La surprise Aric Almirola à Loudon

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Au terme d’une course raccourcie à cause de la visibilité, Aric Almirola crée la surprise à Loudon en NASCAR Cup Series.

La première victoire de la saison de la Stewart-Haas Racing est l’œuvre d’Aric Almirola, qui vient redistribuer les cartes pour la qualification pour les playoffs. Avec ce succès il remonte à la vingt-troisième place du classement général et peut entrevoir sereinement la qualification pour les playoffs.

Dans les derniers tours, Aric Almirola a dû sortir les muscles pour dépasser Austin Dillon, qui faisait tout son possible pour rester dans le tour. En effet, Aric Almirola voyait revenir Christopher Bell dans son pare-chocs arrière. Une fois l’obstacle Austin Dillon effacé, Aric Almirola n’a eu qu’à gérer sa fin de course pour aller décrocher sa première victoire sur un ovale n’étant pas un superspeedway. En effet, en 2014 il s’imposait à Daytona, tandis qu’en 2018 c’est à Talladega qu’il décrochait la victoire.

C’est de loin ma piste préférée. J’adore venir ici. Je suis très heureux de gagner une course ici, avec cette écurie. Cette équipe a beaucoup travaillé. Tout le monde continue de nous soutenir alors que c’est notre année la plus difficile. L’équipe a fait de l’excellent travail dans les stands.

Aric Almirola

Sous le drapeau à damier, Aric Almirola devance Christopher Bell. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a bien cru réaliser le sweep, mais il lui a finalement manqué quelques tours pour revenir sur Aric Almirola. Brad Keselowski, Joey Logano et Ryan Blaney complètent le top 5. Kevin Harvick confirme la bonne forme des pilotes Ford avec une sixième place. Kyle Larson, Ross Chastain, Alex Bowman et Denny Hamlin complètent le top 10.

La météo joue un rôle important

La course part sous une légère pluie, qui empire et est à l’origine de l’accident de plusieurs pilotes de la Joe Gibbs Racing. Les officiels n’ont d’autre choix que de sortir le drapeau rouge le temps que l’averse passe. Pour divertir le public resté dans les tribunes, Bubba Wallace, Corey LaJoie et le wide receiver des New England Patriots Gunner Olszewski vont sur la piste faire des passes avec un ballon de football américain.

Pendant le drapeau rouge les mécaniciens de la Team Penske interviennent sur la voiture de Joey Logano. En conséquence le pilote de la Ford n°22 écope de deux tours de pénalité.

Ce drapeau rouge de 101 minutes réduit d’autant la fenêtre de la course, puisque le New Hampshire Motor Speedway, ne dispose pas de lumière. Ainsi, en cas de réduction de de la distance de la course, les officiels l’annonceront à dix tours du nouveau terme de la course. Il n’y aura pas d’Overtime à l’issue de ces dix tours.

Cette incertitude quant à la fin de la course, contraint les écuries à jouer une partie de poker lors du dernier segment. Matt DiBenedetto et William Byron font partie des pilotes qui étirent leur relai, alors que leurs rivaux rentrent aux environs du tour 250. Leader avant les arrêts, Aric Almirola reprend le meilleur sur Brad Keselowski en tant que mieux classé des pilotes n’ayant plus à revenir aux stands. Aric Almirola reprend les commandes au tour 275. Au tour 284, la NASCAR annonce l’entrée dans les dix dernières tours, ce qui ampute la course de huit tours par rapport à ce qui était initialement prévu.

Tyler Reddick détient la dernière place qualificative avec cinq points d’avance sur son coéquipier Austin Dillon.

Les Foxwoods Resort Casino 301 en bref

Segment 1 : Ryan Blaney, Brad Keselowski, Chase Elliott, Kevin Harvick, Tyler Reddick, Christopher Bell, Denny Hamlin, Ross Chastain, Matt DiBenedetto et Kyle Larson.

Segment 2 : Brad Keselowski, Kevin Harvick, Ryan Blaney, Denny Hamlin, Aric Almirola, Chase Elliott, Kyle Larson, Tyler Reddick, Ross Chastain et Kurt Busch.

La prochaine course se déroulera le dimanche 8 août prochain sur le circuit routier de Watkins Glen.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to top