Elliott s’impose au Roval, Kyle Busch est éliminé!

Crédit photo : Sean Gardner/Getty Images

C’était une première dans l’histoire de la Coupe NASCAR. On allait courir sur pavé mouillé! En effet, courir sous la pluie n’est rien de nouveau pour les pilotes de la série Xfinity (on se souviendra que leur première épreuve, alors Nationwide, sous la pluie s’était déroulée à Montréal et avait été gagnée par le Canadien Ron Fellows). Mais pour la Coupe, outre une course d’exposition au Japon, la situation ne s’était jamais présentée. Il faut dire que c’est virtuellement impossible sur anneau de vitesse. Mais vu que cette course du 11 octobre 2020, épreuve faisait partie des Éliminatoires de la Coupe, toutes les conditions étaient alignées.

La Bank of America Roval 400 allait donc débuter (devant une foule réduite de spectateurs) sous les quelques gouttes de pluie qui continuaient de tomber, le résultat de l’ouragan Delta. Mais le circuit était détrempé. Il y avait moins de flaques d’eau importantes comme ce fut le cas la veille en Xfinity mais c’était suffisamment mouillé pour obliger les équipes à chausser les pneus de pluie pour le départ.

Ironiquement, dès les premiers tours de cette classique en circuit routier, la pluie a cessé et dès le premier segment, la piste s’est asséchée (sauf pour quelques coulisses persistantes dans les courbes). Il y a eu quelques sorties de piste et accrochages mais ce premier segment a été gagné par Ty Dillon (Chevrolet Camaro no 13) après que plusieurs pilotes aient choisi de passer par les puits lors de la neutralisation technique pour passer aux pneus lisses.

Le deuxième segment fut un peu plus animé alors que certains noms régulièrement mentionnés dans le peloton de tête durant les autres courses de la saison ont commencé à s’imposer. Toutefois, l’un des sujets de conversation les plus évidents était la position de Kyle Busch (Toyota Camry no 18), champion sortant de la série en 2019 qui, jusqu’ici, n’avait pas encore gagné de la saison. Il commençait à grimper dans le peloton jusqu’à ce qu’une crevaison vînt couper son élan vers la fin du deuxième segment. Kyle a terminé ce segment gagné par Ryan Blaney (Mustang no 12) en 35e position, deux derrière son coéquipier et autre favori Denny Hamlin (Camry no 11).

Le troisième segment fut encore plus animé. La piste est demeurée sèche et c’est là que certains ténors de la série ont commencé à imposer leur rythme. Incidemment, c’est dans ce segment que la voiture de Kyle Busch est entrée en contact important avec la Chevrolet Camaro (no 3) d’Austin Dillon. C’en était fini de sa poursuite vers le championnat, il y  finira 30e ! Et ce fut sans surprise que Chase Elliott (Camaro no 9) a réussi à se hisser en tête poursuivi par un Joey Logano (Mustang no 22) déchaîné mais incapable de le rejoindre! Pour Elliott, c’était la troisième victoire de l’année, sa quatrième à vie en circuit routier!

Ce deuxième chapitre de quatre pour l’obtention du titre a donc éliminé Busch (no 18) , Dillon (no 3) , Clint Bowyer (Mustang no 14 qui a récemment annoncé sa retraite de la Coupe pour devenir analyste à FOX-TV) et Aric Almirola (Mustang no 10). Le troisième chapitre débutera la semaine prochaine sur la piste ovale de Kansas avec les joueurs suivant :

  1. Kevin Harvick (Mustang no 4)
  2. Denny Hamlin (Camry no 11)
  3. Brad Keselowski (Mustang no 2)
  4. Chase Elliott (Camaro no 9)
  5. Joey Logano (Mustang no 22)
  6. Martin Truex Jr. (Camry no 19)
  7. Alex Bowman (Camaro no 99)
  8. Kurt Busch (Camaro no 1)

Ils entameront alors le troisième chapitre (de quatre) de ce championnat. Après Kansas, Texas et Martinsville, quatre autres pilotes seront éliminés. Le dernier chapitre ne comprend qu’une seule course, celle de Phoenix. Et ce sera celle qui déterminera le championnat de la saison 2020 !

0 0 vote
Article Rating
Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x