Sortie du calendrier 2021 de la série Pinty’s

Crédit photo : François Richard

Il faut l’avouer que c’est excellent pour le moral de voir sortir les différents calendriers pour la saison qui vient. Cela injecte une dose d’optimiste aux amateurs et aux différentes équipes. Cependant, nous sommes encore en zone inconnue à bien des égards par rapport à la situation actuelle. Il y a beaucoup de nuages gris qui planent au-dessus de nous. J’aurais tendance à dire : » [insérer ici un sacre de votre de choix] de [insérer ici un second sacre de votre choix] de [insérer ici un troisième sacre de votre] de COVID-19″.

Pour les équipes de courses, le calendrier est important puisque celui-ci leur permet de planifier leur préparation en vue de l’année qui vient. Les sommes dépensées peuvent être relativement élevées selon la série. Si la COVID est encore bien présente au printemps, certains auront peut-être englouti des montants importants complètement pour rien.

Pour ce qui est des commanditaires, il ne serait pas surprenant que certains soient froids à l’idée de sortir des fonds pour afficher leurs couleurs. Aucune possibilité ne doit être écartée puisqu’il y a tellement d’inconnu à ce stade-ci.

Advenant l’interdiction de la présence de spectateurs, est-ce que ce tous les circuits accepteront de tenir une épreuve de la série NASCAR Pinty’s dans leur complexe. Les pistes ne sont pas là pour faire du bénévolat. Au niveau de la télédiffusion, la série de NASCAR canadienne est à des années-lumière de ce que les gens recherchent. Je ne sais pas si je suis le seul, mais moi visionner une course qui a été tenue il y a trois semaines ça ne me stimule pas trop. Encore pire si des épreuves ont eu lieu entrent les moments de diffusion  et de l’enregistrement original.  Je me répète d’année en année sur ce point en espérant toujours un réveil des dirigeants de cette série.

Un calendrier intéressant

Si les astres s’alignent et que la situation va dans la bonne direction, la première course de la saison sera présentée le 23 mai au « Sunset Speedway » situé à Innisfil en Ontario. Même si ce complexe a reçu deux courses l’année en 2020, la dernière épreuve officielle tenue à cet endroit date de 2015. Elle fut remportée par Alex Tagliani.

Ensuite, il faudra patienter un mois avant de voir les voitures de la série canadienne de retours en piste à Jukasa (selon moi, la plus belle piste ovale du Canada). Pratiquement 30 jours plus tard, le 18 juillet, les équipes se déplaceront à Flamboro près de Hamilton pour un programme double.

Le mois d’août 2021 sera très intensif puisque cinq épreuves sont au calendrier reparties sur deux semaines. L’épreuve reine du grand prix de Trois-Rivières est prévue pour le 15 août, deux jours plus tard la série débarquera pour une compétition sur terre battue à Ohswegen en Ontario. Finalement le huitième mois de l’année se terminera de belle façon avec trois épreuves tenues en sol québécois. Le 28, les bolides Pinty’s seront à Icar et dès le lendemain ils envahiront l’autodrome chaudière pour la présentation d’un programme double.

Le mois de septembre débutera en force le 5 avec la présentation de deux épreuves en accompagnement de la série de camionnettes Camping World. L’année 2021 prendra fin 25 septembre à Jukasa.

En conclusion

Le mois d’août sera très occupé pour les amateurs ainsi que les équipes de la série Pinty’s. Le fait que les semaines précédentes soient plus tranquilles permettra aux dirigeants de la série de s’ajuster en cas de problème. Sincèrement on ne peut que souhaiter le meilleur a toute l’organisation ainsi qu’au compétiteur. La série reine du sport automobile canadien doit être présentée cette année dans une formule de championnat complète.

Que les dieux bénissent les rois de la course !

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x