Au tour de Nicolas Moreau d’afficher ses couleurs

Encore une fois, nous avons assisté à un excellent spectacle en piste, hier soir, dans le cadre de l’Auto Club Speedway 120. Un 60 tours, de pur plaisir, offert par les pilotes de la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production.

Plusieurs participants étaient sur la corde raide puisque parmi les 10 restants pour la course au titre, six devaient dire au revoir à leur chance de championnat.

Les 4 finalistes connus

Avant de partager avec vous quelques informations pertinentes sur la soirée d’hier, voici les 4 finalistes de la saison hiver 2021 qui auront la chance de repartir avec le titre lors de la dernière course, la semaine prochaine, à Phoenix

  1. Jeff Coté (Camaro no 551, MiniMécanique Racing)

Une saison de rêve pour Jeff Coté. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : 6 victoires, 12 tops 5 et 11 tops 10 (petite erreur au niveau des stats car, habituellement, les tops 5 sont comptés dans les tops 10).  Ajoutés, à cela, une pôle, 4 victoires de segment et 291 tours menés. Le chiffre, qui exprime le plus la domination de Côté, est celui de la position moyenne à l’arrivée (3.86).

Même si ce titre se joue sur une seule course où  tout peut arriver, Jeff Coté reste, quand même, le grand favori pour remporter le championnat.

2. Nicolas Moreau (Camaro No. 77, Moreau Motorsport)

Même s’il a été absent de la dernière course (Talladega) avant le début des séries, Nicolas Moreau aura été au cœur du spectacle tout au long de la saison. Sa Camaro no 77, aux couleurs de EzWebSolution, était toujours minutieusement  préparée. En 13 courses, jusqu’à maintenant, il est le pilote qui a mené le plus de tours (327). Il est aussi celui qui a eu la meilleure position moyenne au départ, cette saison, avec un 6.31. Il est le second pilote avec le plus de victoires (4) en plus d’être celui qui a décroché le plus de pôles positions (4).

Il sera à surveiller vendredi prochain. Coté devra regarder constamment dans ses rétroviseurs. Un facteur important, si son frère fait acte de présence en piste pour la dernière, son aide pourrait être importante pour aider Nicolas à décrocher le titre.

3. Alex Guyon (Camaro No 360, Lavoie Motorsport Stingray)

Une excellente surprise de voir la voiture aux couleurs de 360Nitro.tv pilotée par Alex Guyon dans le « Final Four ». Alex s’est battu toute la saison pour être des séries. Il a réussi l’exploit en se faufilant par la porte de derrière. En bon Québécois, il a « Clutcher » quand ç’a été le temps.

Son excellente deuxième position, la semaine dernière, à Road America jumelée à sa huitième place, hier soir, lui a permis de participer à la grande course. Cette fois-ci, en passant par le hall d’entrée.

Même si les preneurs aux livres de Vegas ne le placent pas comme grands favoris, les courses sont longues en NASCAR et la malchance des autres pourrait devenir un avantage pour lui. Qui sait ce qui peut se produire en course ?

4. Maxime Gagné (Camaro No. 17, KMR Warrion II)

La clé, pour avoir une bonne saison en NASCAR, est la constance. Maxime Gagné en est la preuve avec ses 5 tops 5 et ses 10 tops 10. Il fait partie du quatuor de pilotes qui ont réussi à accumuler, au moins, 4 tops 10 depuis le début de la saison. Même s’il n’a pas remporté la victoire, il affiche une excellente moyenne à l’arrivée de 8.36, la quatrième plus élevée du plateau. Ses 31X cumulés depuis le début de l’hiver démontrent bien ses aptitudes de pilote. Seul Sébastien Charron Daniel (Toyota no 900, Nast/SlySim Racing) a fait mieux.

Tout comme Guyon, il est un négligé pour la course au titre. Le moment serait idéal pour lui de remporter sa première victoire !

Mentions honorables

Certaines performances de deux autres compétiteurs méritent d’être soulignées même si ceux-ci ne sont plus dans la course au titre.

Le gars le plus déçu ce matin, même s’il a connu une excellente saison, est Mathieu Vachon (Camaro no 26, KMR Warrior III) qui termine 5e de la seconde ronde des séries à égalité avec Maxime Gagné. Le nombre de tops 5 aura permis à ce dernier de passer. Vachon a connu une excellente saison avec 7 tops 10. Il sera, sans conteste, un acteur important de la prochaine saison.

Sans contredit, Sébastien Charron-Daniel en aura surpris plus d’un cette saison. Sébastien s’est amélioré de façon spectaculaire. Il était plaisant de voir une Toyota rouler régulièrement dans les 10 premiers.  Trois stats révélatrices pour Charron-Daniel : 7 tops 5, 10 tops 10 et une excellente moyenne à l’arrivée de 8,29. Certes, il méritait sa place dans le « Fab four », mais il n’a pas su se démarquer assez lors des deux dernières épreuves. Un autre qui sera à surveiller l’automne prochain, il est maintenant prêt à aspirer aux grands honneurs.

C’est vrai, il y avait une course hier soir !

Une belle surprise attendait les spectateurs hier alors que Fred Moreau (Camaro No. 5) effectuait un retour en piste. Fred a décidé de sauter sur la piste cinq minutes avant le départ de celle-ci, après que son frère Nicolas lui ait mentionné que la configuration de sa voiture était exceptionnelle.

Si on regarde le résultat de la course d’hier, on peut confirmer les dires de Nicolas puisque les deux frères Moreau ont pris les deux premières positions à l’arrivée.

Fidèles à leurs habitudes, les pilotes ont encore une fois offert un excellent spectacle tout en étant disciplinés. Au total,  3 neutralisations, incluant le segment de course, ont été signalées durant la soirée. Le duo Moreau a mené 36 des 60 tours.

Même si Mathieu Vachon (Camaro No. 26) a terminé devant Maxime Gagné (Camaro No. 17), ce ne fut pas suffisant pour passer au dernier tour des séries. En plus, Vachon était désavantagé au niveau du bris d’égalité.

Je vous partage les commentaires d’après course du vainqueur de l’épreuve :

« Je suis très satisfait de ma performance. La voiture était parfaite et le plan de match a été suivi à la lettre. L’objectif premier était de terminer dans le top trois pour participer à la ronde finale. Le but ultime est de gagner et de remporter la victoire à chaque course. La présence de mon frère a été non prévue et m’a grandement aidé. J’ai fait quelques ajustements lors de l’arrêt aux  puits, ce qui a porté fruit pour la fin. On ne pouvait pas demander mieux qu’un doublé pour nous. Je me prépare déjà pour la dernière épreuve et cette semaine sera consacrée principalement pour ça. La compétition est très féroce, les gars pratiquent très fort pour être compétitifs. »

– Nicolas Moreau, Moreau Motorsport

Top 5 (Auto Club Speedway 120)

1-Nicolas MoreauCamaro No. 77EzWebSolution
2-Fred MoreauCamaro No. 5Construction CRD, EzWebSolution, Icon
3-Sébastien Charron-DanielToyota no 900Construction Daniel et fils
4-Jeff CoteCamaro no 551Garage MiniMecanique / Clément Poulin Pièces d’autos / KF comptabilité
5-Mathieu VachonCamaro no 26Drouin et Frères / A1 Simulation

En conclusion

Ne manquez pas la semaine prochaine sur les ondes de SFTV, dès 20h45, la grande finale de la saison de la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production.

Si vous n’avez pu visionner la course d’hier en direct, voici le lien de celle-ci : https://fb.gg/v/4WO3uzqxfz/

Que les dieux bénissent les rois de la course !

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

Scroll to top