Trois de suite pour Larson…mais la gloire peut être éphémère!

Crédit photo : Jared C. Tilton/Getty Images

Superbe retour de la série de la Coupe NASCAR au Nashville Superspeedway. J’ai toujours aimé y voir les courses d’ARCA. C’était en attendant le retour de la Coupe NASCAR dont la dernière apparition s’était soldée par une victoire de Jeff Bodine en 1984! Cette année, ce fut l’affaire de Kyle Larson (Camaro no 5). Ironiquement, Bodine et Larson pilotaient tous deux une Chevrolet no 5 de l’équipe Hendrick!

Pour Larson, c’était une troisième victoire de suite dans la série en 2021. Évidemment, l’excitation est à son comble chez les supporteurs de Larson et surtout chez les amateurs de Chevrolet (ils sont nombreux, sinon majoritaires chez NASCAR) qui ont souffert d’une importante disette de victoires durant les trois dernières années.

Larson est spectaculaire! Il gagne dans tellement de divisions de course automobile que c’en est incroyable. Sa victoire à Nashville en est un exemple parfait. Mais, soyons réalistes! Cette victoire, aussi spectaculaire fut-elle, pourrait être…éphémère.

Prenons par exemple, Kevin Harvick (Mustang no 4) qui, l’année dernière, accumulait victoire après victoire. Comme s’il était imbattable! Aussi ridicule que cela puisse paraître, malgré le fait qu’il ait mené au championnat, il s’est retrouvé Gros Jean comme devant à l’avant-dernière épreuve des Éliminatoires et il n’a pu être de la partie lors de la toute dernière course pour décider du championnat. Ironiquement, c’est Chase Elliott (Camaro no 9) qui a «ramassé» le championnat qu’avec quelques victoires en fin de saison. Autre «victime» du système de NASCAR, Denny Hamlin (Camry no 11) qui a gagné presque autant de courses que Harvick en 2020, n’a pas réussi à s’imposer, lui non plus, en fin de saison. Pourtant, ces deux conducteurs ont paru comme des héros durant la saison 2020 (j’avais même parié sur Hamlin au championnat!).

Il reste encore beaucoup de courses au championnat NASCAR de 2021. Mais si Larson vous semble imbattable, il lui faudra regarder dans son rétroviseur! Si Harvick aurait pu sembler menaçant en fin de course à Nashville, c’est plutôt Ross Chastain (Camaro no 42) qui a commencé à lui chauffer le derrière. Et ce, dans la voiture que Larson devait conduire l’an passé (la 42 de l’équipe Chip Ganassi)! Chastain est nouveau en Coupe NASCAR cette année! Et s’il était capable de surprendre plus d’un observateur?

Enfin, le champion de l’année dernière, Chase Elliott, ne connaît pas actuallement le succès auquel il devait s’attendre. Une autre tuile vient de lui tomber sur la tête. Les inspecteurs d’après-course ont découvert non moins de cinq écrous desserrés sur les roues de sa Camaro no 9 après l’épreuve de Nashville. Il a donc perdu sa neuvième position pour finir…avant-dernier (et même sa victoire du premier segment lui a été retirée suite à la pénalité)! Triste sort!   

Autre question que je me pose, combien de temps la marque Chevrolet pourra-t-elle soumettre des Camaro en Coupe NASCAR? Les ventes de cette auto sont tellement pauvres (Ford réussit tellement mieux avec la Mustang alors que Dodge continue de connaître beaucoup de popularité avec ses Challenger) qu’on n’est même plus sûr que la Camaro soit du catalogue Chevrolet d’ici deux ou trois ans? Même les ventes de Camry (pourtant la marque d’autos la plus vendue en Amérique du Nord il n’y a pas si longtemps…) sont en chute libre. L’avenir de NASCAR résiderait-il dans des VUM (utilitaires multisegments) ?

Quel est l’avenir de NASCAR à ce chapitre? Quels seront les modèles de «stock-car» (je n’aime plus ce terme, il n’y a plus rien de «stock» dans ces voitures) dans un avenir plus ou moins rapproché? J’espère que NASCAR ne prendra pas la direction de la série Camping World SRX avec des autos génériques peu inspirantes ! La Mustang Mach E électrique «pace car» de la course Ally 400 de dimanche était plus une vedette que les autos de course!

Néanmoins, la saison 2021 continue de nous étonner. Après ce retour à Nashville, c’est à Pocono que nous nous retrouverons la fin de semaine prochaine avec un «programme double», une course de la Coupe samedi et une autre dimanche. L’an passé, si je me souviens bien, Harvick a gagné la course du samedi devant Hamlin et le lendemain, Hamlin gagnait devant Harvick. Qu’est-ce que ce sera cette année?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to top