Du brasse-camarade !

Si la première soirée des «Vendredi soir Short-Track Autodrome Chaudière» a été, dans l’ensemble, assez tranquille, ce ne fut malheureusement pas le cas pour la seconde. C’est un grand total de sept drapeaux jaunes qui ont été dictés par les trois commissaires lors de l’épreuve finale.

Il y a plus de cinquante-neuf pilotes qui se sont présentés sur le circuit de New Smyrna, quatre de plus que la semaine dernière.  Il n’en manquait que trois et le nombre total de places disponibles aurait été atteint.

Les «Heat» plutôt tranquilles

La soirée, comme la semaine dernière, était divisée en trois parties. Il y a eu 5 vagues de 10 tours avec environ 12 participants chacune. Les trois premiers de chaque vague avaient automatiquement une place d’assurée en grande finale. Nous avons assisté à de belles batailles. Dans l’ensemble, tout s’est bien déroulé puisque les pilotes non qualifiés avaient la chance de se reprendre dans les finales de consolation durant lesquelles ils devaient boucler 15 fois le circuit.

C’est à partir de la deuxième finale de consolation que la sauce a commencé à se gâter avec un méga accident mettant en vedette le sympathique Sylvain Fournier (no 76) qui malgré lui en a été l’innocente victime. Il doit sûrement encore avoir mal au cœur de son vol plané.

Lors de la troisième consolation, je me suis comme retrouvé au volant de la voiture numéro 35 puisque l’animateur de la soirée m’a confondu avec François Rivard. D’ailleurs ce dernier était en compétition avec son fils Jeff Rivard (no 72) qui a réussi à se qualifier pour la grande finale. Un jour, peut-être, j’irai chez Bureau en Gros m’acheter un ordi, mais pour l’instant ce n’est pas dans mes plans puisque ma charmante épouse surveille avec assiduité notre budget.

Une finale de couleur jaune

Dans les courses sur ovale, on entend souvent le proverbe «Les jaunes attirent les jaunes». Malheureusement, au grand détriment des responsables de courses, ce fut le cas ce vendredi soir. Comme mentionné en introduction, sept drapeaux jaunes ont été agités durant la grande finale. Il y a eu beaucoup d’indiscipline en piste, plusieurs conducteurs avaient de la difficulté à garder les lignes de courses en entrée de virage. Ce point est en grande partie responsable du nombre élevé de drapeaux. J’aimerais rappeler que 60 tours de piste, c’est quand même long. Avec un peu de patience et un peu de pression, le pilote de devant finit pratiquement toujours par commettre une erreur. Dès lors une porte s’ouvre et le dépassement devient possible.

Le gagnant de l’épreuve Jeff Coté, pilote de la voiture 551, a mené tous les tours. Partant de la seconde position tout juste à coté de Frédéric Moreau (no 515), Côté a connu un excellent départ pour ravir dès le premier tour la position de tête pour par la suite ne jamais plus l’abandonner. De son côté Moreau, vainqueur la semaine dernière, a été victime d’un contact avec Jean-Raphaël Morin (no 233) au 28e tour. L’auto 515 (dans la présentation sur Twitch on voyait bien le numéro cinq sur la voiture de Fred Moreau tandis que dans iRacing la voiture était enregistrée sous le numéro 515) a finalement terminé en 20e position, tout juste devant la voiture numéro 15 pilotée par le deuxième frère Moreau, Nicolas. D’ailleurs j’en profite pour saluer les deux frères Moreau que j’ai eu la chance de côtoyer l’année dernière à Loudon lors de la course Xfinity alors qu’ils étaient mécanos pour Alex Labbé.

Certains n’ont vraiment pas eu de chance lors de la dernière course de la soirée. Je pense ici à Jean-Philippe Bergeron (no 118) qui s’est retrouvé pris dans trois accidents, dont le premier au 19e tour, qui n’ont pas déclenché de drapeau jaune. Lors du dernier tour de piste menant au drapeau à damier, Bergeron a terminé sa course à l’envers, sur le toit. Il y a des soirs comme ça où rien ne fonctionne.

Top 5 New Smyrna, 2e course de la série « Les vendredi soirs Short-Track Autodrome Chaudière » présentée par LM Production, SlySim Racing et 360Nitro.tv

1-Jeff CoteNo 551
2-Frederik LadouceurNo 95
3-Kevin SavoieNo 99
4-Bruno PichetteNo 227
5-Jean-Raphaël MorinNo 233

Vendredi prochain, le 15 mai, la série se déplacera du côté du Myrtle Beach Speedway. C’est un rendez-vous à ne pas manquer sur le canal Twitch de SlySim Racing et ce dès 21h15.

Que les dieux bénissent les rois de la course et  …. pardonnez-nous nos drapeaux jaunes comme nous pardonnons aussi à ceux qui en ont provoqué !

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: