Soirée de grande première

Vendredi dernier le 4 septembre que le «360Nitro.tv 125» prenait l’affiche dans le cadre de la nouvelle série «NASCAR Cup Autodrome Chaudière» présentée par LM Production et 360Nitro.tv. La course était diffusée sur SFTV avec, à l’animation, Pierre-Luc Dallaire et Éric Gaudreault-Drapeau.

J’ai entendu beaucoup de bons commentaires quand au déroulement de la course. Cependant, des problèmes techniques sont venus jeter un peu d’ombre au spectacle. Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent lorsqu’un évènement est diffusé en direct. Il n’est pas évident de bien gérer les aléas informatiques.

Personnellement,  j’ai confiance aux gens de SFTV car ils ne sont pas à leur première diffusion. Je suis convaincu qu’ils vont rebondir et régler les problèmes techniques qu’ils ont rencontrés.

Jamais sans mon «Big one»

Les épreuves sur «Super Speedway» ont de particulier qu’elles permettent d’égaliser les chances entre les pilotes. Avec des ajustements menant à un bolide stable, tous les rêves sont permis en autant de se tenir a l’écart des accidents.

La première course de la saison, le «360Nitro.tv 125» courue sur le circuit de Daytona, n’a pas fait exception à la règle de base des supers ovales, ça prenait un «Big One». Eh bien oui, mesdames et messieurs, la première course de la série a respecté la tradition. Il y a eu un «Big One» qui a impliqué près d’une dizaine de véhicules dont celui de Michael Lortie qui pilotait la superbe Camaro 360 tricolore aux couleurs de 360Nitro.TV

L’épreuve de 50 tours nous a donné droit à d’excellentes batailles tout au long de la soirée. Il a fallu d’ailleurs deux «vert-blanc-damier» pour consacrer le vainqueur  François Benoit (Camaro 711). Ce dernier a ainsi décroché sa première victoire en NASCAR pour l’écurie Lavoie Motorsport.

Top 5 Nascar Cup Autodrome Chaudière «360Nitro.tv 125»

  1. Francois Benoit (Camaro no 711)
  2. Frederic Ladouceur (Camaro no 51)
  3. Steeve Drouin (Camaro no 98)
  4. Bruno-Pier Painchaud (Camaro no 729)
  5. Jean-Raphael Morin (Camaro no 23)

Les Camaros ont dominé la soirée. Par contre, force est de constater que la grande majorité des pilotes ont choisi d’utiliser ce modèle. Il n’y avait qu’une seule Mustang en piste pilotée par Éric Block (No 011) qui a pris la 38e position sur les 39 participants.

Frédéric Moreau (no 5), qui figure parmi les favoris pour le titre, a pris le 33e rang. Quant à l’ami Jean-François Lavoie (no 397), il a reçu deux pénalités de 26 secondes chacune vers la fin de la course alors qu’il aspirait (selon lui) à un top 10. Même s’il a été impliqué dans le «Big One», Michael Lortie a pu ramener son bolide en onzième position.

En conclusion

L’avantage principal d’assister en tant que spectateur à des courses en ligne est que le spectacle passe beaucoup plus rapidement comparativement au monde réel. L’intensité est donc présente du début à la fin.

Les nouvelles mesures mises en place par LM Production pour améliorer la qualité du spectacle semblent avoir porté fruit puisque la première neutralisation est survenue tard dans l’épreuve. C’est dommage que SFTV ait connu des problèmes de logiciel pour la diffusion. La course devrait être diffusée de nouveau en début de semaine pour ceux qui auraient été privés du spectacle de vendredi soir.

Sans contredit, le meilleur est à venir !!!

Que les dieux bénissent les rois de la course !

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x