Kyle Larson triomphe à Charlotte !

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Après Sonoma et Watkins Glen, Kyle Larson enregistre un nouveau succès sur circuit routier à l’occasion de l’épreuve de Charlotte.

Revenu de l’enfer ou presque pour remporter une troisième victoire sur circuit routier cette saison, Kyle Larson est passé par tous les états durant les 109 tours de cette course routière. Le pilote de la Hendrick Motorsports en proie à des soucis électriques et d’adhérence en début de course a réussi à revenir dans la lutte pour la victoire grâce au sang-froid de son équipe. Puis, il s’est montré agressif, notamment en sortant son coéquipier William Byron dans la chicane de la ligne droite arrière.

Kyle Larson devient le premier pilote de l’histoire à remporter trois succès sur circuit routier la même saison en NASCAR Cup Series. Surtout, il s’impose pour la septième fois de la saison et engrange cinq points de bonus supplémentaires à l’entame du dernier tour des playoffs, pour porter à 35 points son avance au classement général.

Je n’y aurais pas cru. Une fois le changement, cela allait mieux. Cela ne sentait pas bon, mais l’équipe est restée calme. Cliff (Daniels) m’a indiqué tout ce que les gars faisaient lors des ravitaillements. En fin de course j’ai essayé de prendre les meilleurs relances possibles. C’était une course très sympa, mais aussi de la folie toute la journée.

Kyle Larson

Kyle Larson s’impose finalement devant Tyler Reddick, Chris Buescher, Kyle Busch et Denny Hamlin pour le top 5. Viennent ensuite Matt DiBenedetto, Joey Logano, Christopher Bell, Ryan Blaney et Alex Bowman pour le top 10.

Des déboires pour les prétendants au titre

Les différents pilotes jouant le titre ont tous connu à un moment ou à un autre un problème durant cette course. Des soucis électriques de Kyle Larson et Alex Bowman, au tête-à-queue de Brad Keseolwski, sans oublier la violente sortie de piste de Kevin Harvick, il ne faisait pas forcément bon être prétendant au titre ce dimanche sur le Charlotte Motor Speedway Road Course.

Finalement les quatre pilotes éliminés, sont les quatre pilotes qui étaient sous la ligne de flottaison au départ de la course, à savoir Kevin Harvick, Christopher Bell, William Byron et Alex Bowman.

Harvick se venge d’Elliott

Il n’aura pas fallu attendre longtemps, trois semaines, pour que Kevin Harvick se venge de Chase Elliott. Après le blocage volontaire du pilote de la Hendrick Motorsports dans les derniers tours de Bristol pour favoriser Kyle Larson aux dépends de Kevin Harvick, le champion 2014 s’est vengé à Charlotte au début du dernier segment en envoyant le pilote Hendrick dans le mur.

Les déclarations des deux pilotes laissent à penser que la situation n’est pas soldée. D’autres explications pourraient avoir lieu sur la piste dans les prochaines semaines. S’il parait peu judicieux de tenter quelque chose sur les ovales rapides du Texas et du Kansas, Martinsville pourrait être un lieu tout indiqué pour un nouvel acte de la guerre des champions.

Les Bank of America ROVAL 400 en bref

Segment 1 : Chase Elliott, AJ Allmendinger, Ryan Blaney, Martin Truex Jr, Joey Logano, Kurt Busch, Kyle Busch, William Byron, Michael McDowell et Kevin Harvick

Segment 2 : Kyle Busch, Chase Elliott, Kevin Harvick, Ryan Blaney, Joey Logano, Kyle Larson, Brad Keselowski, Martin Truex Jr, Alex Bowman et William Byron

La semaine prochaine le troisième et dernier tour des playoffs, le Round of 8 s’ouvrira sur le Texas Motor Speedway avec la dernière épreuve de 500 miles de la saison.

Laisser un commentaire

Scroll to top