Sommes-nous trop optimistes pour l’été 2021 ?

Crédit photo : Luc Marin

Comment une année complète peut changer beaucoup de choses ! À ce stade-ci l’an dernier, j’étais en préparation de deux items : le banquet annuel de Cornwall qui avait lieu à la fin du mois de janvier, mais également ma semaine à Volusia en Floride au mois de février en compagnie de Raymond et quelques amis qui travaillent à la piste également. Cette année ? Les questions sont vraiment différentes alors que nous sommes en 2e confinement pour cette pandémie, mais également sous un couvre-feu imposé par notre gouvernement.

Ce qui me frappe dernièrement c’est que la plupart des pistes ont commencé à sortir leur programmation 2021 et la plupart proposent un horaire comme si le virus n’était peu ou pas présent, est-ce que les promoteurs sont trop optimistes avec leurs propositions ? J’avouerai que même la famille Lavergne avec qui je travaille étroitement sur l’élaboration des évènements à Cornwall a décidé d’emboiter le pas.

Cette chronique peut s’avérer négative, je dirais plutôt réaliste, en épluchant les divers médias d’information sur l’évolution de la vaccination, car on s’entend que tous les pays ont mis leurs œufs dans le même panier et ce sera cette vaccination en volume qui permettra de se sortir de notre situation actuelle.

On mentionne pouvoir vacciner plus de 200,000 personnes par semaine au Québec, mais les fameux vaccins devront être disponibles en beaucoup plus grandes quantités que présentement, et ce, partout en Amérique du Nord.  Il ne faut pas oublier que chaque personne devra recevoir deux doses, donc c’est le double pour la population.

Ce n’est pas compliqué, plus il y aura de vaccinations, plus de liberté sera offerte aux gens, j’ai lu à quelques endroits que cela prenait une immunité d’environ 60% de la population afin que les mesures de restrictions soient retirées et j’imagine que ce sera la même chose afin d’ouvrir la frontière.

J’espère que cette vaccination prendra de la vitesse dans les prochains moins afin que l’on atteigne une immunité communautaire qui nous permettra de revenir à une certaine normalité.

Comme tous les experts, j’aimerais avoir une boule de Crystal qui permettrait de savoir quand nous sortirons de cet enfer ! Je suis loin d’être un spécialiste, mais je pense que nous débuterons notre saison sans spectateur ou très peu, mais que le nombre augmentera de mois en mois, je doute fortement malheureusement que les frontières soient ouvertes cet été, mais au moins si nos amateurs peuvent revenir et apprécier nos talents locaux, mais surtout canadiens, le temps de quelques mois et espérer le retour à la normale pour la 2022.

Nous sommes aujourd’hui le 13 janvier, je compte ressortir ce texte à quelques semaines du début de la saison afin de voir si ma boule de Crystal était si embrouillée. Qu’en pensez-vous ?

5 1 vote
Article Rating
Martin Bélanger
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Martin Bélanger
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x