Victoire signée Mathieu Vachon

Vendredi soir dernier, au circuit virtuel du Kentucky, Mathieu Vachon (No. 26) a démontré tout son talent avec une gestion de course presque impeccable. Ce qui lui a permis de décrocher sa première victoire à vie dans la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production.

Cette 8e épreuve de la saison était importante pour plusieurs pilotes qui tentent de s’assurer une place pour les séries. Pour ce qui est de Nicolas Moreau, l’actuel meneur au classement général, il n’a qu’à rouler « pépère », car sa place est pratiquement assurée pour la suite.

Avant le départ, le top 3 au classement général était comme suit : Nicolas Moreau (No 5) 367 pts, Mathieu Tremblay (No 25) 303 pts, Jean-Raphael Morin (No 23) 296 pts.

Peu de neutralisation

La course présentée sur les ondes de SFTV s’est déroulée à vive allure. Les 100 tours n’ont été ponctués que de 3 neutralisations incluant celle du premier segment. Le jaune de la seconde partie de l’épreuve fût une gracieuseté du pilote de la voiture 397 qui après avoir frappé le haut du mur et redescendu vers le bas pour entrer en collision avec entre autre la 48 pilotée par Keven Jobin.

J’ai d’ailleurs recueilli les commentaires de Jean-François Lavoie, conducteur du bolide fautif.

« J’ai voulu garder mon rythme, mais je regardais aussi trop dans le miroir, ma voiture est devenue survireuse et c’est remonté  vers le mur que j’ai frappé comme un grand. Du coup, j’ai apporté 2 gars avec moi, cela m’a fait ch&?%&% pour eux et aussi pour moi qui avait une super de bonne voiture que j’avais placée dans le top 8 avec de bonnes chances de terminer le top 10. Cette fois, c’est de ma faute. Les fois précédentes, j’ai été impliqué plus souvent dans des accidents qui ont ruiné mes chances de me rendre en éliminatoire. Je vais me relever les manches, car je veux remporter le mini championnat pour les hors finalistes dans le but de me préparer sérieusement pour la prochaine saison qui sera déterminante dans ma carrière de simracer. Si les résultats ne viennent plus, ma place est-elle vraiment encore sur une piste ? »

                                                                                                                                                             – Jean-François Lavoie

Lavoie est un fier compétiteur et c’est certain que la période difficile qu’il traverse, cette saison, l’amène à se poser des questions. Est-il encore pertinent pour lui d’occuper la triple tâche de pilote, d’organisateur de la série et de la gestion de l’équipe Lavoie Motorsport.  Il reste que ce dernier est un passionné, j’ai bien de la difficulté à croire que Lavoie accrocherait son volant à la fin de l’hiver.

Quelques statistiques intéressantes

J’aime bien de temps en temps analyser quelques statistiques. Étant donné le nombre faible de neutralisations sur le circuit virtuel du Kentucky, je me suis dit « V’la ta chance man ! »

  • Plus grand nombre de tours menés : Mathieu Vachon (No. 26) 54 tours, Jean-Raphaël Morin (No. 23) 25 tours
  • Plus de positions gagnées : Jocelyn Potvin (No 618) +18 positions, Martin Giroux (No. 50) +13 positions
  • Plus grande « déboulade » : Jean-Raphaël Morin (No. 23) -22 positions, Jonathan Dvaranauskas (No. 27) -12 positions
  • Tour le plus rapide : Mathieu Tremblay (No 25) 30.037 lors de son troisième passage
  • La meilleure moyenne au tour : Mathieu Tremblay (No 25) 35.830, incluant le temps d’arrêts aux puits
  • Nombre de pilotes sur le tour du vainqueur : 17 sur 30
  • Nombre de pilotes qui ont terminé l’épreuve 28 sur 30. Le 28e rang étant occupé par Jean-François Lavoie (No. 397)
  • Nombre de voitures en piste selon le fabricant : 26 Chevrolet Camaro et 4 Toyota Camry
  • Nombre de boisson alcoolisée consommée lors de l’écriture de ce texte par votre humble chroniqueur : aucune

Top 10, Kentucky Speedway 150

1-Mathieu VachonChevrolet Camaro No. 26Transit
2-Nicolas MoreauChevrolet Camaro No. 15Transit
3-Francois BenoitChevrolet Camaro No 711Couverture Therrien-Pellerin
4-Fred MoreauChevrolet Camaro No. 5Transit / Lavoie équipement
5-Sébastien Charron-DanielChevrolet Camaro No 900Construction Daniel et fils et Drouin et frères  

Pour Sébastien Charron-Daniel, il s’agit de son troisième « Top 5 » en cette saison d’automne. Une cinquième position très encourageante pour lui. Charron-Daniel occupait le 10e rang au classement général avant la course de vendredi.

En conclusion

Plus que 2 courses (Nashville et Talladega) avant le début des séries. Certains participants devront jouer de prudence pour garder leur place tandis que d’autres, qui sont à la porte des séries, devront pousser un peu plus la machine pour voler une place précieuse pour conserver leur chance de gagner le championnat.

Que les dieux bénissent les rois de la course.

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

Scroll to top