Cent tours de pur plaisir !

La deuxième épreuve de la saison de la série «NASCAR Cup Lacroix Tuning» présentée par l’Autodrome Chaudière, 360Nitro.tv et LM production était présentée sur les ondes de SFTV en direct du circuit virtuel de Homestead-Miami en Floride.

Même si la saison est jeune, les points acquis tôt dans les premières courses peuvent avoir un impact majeur au niveau du classement lorsque vient le temps d’accéder à la seconde partie de la saison menant au championnat.

Du côté de SFTV, Luc Charbonneau prenait la pole à l’animation tandis que Pierre-Luc Dallaire tronquait son micro pour un volant.  Dallaire affichait fièrement sur sa voiture le célèbre Bernie Sanders. C’est donc un plateau complet qui était présent pour ce second chapitre de la saison.

Espérons que les inspecteurs de la santé publique n’ont pas regardé la diffusion, il n’y avait aucun respect des mesures sanitaires dans les gradins. Vraiment de quoi donner des boutons !

Deux Moreau valent mieux que un, tu l’auras

Fred Moreau (Camaro no 5) et Nicolas Moreau (Camaro no 77) ont joint leurs forces pour se présenter dans la série avec une nouvelle équipe.  Les deux pilotes de l’équipe «Moreau Motorsports» ont été dominants vendredi puisque ceux-ci ont mené 81 des 100 tours de l’épreuve.  Le duo de frères s’élançait dans le top 3, Frédéric prenant la pole tandis que Nicolas partait troisième. Mathieu Vachon (Camaro no 26) de KMR Warrior  partait 2e.

Dès le départ, le duo Moreau (Fred et Nicolas) a pris la tête du peloton qui roulait à fond la caisse (ça doit faire un an que j’essaie de placer cette expression, eh bien, mission accomplie). L’ensemble des 43 pilotes a été impressionnant en faisant preuve d’une discipline exemplaire sur un circuit très glissant représentant un important défi.

La valse des arrêts aux puits a débuté vers le 28e tour alors que la grande majorité des participants a ravitaillé. La seule neutralisation de l’épreuve fut l’arrêt du segment au 35e tour. Fred Moreau est sorti grand vainqueur de ce premier chapitre de la soirée, tout juste devant son frère Nicolas.

La remontée de la soirée revient au «Reggie Dunlop» de la série,  Jean-François Lavoie. Prenant le départ 43e, Lavoie a relié le fil d’arrivée 16e. Il a effectué ainsi une remontée spectaculaire de 27 positions. Il aurait été intéressant de voir à quel rang  le grand patron de la série aurait terminé s’il avait été en mesure de se qualifier. Bien sûr, je ne fais ici qu’une extrapolation, car rien ne garantit qu’il ne se serait pas retrouvé impliqué au cœur d’un carambolage !

Au 49e passage, François Benoit (Camaro no 711) s’est vu contraint à l’abandon alors que le moteur de son bolide a rendu l’âme. Avec 40 tours à compléter, Fred Moreau avait plus de 2,5 secondes d’avance sur Jeff Coté (Camaro no 551). À ce moment, tout semblait bien aller pour le bolide numéro 5. Nicolas Moreau qui occupait le troisième rang se rapprochait de plus en plus de Côté.

Au 67e tour, Fred Moreau a effectué un arrêt aux puits prenant le pari de pouvoir relier l’arrivée avec l’ aide des drapeaux jaunes. Avec 27 tours à compléter, Nicolas Moreau roulait à fond derrière son frère avec 7 secondes de retard. Avec 20 tours à compléter, à peine 6 secondes séparaient la 3e de la 10e position. Deux tours plus tard, Fred Moreau n’a eu d’autre choix que d’arrêter dans les puits pour mettre de l’essence pour ainsi éviter le risque de tomber en panne sèche. La porte était donc grande ouverte pour la première victoire de la saison de Nicolas Moreau.

Nicolas nous a avoué en entrevue d’après-course que sa voiture n’avait pas la bonne configuration. Cependant, celle-ci s’est avouée payante puisque la voiture de Frédéric qui était trop performante consommait beaucoup plus d’essence. La voiture de Nicolas était plus lente, mais cela lui a permis de faire plus de tours sur un même plein d’essence.

Top 5 Homestead-Miami

  1. Nicolas Moreau (Camaro no 77, EzWebSolution)
  2. Jeff Coté (Camaro no 551, Garage MiniMécanique / Clement Poulin Pièces d’autos / KF comptabilité)
  3. Steeve Drouin (Camaro no 98, Drouin et Frères)
  4. Maxime Gagné (Camaro no 17, Drouin et Frères / A1 Simulation)
  5. Enzo Johanson (Camaro no 946, Drouin et Frères / A1 Simulation)

Top 10 classement général

En conclusion

Je ne sais pas si c’est une mise à jour de Iracing ou si c’est un ajustement au niveau du diffuseur SFTV, mais j’ai vraiment adoré l’importance donnée au son des moteurs. Wow! Ça ajoutait beaucoup à la qualité du spectacle. De plus j’ai bien aimé les prises de vue tout au long de la soirée. Vraiment les gens de SFTV sont à leur place à l’animation et à la présentation de cette série.

Petite suggestion aux gens de SFTV, ça prendrait un «Crank it up» comme dans  les « shows » de NASCAR à la télévision. Ça serait vraiment bon !

La prochaine épreuve sera présentée vendredi prochain sur le circuit virtuel de Charlotte en Caroline du Nord. Que les dieux bénissent les rois de la course !

5 1 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x