Une première pour Kevin Parenteau

Comme le dit l’adage, en course automobile, le tour le plus important, c’est le dernier, celui où l’on franchit la ligne d’arrivée en vainqueur.

Jeff Coté (Camaro no 551), Nicolas Moreau (Camaro No. 77) et Jonathan Dvaranauskas (Camaro No. 27) ont, à trois, mené 87 des 107 tours de l’épreuve, vendredi soir, sur le circuit virtuel d’Atlanta en Géorgie. Pourtant, ce ne fut guère suffisant puisqu’aucun de ces pilotes n’a pu décrocher la victoire dans le cadre de cette douzième épreuve de la saison de la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production.

Encore une fois, cette semaine, plusieurs ont poussé leur chance en étirant leur dernier plein d’essence. Parlez-en à Jonathan Dvaranauskas qui a manqué de carburant à quelques mètres de l’arrivée pour ainsi permettre à Kevin Parenteau (Camaro No. 100) de passer le fil d’arrivée premier et décrocher sa première victoire à vie dans la série.

Dans mon livre à moi, le circuit d’Atlanta peut être considéré comme un « super speedway » même s’il n’en est pas tout à fait un. Je le placerais au même niveau que l’ovale de Charlotte. Les vitesses de pointe y sont élevées et les lignes de course sont multiples, ce qui permet d’offrir, en général, un spectacle de haute qualité.

À vive allure

Excluant la neutralisation du premier segment, le premier drapeau jaune est survenu à 10 tours avant la fin des 107 prévus. Dans ce contexte, la stratégie de course prend toute son importance.  Le dernier arrêt aux puits devient crucial, mais il est surtout dépendant de la gestion des pneus en piste. Même s’il reste de l’essence pour 10 tours, si les pneumatiques sont usés au maximum, un arrêt dans les « stands » s’impose et cela vient complètement modifier les plans pour la course.

Je vous partage encore une fois cette semaine les commentaires, d’après course, du coloré animateur et analyste de SFTV.

« La beauté d’un sport réside souvent dans la réussite et l’atteinte d’un but. Pour certains, atteindre le sommet n’est qu’une partie de la chose, y rester demeure le vrai défi… Mais pour certains, aller chercher une victoire peut sembler si loin… Kevin Parenteau hier n’a rien volé, mais en même temps, aucun pronostic n’aurait pu prédire que son audacieuse stratégie l’aurait emmené dans la ‘Victory Lane’ devant des ténors comme Côté et Moreau qui à eux deux, ont mené  plus de 90 des 100 tours prévus… C’est un moment magique qui, autant qu’on veuille le reproduire, fait en sorte qu’au final chaque vendredi soir est unique en soit… la balade du Vendredi saint restera, à longtemps, gravée dans nos mémoires! »

– Éric Gaudreault Drapeau, SFTV

Top 5 Atlanta Motor Speedway

1-Kevin ParenteauCamaro No. 100Couverture Pellerin/ Conteneur RDA/A2R Suspension
2-Jeff CoteCamaro no 551Garage MiniMecanique / Clément Poulin Pièces d’autos / KF comptabilité
3-Frederik LadouceurCamaro No. 51Sim by Jass
4-Nicolas MoreauCamaro No. 77EzWebSolution
5-Steve GauthierCamaro no 64Bretch-Desjardins Design

Ça ira à la prochaine saison

La première des trois rondes menant au titre de champion de la saison est maintenant derrière nous. Six participants devaient dire, hier soir, au revoir à leur chance de gagner le championnat : François Benoit (Camaro no 771), Jonathan Vachon (Camaro No. 97), Simon Madgin (Camaro No. 46), Michael Thiffeault (Camry no 889), Jérémy Tessier (Camaro No. 21) et Nicolas Rompré (Camaro no 649).

En conclusion

Il  ne reste plus que 3 épreuves et 10 candidats pour la course au titre. La course, vendredi prochain, se déroulera sur le circuit routier de Road America. Une piste qui pourrait nous réserver de belles surprises !

Si vous avez manqué l’épreuve, voici votre chance de la visionner : https://www.facebook.com/gaming/SFTVEsport/videos/809381836324672/

Que les dieux bénissent les rois de la course !

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

Scroll to top