Première victoire pour Pato O’Ward

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

Le Mexicain Pato O’Ward décroche sa première victoire en IndyCar Series au terme d’une course marquée par un terrible accident et une domination de Scott Dixon.

Il fallait remonter à la course de Portland en 2003 et la victoire d’Adrián Fernández pour trouver la trace d’une victoire mexicaine en IndyCar. En remportant les XPEL 375, Pato O’Ward éclipse son illustre ainé et remet les compteurs à zéro.

Le pilote Arrow McLaren SP a fait preuve de patience sur le Texas Motor Speedway pour prendre le meilleur sur Josef Newgarden à un peu plus de 20 tours de la fin.

Enfin ! C’était une longue course. Tout le monde dans cette équipe a fait de l’excellent travail. Je ne pourrais pas être plus hereux pour toute cette équipe. Le Texas est un état qui m’est cher. J’y ai vécu pendant des années. Mon anniversaire est dans quelque chose comme quatre jours.

Pato O’Ward

Pato O’Ward s’impose devant Josef Newgarden. Graham Rahal termine troisième devant Scott Dixon et Colton Herta pour le top 5. Simon Pagenaud, Álex Palou, Scott McLaughlin, Rinus VeeKay et Ryan Hunter-Reay complètent le top 10 de cette quatrième course de la saison.

Un accident pour commencer

Dès le drapeau vert, Pietro Fittipaldi pousse Sébastien Bourdais. Il s’en suit un jeu de domino qui élimine sept pilotes de la course. Alexander Rossi, Dalton Kellett ou encore Conor Daly, qui part en tonneau, sont autant de pilotes éliminés.

En interview, Alexander Rossi indiquait qu’il ne comprenait la décision de l’INDYCAR de ne pas avoir effectué une séance qualificative dans la matinée, alors que Sébastien Bourdais pointait du doigt certains de ses rivaux en début du peloton qui ont levé le pied plutôt que d’accélérer.

Après avoir revu les images, je suis heureux que tout le monde aille bien. Je ne comprends pas pourquoi on n’a pas fait de qualifications ce matin. Nous avions largement le temps. Qu’importe, rendez-vous dans deux semaines à Indy.

Alexander Rossi

Je n’ai rien vu, mais Pietro est venu s’excuser. Clairement cela a freiné devant alors que nous devions y aller. C’est comme hier. Cela fait deux jours de suite. C’est un week-end qui revient cher pour l’écurie.

Sébastien Bourdais

Après une vingtaine de tours derrière la voiture de sécurité, la course peut enfin se lancer avec dix-sept pilotes. James Hinchcliffe sera le dix-huitième après 35 tours.Scott Dixon poursuit sa domination de la veille en tête de peloton.

Peu après son dernier de la course, Scott Dixon se fait dépasser par Graham Rahal alors que le drapeau jaune sort pour un débris en piste. Felix Rosenqvist perd sa roue arrière droite en sortant des stands. Lors de la relance, c’est Takuma Sato qui pointe en première position devant Josef Newgarden, Pato O’Ward, Graham Rahal et Scott Dixon.

Si Josef Newgarden résiste une première fois à Pato O’Ward, au tour suivant le pilote Arrow McLaren SP parvient à trouver l’ouverture et s’envole en tête de course. Le Mexicain ne sera jamais revu.

Avant la suite du mois de mai à Indianapolis, routier puis ovale, Scott Dixon compte 22 points d’avance sur Patricio O’Ward en tête du classement général.

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x