Labbé dans le coup à Talladega !

Crédit photo : Alex Labbé

Cette fois-ci, Alex Labbé (Camaro no 36) avait la chance de s’élancer, disons d’une position plus convenable, de la 27e place dans le cadre du “Unhinged 300” de la série Xfinity disputé sur le mythique «Superspeedway» de Talladega en Alabama, une journée qui s’annonçait très chaude dans ce pittoresque état américain

Aucun pilote régulier de la Cup ne prenait part à cette course. Petit commentaire sur le «Marshal» de l’épreuve, Russell Crowe, est-ce que c’est moi qui rêve ou bien l’ancien gladiateur devenu roi est maintenant rendu une espèce de pas très propre laissant son corps à l’abandon (il faut choisir ses mots maintenant pour éviter de se faire “Basher” pour les organismes quelconques qui défendent toutes sortes de causes, histoire de justifier les subventions qu’ils reçoivent de l’état)? Avec le look que le bon vieux Russell affichait aujourd’hui lorsqu’il a prononcé les mots les plus célèbres du sport motorisé, il aurait pu faire peur à une garderie tout entière en plus de faire débarquer l’escouade d’intervention tactique.

Et la course maintenant …

Après cette courte chronique artistique, revenons donc au sujet principal de cet article.  Dire que Russell Crowe a déjà été mon acteur préféré et que j’aurais aimé qu’il fasse la suite de «Days of Thunder» à la place de Tom Cruise. Il aurait fait un excellent Cole Trickle. Sauf que maintenant, pas certain qu’il puisse s’introduire par la fenêtre pour entrer dans le véhicule comme dans le bon vieux temps de «Dukes of Hazzard». Je n’ai jamais «trippé» sur la traduction française de cette série !

Promis, je ne parle plus de Crowe. Revenons donc à la course Xfinity tenue ce samedi à Talladega. Une course de 300 milles (113 tours) qui représentait un bon défi pour les gladiateurs (quel lien incroyable ici par rapport à Russell Crowe) de cette série. Malchance en début de course pour le pilote de la Camaro 39 , Ryan Sieg qui a été victime d’une crevaison qui malheureusement pour lui n’a pas entraîné de drapeau jaune. Sieg s’élançait de la 3e position au départ. Il est difficile de comprendre pourquoi les commissaires de course lèvent le drapeau jaune à certaines occasions et à d’autres, pas.

Notre ami Alex Labbé a connu deux excellents premiers segments en prenant respectivement la 16e et la 13e position de ceux-ci. Labbé a semblé être dans le coup lors des deux premières étapes de l’épreuve. Alex était comme du pour un après-midi normal au bureau. L’étape finale de cette course de 300 milles laissait donc place à tous les espoirs pour notre ami de Victoriaville,

Même s’il n’a pas fait l’ensemble des épreuves jusqu’à maintenant cette saison, le pilote de la Chevrolet 21 de Richard Childress Racing, Anthony Alfredo, épate la galerie à chacune de ses présences. Il faut dire qu’Anthony a de l’excellent matériel entre les mains (J’imagine Labbé dans une voiture de cette qualité, il n’aurait rien à envier à personne). Tout au long de l’après-midi, nous avons vu des groupes de voitures rouler à trois de larges. Sérieusement, ça prend du cran pour rouler à une telle vitesse si près les unes des autres. L’avantage d’une telle piste est que chaque conducteur  peut avoir la chance d’obtenir son heure de gloire dans un tel Colisée (encore un lien subtil) s’il reste sur le tour des meneurs et si il se tient loin des accidents. Pas facile de suivre le classement de l’épreuve sur le site de NASCAR. La course au total était de 113 tours, mais selon les informations affichées, le dernier «stage» était de 130 tours. Comme quoi même les professionnels font des erreurs !

Les deux premiers segments de 25 tours chacun ont défilé à vive allure. C’est toujours aussi spectaculaire, ce type de circuit. Un drapeau rouge au 96e tour est venu ralentir les ardeurs après que quelques pilotes donc Harisson Burton (Supra no 20) aient été impliqués dans un violent accrochage. Josh Williams (Camaro no 92), coéquipier de Labbé, fût aussi l’une des victimes.

Par la suite, Alex Labbé s’est permis une visite dans le top 10 avec moins de dix tours à faire à la course.  Il s’est retrouvé 8e entre les Camaros de Justin Allgaier (no 7) et Michael Annett (no 1) puis 6e devant le sympathique A.J Allmendinger (Camaro no 16).  Avec moins de 7 tours à faire et un second drapeau rouge, les téléspectateurs québécois étaient en droit de rêver à un excellent résultat pour leur favori. Un top 5 était fortement envisageable. Alex et sa bagnole numéro 36 étaient dans le coup (deux drapeaux rouges dans la même épreuve, c’est long, longtemps, surtout pour les pilotes qui devaient faire face à une chaleur extrême). L’épreuve a donc été relancée avec 4 tours à faire. Labbé s’est immédiatement emparé de la cinquième position pour, par la suite, glisser onzième, Il est certain qu’en fin de course, personne ne se fait de cadeaux.

Un drapeau jaune survenu au dernier tour allait donc amener un «vert-blanc-damier». Que de suspense alors que Labbé était neuvième. C’est d’ailleurs à cette position que Labbé ramena sa Chevrolet Camaro de DGM Racing propriété de Mario Gosselin à l’arrivée. Cette fois-ci, les dieux de la course étaient avec Alex !

Good job Alex !!!

En conclusion

 

Selon certains sites à potin, Russell se serait endormi verre à la main avant même la fin de la course, ce qui l’a privé d’assister à la meilleure course cette saison de notre ami Labbé. Il s’agit, pour de dernier, du deuxième top 10 pour en 2020 après celui obtenu à Daytona en février à l’ouverture de la saison,

Petite parenthèse personnelle : «Coudonc, ça va leur prendre quoi au postes de télé américain pour qu’ils parlent plus de Labbé. C’est comme s’il n’existait pas en piste. Combien de fois ils ont parlé de Brandon Brown un pilote selon moi assez ordinaire comme si ses performances en piste étaient un exploit. Bizarre, Brandon a fini derrière Labbé, hors du top 10. Même Lessard, qui pilote pour une équipe de pointe en camionnette, devrait avoir un plus grand respect de la télé américaine. Nos deux pilotes québécois mériteraient une meilleure couverture de la part de nos amis du sud.»

Que les dieux bénissent les rois de la course et viennent en aide à Russell Crowe !

Résultats

  1. Justin Haley (Chevrolet Camaro no 11)
  2. Ross Chastain (Camaro no 10)
  3. Jeb Burton (Camaro no 8)
  4. Austin Cindric (Ford Mustang no 22)

Brett Moffatt (Camaro no 02)

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x