Il aurait suffit quelques goûtes de plus

Comme dit le proverbe: «Rome ne s’est pas bâti en criant lapin».  Je ne sais pas trop pourquoi mais, quand il y a une épreuve à Daytona ou à Talladega « Ta les dégâts » on s’attend toujours à de la casse et à une course « poche » remplie de neutralisations.

La dixième et dernière épreuve avant le début de la deuxième étape de la saison de la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production a fait exception à la règle. Au grand total, il n’y a eu que deux drapeaux jaunes, dont celui du segment. Une épreuve « propre » avec beaucoup de belles batailles tout au long de la soirée incluant des stratégies d’arrêts aux puits quelques fois discutables. Les écuries qui espéraient plusieurs neutralisations pour rallier le fil d’arrivée, sans un dernier passage par la ligne des puits, se sont fait jouer un tour.

Un dernier tour incroyable

La consommation d’essence est un enjeu majeur sur un ovale de type « Super Speedway ». À l’occasion, jouer d’audace peut être très payant. C’est le cas pour Serge Larouche (Camaro No. 65) qui a étiré son dernier plein pour tenter de gagner plusieurs positions à l’arrivée. Larouche, qui était premier au dernier tour, roulait déjà sur les vapeurs d’essence et a dû travailler fort pour garder son élan et espérer passer le drapeau à damier. Même si, à un certain moment, la Camaro 65 avait près de douze secondes d’avance sur la seconde position, la perte de vitesse du bolide de Larouche donnait une chance aux autres qui étaient derrière de le rattraper.

Le classement final  s’est joué à peu de chose. Larouche était à quelques pieds de décrocher sa première victoire, Steve Gauthier (Camaro No. 64) l’a dépassé tout juste avant la ligne. Ensuite, Francois Benoit (Camaro no 711) a tout tenté pour prendre la seconde position, mais en vain. Il était trop tard, celle-ci était acquise pour Steve Larouche qui décroche son premier top 5 cette saison.  Un petit commentaire personnel: « la Camaro 65, était une des plus belles voitures en piste, hier soir». Il faut bien rendre à César sa salade !

Pour continuer la tradition, voici les commentaires d’après course du coloré animateur de SFTV Éric Gaudreault Drapeau.

« Plusieurs redoutaient Talladega comme dixième et dernière épreuve de saison régulière. Un véritable boulier qui n’aura pas été tendre pour certains, mais pour qui ce fut l’opportunité de sortir une performance légendaire. On pense à Nicolas Rompré, 26 points derrière le 16e rang avant l’épreuve d’hier soir, qui rafle le segment et un bon résultat, lui assurant une place en séries. On pense à Serge Larouche pour qui cette deuxième place a un goût amer, il était si près d’une victoire! Ça reste son meilleur résultat à ce jour… mais croyez-moi, je connais bien ce sentiment de finir deuxième…

Que les séries commencent! »

– Éric Gaudreault Drapeau, SFTV

Top 5 (Talladega)

1-Steve GauthierCamaro No. 64Bretch-Desjardins Design
2-Serge LaroucheCamaro No. 65Monster Energy
3-Francois BenoitCamaro no 711Therrien Pellerin couvertures
4-Nicolas RompréCamaro no 649Kmr warrior
5-Frédéric LadouceurCamaro no 51Sim by Jass

Place aux séries

Les jeux sont faits, rien ne va plus, les 16 participants pour la seconde ronde de la saison sont maintenant déterminés. D’ailleurs, ils croiseront le fer vendredi prochain dans le cadre du « Normand Gobeil courtier immobilier Remax 150 » sur le circuit virtuel de Las Vegas.

Exceptionnellement, cette semaine, je vous partage le classement général avec les 16 premières positions qui participeront aux séries.

En conclusion

Il ne reste plus que 5 courses avant de connaître le grand champion de la saison hiver 2021 de la série « NASCAR Cup Lacroix-Tuning » présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM Production. Nous aurons indubitablement droit à un excellent spectacle.

En terminant, je veux en profiter pour souhaiter un joyeux anniversaire à Jean-François Lavoie et Simon Madgin. Longue vie à vous deux !

Que les dieux bénissent les rois de la course ! 

Note : Merci à Alex Guyon de LM Production et à Éric Gaudreault Drapeau pour leur précieuse collaboration a cette chronique

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x