2

Mission accomplie

Vendredi soir dernier avait lieu sur le canal Twitch de Slysim Racing la grande première de la nouvelle série « Les vendredis soirs Short-Track Autodrome Chaudière » présentée par Lavoie Motorsport Production, Slysim Racing et 360Nitro.tv

L’idée de faire des vagues (heat) de qualification avec des consolations pour permettre de déterminer les 24 participants à la grande finale de 60 tours fût géniale. Elle a permis de garder les spectateurs en haleine tout au long de la soirée qui s’est déroulée à un rythme d’enfer. Après la course, j’ai eu l’occasion d’échanger quelques mots avec Sylvain Bernier, responsable de l’animation. Ce dernier m’a  confirmé que pour lui aussi, ça allait vite et que l’action en piste ne manquait pas.

À part une petite erreur pendant les finales de consolations, les jaunes étaient réservés exclusivement pour la dernière course de la soirée. Ces neutralisations étaient gérées manuellement par le directeur des courses.

Beaucoup de participants

Les organisateurs s’attendaient à la présence d’une quarantaine de pilotes pour cette première. C’est un grand total de 55 concurrents qui se sont présentés, ce qui, en soit, est exceptionnel. Alex Labbé et plusieurs autres professionnels de la course sont venus se joindre aux amateurs de iRacing. J’en profite d’ailleurs pour saluer tout les participants venant du monde virtuel qui n’ont pas eu à rougir de leur prestation. Ceux-ci avaient tout le talent nécessaire pour rivaliser avec les « pro ».

Plusieurs noms connus du milieu du stock-car Québécois étaient en piste. Parmi ceux-ci, à part Alex Labbé,  nous retrouvions Will Larue, Jeff Coté, Michael Lavoie,  Jean-Philippe Bergeron, Marc Bégin, Daniel Demers, Randy Goulet et Maxime Gagné.

Une finale haute en couleur

La finale de 60 tours, comme le reste de la soirée, s’est déroulée à vive allure. Elle fût ponctuée de 4 drapeaux jaunes. Ces derniers étant sous la supervision du commissaire de course vedette Jean-François Lavoie. Selon ses dires, c’est beaucoup plus facile et agréable d’être derrière un volant que de lever des « Yellow Flag ». La semaine prochaine le rôle de directeur reviendra à Jean-François Pilote.

On serait porté à croire que piloter sur « Short track » est moins compliqué que sur une piste de type NASCAR conventionnelle. Eh bien, détrompez-vous, 24 voitures sur un petit circuit tel le « Lanier National Speedway »  rend quand même le travail difficile. La circulation y est dense et les pilotes doivent faire attention aux dépassements surtout en espérant que les retardataires les laissent passer.

Alex Labbé (no 32)  a démontré tout son talent en fin de course en prenant la deuxième position à la voiture no 055 pilotée par Will Larue. Selon ce que j’ai vu, Larue semble être monté trop haut dans une courbe et c’est ce qui a permis à Labbé de le dépasser. Alex, qui était déjà à l’intérieur de la voiture de Will, a peut-être coupé l’air de ce dernier, ce qui expliquerait la légère perte de contrôle. 

Les honneurs de la victoire reviennent à Fred Moreau (no 5) qui a connu une course exceptionnelle en menant l’ensemble des 60 tours

Top 5 « Lanier National Speedway » 

1- Fred Moreau (no 5)

2- Alex Labbé (no 32)

3- Will Larue (no 055)

4- Maxime Paquette (no 70)

5- Kevin Savoie (no 99)

La prochaine épreuve aura lieu ce vendredi 8 mai en provenance du New Smyrma Speedway. Elle sera diffusée à partir 21h15 sur Twitch via le canal Slysim racing.

Que les dieux bénissent les rois de la course !

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Francois RichardMario Gagnon Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Mario Gagnon
Invité
Mario Gagnon

allo j’aimerais courir met je ne c pas quoi faire …Merci

Francois Richard
Invité

Bonjour Mario jai laissé un message a un membre de l’organisation qui devrait te contacter sous peu

Scroll to top
error: