Victoire signé Keselowski !

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)
Il était le seul pilote de la Team Penske à ne pas avoir gagné, avant Talladega, Brad Keselowski ouvre son compteur en 2021 au terme d’un sprint de deux tours.

Brad Keselowski n’a mené qu’un tour sur les 191 couverts, mais c’était celui qui comptait plus que les autres, le dernier. Le pilote de la Team Penske profite de l’aide de Michael McDowell dans le dernier tour. Brad Keselowski devient le neuvième vainqueur différent en dix courses disputées.

Quelle journée incroyable. Nous étions si proche ici l’an dernier. Je suis très fier de mon équipe.

Brad Keselowski

Ce succès est déjà le sixième de la carrière de Brad Kelseowski à Talladega, c’est autant que Jeff Gordon et Dale Earnhardt Jr. à la deuxième place des pilotes les plus victorieux et à quatre longueurs du record absolu de Dale Earnhardt Sr.

Sous le drapeau à damier Brad Keselowski devance William Byron, Michael McDowell Kevin Harvick et Matt DiBenedetto pour le top 5. Kaz Grala, Tyler Reddick, Austin Dillon, Ryan Blaney et Cole Custer complètent le top 10.

Sous le drapeau à damier Ross Chastain fracasse sa Chevrolet n°42 dans le mur intérieur. Fort heureusement pour le pilote de la Chip Ganassi Racing il sort indemne de ce terrible accident.

Des accidents en fin de segments

Dès les premiers tours de roue, Kyle Larson abandonne sur casse moteur. En effet, un mécanicien a oublié d’enlever une pièce métallique utilisée pendant le transport, ce qui a provoqué une surchauffe puis le bris moteur en trois tours.

Le premier segment se termine sous régime de neutralisation. Une poussette de Ricky Stenhouse Jr. déstabilise Denny Hamlin qui sort Joey Logano. Le pilote de la Team Penske termine sa course sur le toit.

Suite à cet accident, le deuxième segment est bien plus calme avec une très grande partie en file indienne. Les pilotes Chevrolet s’arrêtent les premiers après 25 tours. Les pilotes Ford s’arrêtent à 28 tours de la fin du segment, un tour avant les Toyota.

Pénalisé pour excès de vitesse à deux reprises, Denny Hamlin se retrouve à un tour. Il tente de récupérer son tour de retard en fin de segment, mais encore une fois, un accident change la donne. Cette fois-ci, il se fait sortir par son coéquipier Martin Truex Jr. Les trois pilotes Hendrick Motorsports se retrouvent impliqués, mais sans dégâts apparents.

Bubba Wallace remporte son premier segment en carrière. Le début du dernier segment est également très calme. Alors que la tension est de plus en plus palpable, Quin Houff tape le mur ce qui conduit à une nouvelle neutralisation. Tout le peloton passe par les stands pour un complément en carburant et quatre gommes neuves.

Une crevaison de Martin Truex Jr. conduit à un final sous le régime de l’Overtime.

Les GEICO 500 en bref

Premier segment : Matt DiBenedetto, Ryan Blaney, Chase Elliott, Denny Hamlin, William Byron, Chris Buescher, Alex Bowman, Christopher Bell, Kevin Harvick et Michael McDowell.

Deuxième segment : Bubba Wallace, Brad Keselowski, Kyle Busch, Michael McDowell, Ryan Blaney, Ryan Preece, Ricky Stenhouse Jr. Chris Buescher, Christopher Bell et Austin Dillon.

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x