Pato O’Ward fait coup double à Detroit

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Irrésistible dans les derniers tours de la seconde course de Detroit en INDYCAR, Pato O’Ward fait coup double avec la victoire et la prise de pouvoir au classement général.

Josef Newgarden a dominé toute l’épreuve, mais dans les derniers tours, il n’a rien pu faire face au Mexicain Patricio O’Ward qui remporte sa seconde victoire de la saison. Le pilote de l’écurie Arrow McLaren SP devient le premier pilote à signer deux victoires en 2021. En outre, grâce à ce succès Pato O’Ward fait coup double puisqu’il prend les commandes du championnat des pilotes.

Parti seizième, il prend les commandes de la course à trois tours du terme de la course et coupe la ligne d’arrivée avec plus de six secondes d’avance. Le Mexicain a tenu à dédier sa victoire à Felix Rosenqvist, victime d’un accident hier lors de la première course, mais également à Mansour Ojjeh, actionnaire de longue date de la McLaren Racing, décédé le 6 juin dernier.

Nous avions une excellente monoplace tout au long du week-end. C’est uniquement de ma faute si nous sommes partis si loin. Cette équipe mérite la victoire.

Patricio O’Ward

Álex Palou prend la troisième place de la course devant Colton Herta et Graham Rahal. Vainqueur hier, Marcus Ericsson prend la neuvième place.

Pato O’Ward en feu du début à la fin

Dès le début de course Pato O’Ward se fait remarquer en gagnant six positions en cinq tours, grâce à ses pneumatiques tendres.

Romain Grosjean s’arrête en piste à la suite d’un incendie sur son frein avant droit. Le Français déclenche la troisième et dernière neutralisation de la course. Lors de la relance au tour 63, Pato O’Ward pointe en cinquième position derrière Josef Newgarden, Colton Herta, Álex Palou et Graham Rahal. Dès la relance il prend le meilleur sur Graham Rahal dans le virage n°1, avant de dépasser Álex Palou plus tard dans le tour de relance. Il prend le meilleur sur Colton Herta à trois tours du but, avant de disposer de Josef Newgarden.

Dès le départ de la course, Josef Newgarden s’envole et profite de ses pneumatiques durs alors que nombre de ses adversaires sont en tendres. L’objectif était de réduire au maximum le nombre 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to top