a offert une diffusion sans faute et d’une excellente qualité. Bravo à eux !

Que les dieux bénissent les rois de la course !

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

Scroll to top