Kyle Larson s’impose une fois encore !

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Kyle Larson s’impose une fois encore en NASCAR Cup Series cette saison et porte son total de victoires à neuf en 2021 au terme d’une journée particulière pour la Hendrick Motorsports.

Il y a dix-sept ans jour pour jour Jimmie Johnson s’imposait sur le Martinsville Speedway, mais Rick Hendrick perdait plusieurs membres de sa famille et la Hendrick Motorsports plusieurs membres d’écurie dans un accident d’avion. Les quatre pilotes de la Hendrick Motorsports avaient donc à cœur de briller pour commémorer de la plus belle des manières ce bien triste anniversaire.

Tout au long de la course les quatre pilotes de la Hendrick Motorsports ont joué dans le top 10 et évité les incidents. Encore une fois, le plus dominateur n’est autre que Kyle Larson qui signe une troisième victoire consécutive après Charlotte et le Texas, la quatrième des playoffs, la neuvième de 2021.

Je dédie cette victoire à Rick et Linda (Hendrick). Je connaissais l’importance de cette course. et je sais que de là-haut ils nous ont regardé et aidé. C’est une nouvelle victoire et maintenant rendez-vous à Martinsville pour décrocher une horloge.

Kyle Larson

Malgré quelques contacts avec le mur dans les derniers tours de la course alors qu’il revenait sur Kyle Larson, Chase Elliott prend la deuxième place sous le drapeau à damier. Ainsi, il fait la bonne opération au championnat, puisqu’il prend la deuxième place à 74 points de Kyle Larson, mais surtout avec 34 points d’avance sur le cinquième du classement, Ryan Blaney.

Kevin Harvick échoue encore une fois à remporter une victoire et pourrait bien terminer la saison sans le moindre succès, une première pour lui depuis 2009. Le leader de la Stewart-Haas Racing termine troisième devant Kurt Busch et Denny Hamlin. William Byron prend la sixième place, suivent Martin Truex Jr, Christopher Bell, Joey Logano et Austin Dillon pour le top 10.

Des candidats au titre encore dans le dur

Dès le premier segment la Joe Gibbs Racing et la Team Penske sont en difficulté. Kyle Busch, Ryan Blaney, Brad Keselowski et Martin Truex Jr. tapent le mur et doivent passer par les stands pour réparer. La situation ne s’arrangera pas lors du deuxième segment. Pendant ce temps, la Hendrick Motorsports ne connaît pas de problème. Si Kyle Larson engrange dix-huit points, qui lui sont inutiles puisqu’il est déjà qualifié pour la finale, Chase Elliott prend 17 points, huit de plus que Denny Hamlin et quinze de mieux que Kyle Busch. Quant à Joey Logano, Ryan Blaney, Martin Truex Jr. et Brad Keselowski ils ne marquent pas le moindre point.

À une quarantaine de tours du drapeau à damier, sur une relance, Ryan Blaney tape le mur à la suite d’un contact avec Austin Dillon. Le pilote de la Richard Childress Racing perd le contrôle de sa voiture et envoie le pilote de la Team Penske dans le mur. Ryan Blaney est contraint à l’abandon et à la victoire à Martinsville s’il veut se qualifier pour la finale.

Les Hollywood Casino 400 en bref

Segment 1 : Kyle Larson, William Byron, Chase Elliott, Kurt Busch Denny Hamlin, Kevin Harvick, Alex Bowman, Ross Cahstain, Kyle Busch et Tyler Reddick

Segment 2 : William Byron, Chase Elliott, Kyle Larson, Kurt Busch, Kevin Harvick, Tyler Reddick, Alew Bowman, Denny Hamlin, Bubba Wallace, Ross Chastain

La preuve par neuf pour Larson

La semaine prochaine, les deux dernières places qualificatives se joueront sur le Martinsville Speedway entre sept pilotes, les sept mêmes que cette semaine au Kansas.

Laisser un commentaire

Scroll to top