Le combat de Serge Desjardins

Crédit photo : Daniel Mailhot

Serge Desjardins la victoire rien d’autre.

Au fil des années, Serge Desjardins s’est forgé une réputation de gagnant avec plus de 300 victoires avec l’équipe du 1. Il a fait courir plusieurs excellents pilotes et surtout, il en a aidé plusieurs, dans le domaine du Stock car.

En 1977, Serge a créé, sans le vouloir, une famille unie et fidèle avec l’équipe du 1 qui se perpétue encore aujourd’hui. D’ailleurs, son implication pour venir en aide à  Nathan, le petit bonhomme bien courageux et fils de son pilote David Hébert, est un bel exemple d’accomplissement personnel.

Aujourd’hui, Serge fait face à un autre combat personnel qu’il doit vaincre. A 66 ans, Serge combat un cancer de la prostate depuis une dizaine d’années. Alors qu’il pensait en avoir terminé, une récidive, au cours des dernières années, est apparue. ‘On mentionne qu’en moyenne 12 hommes, par jour, reçoivent un diagnostic de cancer de la prostate au Québec’.

Malgré tous les traitements reçus, médicaments et chimio, Serge regarde en avant avec une positivité hors du commun. Il fait confiance à la vie. ‘On dit que le moral est 50% de la guérison’.

Vivre avec un cancer, dans un temps de pandémie, sans course par surcroît, n’est pas évident pour lui. Il ne pense qu’aux courses, une vraie maladie, dans un seul but gagner une analogie avec ce qu’il vit.

J’ai rejoint Serge, alors qu’il venait de terminer un scan au CHUM de Montréal. Il se sent en forme malgré tout et a bon espoir qu’il obtiendra, d’ici 2 à 3 semaines, de bonnes nouvelles. Son médecin traitant est le même que le regretté Jean Pagé animateur, descripteur et analyste de sport automobile qui a combattu ce cancer pendant plus d’une vingtaine d’années.

Lors de mon entretien téléphonique, il venait de parcourir 8 km dans les rues désertes de Montréal. Il y aura bientôt 4 ans que sa chirurgie bariatrique lui a fait perdre 112 lbs au total. Depuis ce temps, aucun régime imposé. Il dit manger de tout et a bien hâte de retourner au restaurant. 

Rien ne l’arrête, durant la période hivernale, il a été actif. Serge s’est procuré une motoneige l’été dernier et a fait une escapade, en Gaspésie, avec son grand ami Gaétan Beauregard.

Essayer de bien vivre et demeurer en aussi bonne santé autant que possible peut être tout un défi quand le cancer entre dans notre vie. Serge reste lucide et se donne les moyens pour y arriver.

Depuis la vente, en 2018, de ses parts de l’équipe du One à Alexandre Voghel, il se présente aux courses avec moins de responsabilité et de stress, ce qui joue un rôle sur son mieux-être. Un rôle différent se définissant comme mentor de l’équipe avec une expertise en terme de stratégies et d’ajustements. Après les courses, il retourne chez lui à des heures plus respectables.

Des pourparlers ont lieu pour vendre SD Performance, distributeur des amortisseurs FOX, des pneus Hoosier, des châssis Bicknell et plus.   

Serge est  l’image de l’équipe de course sur la terre battue du One, depuis 1977. Un homme combatif avec une soif de victoire absolue.

On lui souhaite de la santé avant tout et plusieurs victoires!

5 1 vote
Article Rating
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x