Un spectacle de qualité

IL aura fallu deux courses avant qu’ils soient sur la coche. Toutefois, les gens de SFTV ont offert aux amateurs de course en ligne vendredi une présentation de qualité digne de leur réputation. Comme le dit si bien le proverbe «Il faut rendre à César sa salade».

Il n’y avait que 34 voitures en piste pour la troisième manche de la saison de la série «NASCAR Cup Autodrome Chaudière». Des gros noms étaient absents, je pense ici à Félix Gratton vainqueur la semaine dernière ainsi qu’a Jean-Philippe Bergeron de l’écurie Dark Horse.  Jean-François Pilote a éprouvé des problèmes informatiques alors que Michael Lortie effectuait un retour au travail. 

Frédéric Ladouceur prenait donc le volant de la voiture 360Nitro.tv pour les trois prochaines épreuves incluant celle de cette fin de semaine. Malgré l’absence de ces quelques pilotes, le spectacle offert en piste sur le circuit virtuel du Texas Motor Speedway n’a pas souffert et il a été de très haut calibre.

Belle prestation de Jean-Raphaël Morin

N’eut été de son erreur dans le premier virage lors de la dernière relance de l’épreuve, Jean-Raphaël Morin (Chevrolet no 23) se serait sauvé avec la victoire.  Une deuxième position pleinement méritée pour le pilote de la voiture aux couleurs de l’Autodrome Chaudière.

François Benoit (Chevrolet no 711) est, sans contredit, le pilote qui impressionne le plus depuis le début de la saison. Principalement reconnu comme étant un pilote de terre battue, il est en train de prouver hors de tout doute qu’il a aussi sa place parmi les gladiateurs de l’asphalte. Encore une fois, vendredi soir, il a été l’un des principaux acteurs du spectacle en piste. Sans contredit, la voiture no 711 sera à surveiller tout au long de la saison.

Belles batailles tout au long de la soirée

Sans vouloir n’enlever quoique ce soit au monde réel (qui est inaccessible pour bien des amateurs),  j’ai trouvé plus divertissant de regarder la course de la série «NASCAR Cup Autodrome Chaudière» que celle de la série Xfinity présentée à Bristol. Certains diront que j’en beurre épais, mais il y a eu de superbes batailles en piste tout au long de la soirée réparties un peu partout dans le peloton. Les règlements mis en place permettent ce genre de bataille qui amène beaucoup de dépassements en piste.

J’ai recueilli les commentaires d’après course du sympathique pilote de la voiture 397, Jean-François Lavoie, aux couleurs de Beauce téléguidé modéliste dont je vous partage ici l’extrait audio

L’effet Moreau

 Ce n’est pas le titre d’un film bientôt à l’affiche. L’arrivée des frères Moreau, principalement de Nicolas comme ingénieur en chef, n’est pas étrangère au succès à la présence de trois voitures de Lavoie Motorsport dans le top 5 de la course du Texas. Nicolas apporte sa grande expertise qui profite à toute l’équipe au niveau de la préparation des voitures. 

Top 5 Texas Motor Speedway

  1. Fred Moreau (Chevrolet no 5)
  2. Jean-Raphaël Morin (Chevrolet no 23)
  3. Frédérik Ladouceur (Chevrolet no 360)
  4. François Benoit (Chevrolet no 711)
  5. Alex Pellerin (Chevrolet no 13)

En conclusion

Comme le disait ma mère, un bon spectacle de «Dan et Lou», ça passe toujours trop vite. Peut-être que vous ne connaissez pas ce duo fort sympathique, mais ce n’est pas grave.  L’analogie maladroite que j’essayais de faire est de simplement vous dire que quand c’est bon, on ne voit pas le temps passer. C’est le sentiment que j’avais hier en regardant la course sur SFTV.  La seule chose de plus que j’aurais aimée, c’est qu’on entende plus le son des moteurs. Que les dieux bénissent les rois de la course !

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x