Alex Bowman crucifie Denny Hamlin !

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)

(Collaboration spéciale, Geoffroy Lettier US-Racing.com)
Sur le Richmond Raceway Denny Hamlin semblait parti pour une quatrième victoire en NASCAR Cup Series, mais la surprise est venue d’Alex Bowman qui le crucifie lors du dernier restart.

Alex Bowman crée la surprise

Denny Hamlin semblait bien partie pour décrocher sa première victoire de la saison en NASCAR Cup Series, mais une fois encore, un grain de sable vient enrayer la mécanique. Cette semaine le grain de sable s’appelle Alex Bowman. Lors du dernier restart, le pilote de la Hendrick Motorsports parvient à prendre le meilleur sur Denny Hamlin et Joey Logano pour remporter sa première course de la saison.

Cette victoire, Alex Bowman la dédie à Rowdy Harrell, un ancien membre de la Hendrick Motorsports décédé en novembre 2020.

Je la dois à tous mes gars. On va essayer d’en gagner d’autres cette saison. Cette victoire est pour Rowdy.

Alex Bowman

Sous le drapeau à damier Alex Bowman devance Denny Hamlin de 381 millièmes de seconde. Dans les derniers tours le pilote de la Joe Gibbs Racing tente tout, en vain. Malgré une pénalité durant la course, Alex Bowman remporte sa troisième victoire en NASCAR Cup Series. Il s’agit de sa première au volant de la Chevrolet n°48.

Cette victoire est la première en championnat pour la n°48 depuis celle acquise par Jimmie Johnson le 4 juin 2017 sur le Dover International Speedway.

Denny Hamlin domine, la Gibbs prend des pénalités

Encore une fois Denny Hamlin domine en remportant les deux premiers segments de la course. Cela lui apporte vingt points supplémentaires au classement des pilotes et deux points de plus à celui des playoffs. Si Martin Truex est son plus gros adversaire, une pénalité pour excès de vitesse à une centaine de tours du but l’élimine de la course à la victoire.

C’est alors Joey Logano qui s’affirme comme l’adversaire numéro un de Denny Hamlin. Le pilote de la Team Penske prend le meilleur au tour 345, mais cède les commandes lors du dernier arrêt, au tour 383. Joey Logano repart deuxième, à l’extérieur.

Christopher Bell se classe quatrième devant Martin Truex Jr. qui sauve les meubles après sa pénalité. Aric Almirola prend la sixième place devant William Byron. Pénalisé pour une infraction en entrant dans les stands, Kyle Busch termine finalement huitième devant Matt DiBenedetto et Austin Dillon.

Un temps dans le top 5 de la course, Kevin Harvick est à l’origine de la cinquième et dernière neutralisation au tour 380. Le pilote de la Stewart-Haas Racing est victime d’un problème mécanique à l’arrière droit et tape le mur extérieur.

Les TOYOTA OWNERS 400 en bref

Premier segment : Denny Hamlin, Martin Truex Jr, Joey Logano, William Byron, Ryan Blaney, Christopher Bell, Alex Bowman, Austin Dillon, Brad Keselowski et Kevin Harvick.

Deuxième segment : Denny Hamlin, Martin Truex Jr, Joey Logano, Alex Bowman, Kevin Harvick, Matt DiBenedetto, Kyle Busch, William Byron, Christopher Bell, et Aric Almirola.

La semaine prochaine, la dixième course de la saison se déroulera sur le Talladega Superspeedway.

0 0 votes
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x