Mission accomplie pour JP « Bergy » Bergeron à New Smyrna

Crédit photo : Festidrag.tv

Du 5 au 13 février se tenait la 55e World Series of Asphalt à New Smyrna Speedway en Floride où Jean-Philippe Bergeron a accompli 7 courses en 9 jours. Le pilote de Saint-Donat dans Lanaudière avait retenu les services de Race Car Solutions, une équipe bien établie en Floride qui s’occupe notamment de la préparation de voitures de pointe et du développement de pilotes. Jean-Philippe, que l’on surnomme maintenant « Bergy » (plus facile à prononcer pour les anglophones), a débuté la semaine à bord de la du Pro Late Model #51. Bergeron a d’abord qualifié respectivement 15e et 17e lors des deux premières courses. Il s’est littéralement battu avec la voiture pour terminer en 14e position les deux fois. Force fût de constater que celle-ci comportait quelques problèmes mécaniques qui ne permettaient pas à Jean-Philippe d’en tirer davantage de vitesse et de stabilité. Un changement de monture s’est imposé. Bergeron a ensuite pris le volant du no.15 de la même équipe, pour les épreuves suivantes. « C’est là que les courses ont commencé pour vrai. J’avais une bonne voiture et j’étais maintenant équipé pour rouler en avant », raconte celui qui a terminé à l’avant plan au championnat. Au moment d’écrire ces lignes, nous sommes toujours dans l’attente des résultats officiels, mais avant la dernière course, Bergeron se situait au 5e rang sur 36 pilotes inscrits.

Une compétition féroce
Les courses de la World Series of Asphalt sont reconnues pour être féroces. La plupart des pilotes inscrits figurent parmi les meilleurs de leur catégorie aux États-Unis. « Il n’était pas question de me laisser intimider. J’ai pris ma place, j’ai saisi les meilleures occasions de dépassements et j’ai ramené la voiture pratiquement intacte à chaque course… sauf le dernier soir », mentionne le pilote. En effet, la compétition était relevée pour les pilotes qui se battaient pour les points au championnat. Cody Swanson no.26 et Conner Jones no.14 luttaient pour la première place et ils ont mené une course comme s’il n’y avait pas de lendemain, aux dépens des autres compétiteurs. Jean-Philippe aura été l’une des victimes de cette lutte et a malheureusement été accroché à 17 tours de la fin alors qu’il était sur une lancée, en 7e place, en pleine remontée depuis la 23e position suite à un arrêt aux puits. 

Résultats World Series of Asphalt 2021 pour Jean-Philippe Bergeron

 Date Position de départ Position d’arrivée Nombre de tours
 5 février 2021 15 14 35/35
 6 février 2021 17 14 35/35
 7 février 2021 1 10 35/35
 9 février 2021 10 6 35/35
 10 février 2021 10 5 35/35
 11 février 2021  5 5 35/35
 12 février 2021 19 16 83/100

Source: www.newsmyrnaspeedway.org

Bergeron a impressionné
Lors de cette semaine intensive, Jean-Philippe Bergeron a impressionné par sa maturité, son talent et sa grande capacité d’adaptation. « Je suis épaté de voir à quel point le jeune prit beaucoup d’expérience en une semaine! Nous avions plusieurs voitures en piste lors de ce championnat et Jean-Philippe nous a bien représentés. Je ne serais pas surpris de le voir évoluer sur les pistes américaines dans un avenir proche » raconte Jamie Skinner, propriétaire de Race Car Solution. En effet, le pilote de 22 ans a échangé avec des propriétaires d’équipes qui ont des voitures dans toutes les sphères du stock-car américain, allant des Pro Late Models jusqu’à la NASCAR Cup. « Sans qu’on le réalise vraiment, la compétition de cette semaine nous a ouvert des portes. Jean-Philippe s’est fait remarquer! », raconte Marc Bergeron, père de Jean-Philippe. Sans les nommer, il affirme avoir eu des discussions avec des propriétaires de différentes équipes. « On ne se ferme pas de porte. On verra où tout cela nous mènera, une fois qui la COVID sera passée », ajoute-t-il.

Conciliation courses et études
Bergeron est actuellement à sa dernière année d’études universitaires au baccalauréat en ingénierie mécanique à l’École des technologies supérieures de Montréal. Même s’il serait facile de se plonger à 100 % dans la course automobile, Jean-Philippe est conscient que les pilotes qui gagnent leur vie dans ce domaine sont peu nombreux. C’est pourquoi il tient à terminer ses études et s’impliquer au sein de l’entreprise familiale Prolon Contrôles qui se spécialise dans les contrôles HVAC commerciaux. Il n’en demeure pas moins que la course demeure sa passion première et qu’il a bien l’intention d’évoluer le plus loin possible.

« Jean-Philippe est extrêmement discipliné. Chaque matin, il faisait son jogging et étudiait jusqu’à midi, il partait ensuite pour la réunion des pilotes et faire sa journée de course », raconte fièrement sa mère. « Son père et moi souhaitons l’accompagner jusqu’au bout dans sa passion. », ajoute-t-elle.

Prochaine étape
L’équipe de Prolon Racing travaille actuellement à la préparation de la voiture no.18 qui prendra part aux championnats LMS de l’Autodrome Montmagny et de l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction qui débuteront respectivement les 15 et 22 mai. 

À propos de JP « Bergy » Bergeron
JP « Bergy » Bergeron a fait ses premiers tours de piste en kart à l’âge de 13 ans. En 2015, il participe pour la première fois à la série Cup Lites sur le circuit routier d’ICar où il a été couronné recrue de l’année. Ainsi débutait une carrière prometteuse pour le pilote natif de Saint-Donat dans Lanaudière. En 2017, il fait l’expérience d’une voiture LMS en série ACT avec l’appui de monsieur Claude Leclerc. Il n’en faudra pas plus pour convaincre le pilote de faire l’acquisition de sa propre voiture LMS pour rouler en série CSCC un an plus tard. Encore une fois, Bergeron termine avec le titre de recrue de l’année. En 2019, Marc Bergeron (père de JP) et Martin Perreault fondent Prolon Racing Team. Entouré de passionnés comme Denis Valiquette, Alain Fortier, Michel Patry, et Richard Forget en tant que chef d’équipe, Jean-Philippe attaquait la saison 2020 avec une toute nouvelle voiture entièrement reconstruite avec un châssis mis à jour par le constructeur de renom Dale Shaw. Malgré la saison écourtée en raison des évènements de la COVID-19, Bergeron a tout de même accumulé trois podiums, dont un, sur la première marche pour terminer la saison en beauté du côté de l’Autodrome Montmagny. La saison 2020 vient à peine de commencer et Jean-Philippe a obtenu une 5e position lors du Red Eye 50/50 à New Smyrna.

Merci aux partenaires
L’équipe tient à remercier ses précieux partenaires qui, par leur fidèle soutien, rendent cette saison 2021 possible : JCPerreault, Technoflex, Prolon, NeuroVision, CTSR, Hamel Honda, Rousseau Métal, Silverwax, Hipertech, VP Racing Fuels / DL Performance, Groupe GBI, Globocam, Permatex et Festidrag.TV.

Les amateurs peuvent suivre le québécois JP « Bergy » Bergeron tout au long de la saison 2021 à Festidrag.TV au www.facebook.com/festidrag, sur YouTube www.youtube.com/c/FestidragTV et à TéléMag. Vous pouvez également suivre les activités de JP et l’équipe Prolon Racing sur Facebook www.facebook.com/JPBRacing18, sur Instagram @JPBergeronRacing ainsi que sur le site web www.prolonracing.com.

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x