Quatrième victoire pour Jeff Coté

Il n’y a aucun doute, Jeff Coté, pilote de la Camaro no 551 aux couleurs de « Garage  MiniMécanique / Clément Poulin Pièces d’autos / KF comptabilité « , est vraiment prêt pour la seconde partie de la saison. Les autres participants de la série « Lacroix Tuning « , présentée par l’autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et  LM Production devront relever leur niveau compétitif  s’ils veulent  espérer être prétendants  au titre.

Vendredi soir, avait lieu la neuvième sortie de la saison sur le circuit virtuel du Chicagoland. Une piste que les dirigeants de NASCAR ont laissée de côté pour la saison 2021. Un retour à ce complexe dans les prochaines années est, selon moi, très improbable. Qu’à cela ne tienne, ce circuit demeure toujours très populaire auprès des « Sim’s racers » et ils l’ont encore bien démontré hier soir.

Seulement quatre neutralisations

Dans l’ensemble, ce fut une soirée assez calme pour les neutralisations. Deux neutralisations très tôt en début d’épreuve dont une impliquant Franz Bretschneider (Camaro no 888) qui a eu l’effet d’une boule de quilles et, a eu comme conséquence de ruiner la course de plusieurs participants, dont Frédéric Ladouceur (Camaro No. 51). Le deuxième segment de la soirée s’est déroulé à vive allure avec un seul  jaune.

Jeff Coté, Nicolas Moreau (Camaro No. 77) et Maxime Gagné ont, à leur trois, mené 93 des 100 tours à l’affiche. Cependant, il faut se méfier de cette dernière statistique car, il y a eu de belles batailles un peu partout en piste pour des positions clés. Les duels étaient propres et certains pilotes utilisaient la bonne vieille stratégie du « side draft » pour effectuer des dépassements. Même les participants qui avaient des tours de retard jouaient bien leur rôle dans l’ensemble. Il est toujours intéressant de suivre les stratégies sur le drapeau vert pour les arrêts aux puits.

Vous le savez, je suis un gars de statistiques, du moins j’essaie ! Celle qui m’a le plus sauté aux yeux hier est le nombre de pilotes qui ont terminé sur le tour du meneur. Il est quand même surprenant de constater que seulement 10 pilotes ont fini sur le tour des meneurs. Une raison explique cela selon moi : Le « stage », au 35e passage, qui a été suivi d’un jaune quelques tours plus tard.  Cela est venu  complètement chambouler la stratégie des équipes qui ont dû improviser et espérer que cela fonctionne.

Tradition oblige, voici le commentaire de Éric Gaudreault  Drapeau, animateur et analyste chez SFTV. Il faut l’admettre, l’ami Éric était plus qu’inspiré cette semaine !

« Certains diront que les courses se suivent et se ressemblent. L’épreuve disputée du côté du Chicagoland Speedway, un de mes tracés favoris, fut à nouveau une histoire d’économie d’essence.

Bien que nous aimons tous voir la course se dérouler sans embûche (seulement 4 neutralisations, dont celle du segment), la bataille pour la victoire nous a laissé sur notre appétit. Jeff Côté aura gagné son pari que l’épreuve se finirait sans voir le drapeau jaune être déployé de nouveau, lui procurant une quatrième victoire de façon plus que convaincante.

Si les écarts entre les trois premières places indiquaient une épreuve monotone, c’est la lutte derrière au sein du top 10 qui nous aura rassasiés d’action. Steeve Drouin en sera sorti grand vainqueur face à ses coéquipiers chez les KMR Warrior Maxime Gagné et les frères Jonathan et Mathieu Vachon, sans oublier Steve Gauthier qui lui aussi est venu ajouter saveur à la sauce.

Il ne reste donc qu’une seule chance, une opportunité, un seul coup de dé ou une seule carte à venir pour voir 16 pilotes être qualifiés pour les séries… rouge ou noir? On le saura vendredi prochain, alors que le boulier sera en marche du côté de Talladega! À qui la chance? »

  Éric Gaudreault Drapeau, SFTV

Top 5 (Chicagoland Speedway 150)

1-Jeff CotéCamaro no 551Garage MiniMécanique / Clément Poulin Pièces d’autos / KF comptabilité
2-Nicolas MoreauCamaro No. 77EzWebSolution
3-Steeve DrouinCamaro No. 98Drouin et Frères / A1 Simulation
4-Mathieu VachonCamaro No. 26Drouin et Frères / A1 Simulation
5-Steve GauthierCamaro no 64Bretch-Desjardins Design

Note : Au moment de mettre sous presse (ça fait longtemps que je voulais placer cette phrase), le classement général n’était toujours pas disponible

En conclusion

La série « Lacroix-Tuning » a encore une fois offert un bon spectacle, le tout animé de main de maître par Éric Gaudreault Drapeau de SFTV.

J’ai entendu dire, entre les lignes, que tous les membres de l’écurie au cheval noir auraient fait acte de présence dans la série « Draft ». Pour ceux qui l’ignorent, cette série, qui en est une de développement, permet aux pilotes qui ne peuvent avoir accès à la marche principale de pouvoir participer à une autre ligue en leur donnant la chance de pousser leur compétence et les mettre en valeur.

Je vais vous épargner cette semaine les statistiques de Jean-François Lavoie ! 😊 Que les dieux bénissent les rois de la course et vivent le printemps saison de l’amour des pneus d’été !

0 0 votes
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x