Raphaël Lessard en « Modifié » avec les frères Bernier !

C’était écrit dans le ciel qu’on verrait dans un avenir rapproché, le pilote #24 en camionnette Nascar Raphaël Lessard venir se faire la main au volant d’une voiture modifiée.
Lors de l’émission Le Dirt Stevie Show 360, où on avait le pilote Nascar comme invité de la soirée, suite à sa belle performance et qui a trippé comme un fou sur la terre battue à Bristol, j’avais mentionné à mon collègue Martin Bélanger de convaincre le promoteur du Cornwall Motor Speedway Raymond Lavergne, de saisir l’occasion de faire un bon coup de pub en mettant le pilote Nascar dans la nouvelle voiture modifiée de la famille Lavergne advenant un déconfinement. Mais le malheur s’acharnant en Ontario, à cause d’une hausse soudaine de la Covid, cette occasion n’a pas pu se présenter.

Par contre, c’est au Québec que cette occasion va se présenter, car là c’est bien vrai !
Raphaël Lessard fera ses débuts, le vendredi 25 juin, à l’Autodrome Granby, au volant d’une des voitures de l’équipe TBR des frères Steve et François Bernier.

La jeune sensation de Saint-Joseph de Beauce qui nous a fait vibrer en camionnette , surtout pour les amateurs de terre battue à Bristol avec une 3e place, il aura l’occasion une fois de plus d’ajouter une corde à son arc.

Lessard pilotera la deuxième voiture de Steve Bernier, une voiture Bicknell flambant neuve munie d’un moteur W16.
La voiture qui s’en va au lettrage en fin de semaine portera le numéro 24 Star.

Ce n’est pas la première fois que Raphaël va conduire une voiture de type Open Wheel, il a déjà piloté une voiture Sportsman Dirt à l’autodrome Chaudière et au RPM Speedway lors d’une journée d’essai. Il a également conduit une voiture Speed STR à l’autodrome St-Eustache alors qu’il n’avait que 13 ans.

On ne s’en cachera pas, sans rien enlever aux voitures STR ou Sportsman, il y a un monde de différence, soit celle de conduire une voiture modifiée munie d’un moteur avec tout près de 600 chevaux. En classe modifiée la compétition est féroce, juste pour se qualifier cela demandera un tour de force ! Mais ce détail ne semble pas inquiéter Raphaël.

Je suis un gars très compétitif, mon but premier est de me qualifier pour la finale et compléter tous les tours, je vais me concentrer et me donner à fond dans ce nouveau défi et je veux profiter de cette opportunité qui m’est offerte et de tripper comme un gamin.

Raphaël aura la chance de se faire la main à bord de la voiture lors d’une journée de pratique quelques jours avant l’évènement. Et pourquoi pas se faire une pratique avec le jeu de simulation Iracing ?

C’est sûr que je vais ressortir mon ordinateur de simulation Iracing et me pratiquer sur les différents circuits de terre battue, ça ne peut pas nuire!

Du côté de l’équipe TBR, on applaudit la venue de Lessard au sein de l’équipe.

On est très heureux de voir Raphaël avec l’équipe, on travaille fort avec des commanditaires et on devrait être en mesure de lui offrir 5 soirs de course. On a hâte de le voir en piste, on est sûr qu’il va nous démontrer tout son talent, c’est un gars mature et sérieux pour quelqu’un de son âge, on a très hâte de le côtoyer.

Une chose certaine, Steve Bernier va lui offrir la meilleure des voitures.

On va offrir à Raphaël une voiture compétitive et du même coup, à trois voitures on aura plus d’informations pour les ajustements, surtout au niveau de notre nouvelle suspension que nous développons, en plus il aura le privilège de profiter des secrets de TBR…c’est gagnant de faire partie de la meilleure équipe sur terre battue !

Du grand Steve Bernier avec son humour sarcastique !

Effectivement, cette nouvelle est un excellent coup publicitaire pour les courses sur terre-battue, avec cette annonce ça va attirer la curiosité des amateurs de course sur asphalte et surtout les « Fans » de Raphaël Lessard.

Toutefois, il y aura une certaine pression sur les épaules de Raphaël, lui qui nous a habitués à connaitre du succès chaque fois qu’il touchait à n’importe lequel objet de compétition muni d’un moteur et de roues !

De son côté,Steve Bernier aura du pain sur la planche, en plus de s’occuper de sa propre voiture et celle de son frère François et du téléphone qui ne dérougit pas à son garage, les journées de Steve sont très chargées sans compter qu’il veut participer à presque toutes les courses qu’il y aura cet été au Québec et en Ontario… Un chausson avec ça !

Durant la saison morte, Steve a vendu 21 voitures Bicknell auxquelles il doit donner un service après-vente. C’est le pilote #90 de Dany Gagné qui vient de se porter acquéreur de la 21e voiture TBR. On se rappellera que le pilote #90 avait eu un violent accident plutôt cette saison à l’autodrome Granby.

En attendant de voir le pilote de Saint-Joseph de Beauce au volant d’un modifié, Raphaël sera présent ce samedi 12 juin, à l’autodrome Chaudière, au volant de la voiture Nascar Late Model #67 de Dominic Jacques, un retour aux sources pour lui.

Pour ceux qui espèrent le voir en Camping World cette année, ils devront peut-être faire leur deuil, la saison avance vite et les opportunités se font rares, mais Lessard garde tout de même espoir !
Ceci étant dit, tous les efforts sont présentement mis sur la saison 2022.

Des voitures Dirt au GP3R

Le  dernier article sur le 360nitro.tv qui mentionnait qu’il y aurait des voitures Mods et Sportsmans au GP3R, a fait grandement jaser.

On voit que l’engouement pour cet évènement ne laisse personne indifférent. Le GP3R est toute une vitrine pour le sport motorisé et le fait d’y avoir des voitures Dirt sur le circuit élargirait la clientèle du sport motorisé.
Par contre, le directeur du GP3R Dominic Fugère a voulu rectifier certains points.

Il est vrai que nous sommes en pourparlers pour y présenter des courses avec des voitures Sportsmans Dirt sur le circuit routier, du même fait que nous sommes également en pourparlers avec d’autres séries essentiellement canadiennes, mais à vrai dire, pour les voitures Dirt, ça fait quelques années qu’on travaille sur le projet, mais présentement, il encore trop tôt pour certifier le tout. Nous rencontrons des défis techniques et financiers auxquels nous faisons face au sujet des voitures, il y a plusieurs changements à faire sur ces voitures et des tests plus approfondis auront lieu sous peu. Bien que le circuit routier possède au total 11 virages, dont 9 qui tournent à gauche et seulement 2 à droite, le défi semble réalisable.

Autres défis d’importance pour le GP3R, les restrictions sanitaires de la santé publique, la fermeture des frontières sont venues jouer les trouble-fête.
Dominic Fugère avait un contrat en poche avec la Formule 3 pour le championnat des Amériques. Mais une fois de plus, le tout sera reporté.

Il n’y en aura pas de facile !

5 1 vote
Article Rating
Président / Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Steve Berthiaume
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x