Vendredi 3 de 5

J’aimerais commencer cette chronique avec une phrase que me disait Maurice, un ancien collègue de travail. Aujourd’hui passé de vie à trépas, voici ce qu’il me disait régulièrement, dans le temps où je travaillais au casse-croûte le «Petit poulet». C’était vers la fin des années 80. C’est d’ailleurs à cette époque que j’y ai dégusté ma première poutine. Vous rappelez-vous de votre première poutine ?  

Je reviens donc à cette fameuse phrase que Maurice, tel un vieux sage spécialiste de haute gastronomie, me répétait avec quand même un certain degré de confiance : «Tsé mon Frank, faut que je te dise de quoi. Si c’est pas écrit ‘Pogo’ sur le ti-bâton et ben c’est pas un Pogo. Messemble que c’est pas trop difficile a comprendre ça, surtout pour un jeune morpion du Cegep comme toé !». Eh bien, trente années sont passées depuis ce temps et ce soir en savourant un délicieux Pogo,  j’ai dit à ma charmante épouse : «C’est important que ça soit écrit Pogo sur le petit bâton. Dans le cas contraire, ce n’est pas un Pogo, ce n’est qu’une pâle imitation. Quand même, n’essaie pas de me passer un Pogo «Le Choix du président» (insérer ici un sacre de votre choix). J’ai de l’expérience là-dedans, j’ai grandi dans les Pogos !»

Morale de cette histoire, méfiez-vous du télétravail, ça peut rendre fou !

Revenons à nos moutons

Revenons aux vendredis soirs «short-track» de l’Autodrome Chaudière présentés par LM production, Sly Sim Racing et 360Nitro.tv. 

La troisième épreuve de cette série printanière vous parviendra directement du circuit virtuel de Myrtle Beach en Caroline du Sud. D’ailleurs, j’ai été triste d’apprendre que ce légendaire circuit construit à la fin des années 50 fermera pour de bon ses portes après la présente saison. Des épreuves de la série Xfinity (anciennement Busch Series) y ont été présentées de 1988 à 2000. Des pilotes de gros calibre tels Jimmy Spencer, Mark Martin, Jeff Burton, Larry Pearson et Elliot Sadler ont couru à cet endroit.

Tout dernièrement, j’ai lu que NASCAR envisageait la possibilité de présenter des épreuves conjointes avec d’autres séries telles l’Indycar et la Formule Un. Je crois que les dirigeants de NASCAR n’ont rien compris. Ce qui manque aux fans de NASCAR, c’est le petit côté artisanal que la série avait dans les 80 et 90 qui est malheureusement disparu aujourd’hui. Les amateurs ne veulent pas d’une série de science-fiction, ils veulent quelque chose qui est proche d’eux.  Ce ne sont pas des courses à Long Beach, St-Pete, Miami ou Montréal qui va attirer de nouvelles clientèles ou ramener les gens qui ont quitté. Nonnnnnn, c’est du spectacle sur la piste avec des pilotes qui ont du chien, pas des courses aseptisées comme on nous présente actuellement.

Ils attendent quoi pour rénover la piste de North Wilkesboro en Caroline du Nord, fermée depuis 2011?  Le complexe a été ressuscité sur iRacing grâce, entre autre, à Dale JR. D’ailleurs cela a été probablement la meilleure de toutes les courses virtuelles présentées par la série « eNASCAR iRacing Pro Series Invitational ». Nous avons pu voir tout le potentiel qu’il y aurait en ramenant cette piste à la vie.  NASCAR semble perdu présentement et oublie ce qui l’a mis sur la carte. En même temps, c’est un peu dommage qu’on n’essaie pas de nouvelles choses pendant que les estrades sont vides. Par exemple, faire comme la série « Short-Track » du vendredi soir en présentant des courses avec des « Heat », des consolations et une grande finale. Même avec des gradins vides, cela leur permettrait de se rapprocher de leurs racines, les « short-track ».

Je relis mon article et je m’aperçois que je n’ai jamais autant passé du coq à l’âne que dans ce texte. N’empêche, ne manquez pas, ce vendredi soir 15 mai, la troisième épreuve de la série « Vendredi soir short-track Autodrome Chaudière ». Mon petit doigt me dit qu’on pourrait atteindre le nombre limite de 62 participants.

Il y a eu beaucoup d’indiscipline la semaine dernière en piste. J’ai quelques numéros de voitures en tête, mais je vais garder une certaine discrétion. C’est pour cette raison que les dirigeants de la série ont décidé de remettre les jaunes automatiques qui seront décernés directement par le jeu iRacing. Donc, il se pourrait que nous ayons des drapeaux jaunes pendant les « Heat » et les consolations.  Donc, amis pilotes, soyez prudents et respectez les lignes de courses. Surtout restez à au moins deux mètres des autres voitures (comme le disent notre premier ministre et le bon docteur Arruda).

L’épreuve de Myrtle Beach de la série « Vendredi soir short-track Autodrome Chaudière » vous serez présentée ce vendredi soir 15 mai en direct sur le canal Twitch de Sly Sim Racing. À l’animation, le sympathique et volubile Sylvain « Sly Sim » Bernier.

Que les dieux bénissent les rois de la course !!! Et yes, NASCAR recommence dimanche !!!!

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x