1

Denis, faut que je te parle de iRacing

Comme certains ont pu le constater, le dernier article de mon collègue Denis Lecours sur le iRacing a suscité  énormément de discussions dans les chaumières. 

J’ai lu beaucoup de commentaires, dont quelques-uns manquaient légèrement de classe.  Que vous soyez en accord ou pas avec le texte de Denis, il est certain que les évènements actuels en rapport à l’explosion de popularité de ce simulateur de course amènent plusieurs personnes à se poser des questions. Certaines peuvent être justifiées d’autres peut-être moins. Pour ceux que le texte a fortement irrité, il aurait peut-être été préférable d’y aller de façon constructive au lieu d’y aller d’insultes. Écrire un commentaire constructif aurait eu sa place et aurait amené un débat plus sain.

Maintenant Denis faut qu’on parle

Denis, je pense que tu as touché une corde sensible avec ton article. Avant la crise de la COVID 19, il existait déjà bon nombre de ligues de courses en ligne (iRacing, Assetto Corsa, Gran Turismo GT et autres) qui sont gérées par des « trippeux ». Ces gens le faisaient avant tout par passion et par amour pour la discipline que pour toutes autres raisons. Là-dessus je pense qu’on se rejoint.

Soudainement, telle une multiplication des pains, on voit apparaître pleins de nouvelles ligues supportées par des commanditaires majeurs. Nous sommes en droit de se questionner par rapport à ce que sera l’après virus pour le « Simracing » au Québec. Qui en sortira gagnant et qui en sortira perdant, ça reste à voir.  Une chose est certaine ceux qui en sortiront vainqueurs ce sont les nombreux «fans » de iRacing du Québec qui viennent de gagner en respect en voyant leur discipline être maintenant reconnue au grand jour ! Pour les séries, c’est difficile a dire, j’ai comme l’impression que ceux de la première heure vont rester et que celles créées durant la pandémie quitteront le navire pour retourner à leur occupations normales.  Cependant, rien ne dit qu’elles vont tous disparaitre, seul le temps nous le dira.

Denis, je crois que le bout de ton texte qui a le plus accroché est celui ou tu t’interroges sur le fait que les différentes pistes du Québec soient absentes du jeu iRacing. La raison est fort simple, ça coûte une « Beurrée » faire « scanner » une piste pour qu’elle soit ajoutée à la bibliothèque de circuits déjà présentes dans le jeu. Ça peut monter facilement dans les six chiffres.  À mon avis, si cela était abordable, il est certain que nous aurions déjà des complexes de sports motorisés québécois qui y seraient. Comme par exemple, dans le jeu de rally « Dirt 2.0 », le circuit de rallycross Trifluvien est présent. Par contre, je ne suis pas certain que la qualité au niveau des sensations de la piste soit de la même qualité que celles qui pourraient être si elles étaient sur iRacing. Les exigences du meilleur simulateur au monde (selon plusieurs) sont très élevées, justement pour s’assurer du niveau de qualité de la simulation. J’ai moi-même conduit le circuit routier des 24 heures de Daytona autant sur iRacing que sur Project Cars,  je peux vous confirmer que je me croyais sur deux pistes différentes tellement le souci du détail est présent sur iRacing.

Je dois avouer que lorsque j’ai vu le titre de ta chronique Denis, j’ai sauté sur ma chaise. Comparer le Titanic avec iRacing est un peu exagéré. La simulation en ligne existe depuis le début des années 2000. D’ailleurs, à l’époque j’étais membre de « Québec Racing » qui présentait entre autres la série DrummondSim, qui après plus de 15 ans existe encore aujourd’hui. Je ne crois pas que lorsque la vie sera revenue à la normale que, comme le Titanic, iRacing va entrer en collision avec un iceberg et va couler. Le monde de la simulation est arrivé plus vite que prévu à la fin de l’adolescence (avec tous les boutons que ça implique) mais elle survivra grâce à tous les passionnés qui l’animaient avant le COVID-19 mais aussi à ceux qui aident à la mettre en valeur présentement.

360Nitro.tv et le monde des courses en ligne

360Nitro.tv s’intéressait déjà au monde des courses en ligne avant même les événements actuels survenus suite au virus. Il n’y a personne de notre côté qui prétend avoir les connaissances divines sur le sujet.  L’article de Denis est un parmi tant d’autres publiés au cours des derniers mois sur le site. 360Nitro.tv ressent bien l’engouement pour le monde des courses en ligne et fait tout en son pouvoir pour mettre en valeur cette activité qui devient de plus en plus importante pour plusieurs. Parmi ceux qui nous critiquent, il y a peut-être un futur chroniqueur qui se cache quelque part et qui pourrait nous aider. Tous les artisans de notre média vous le diront, il est impossible de faire l’article parfait qui plaira à tout le monde. Il y aura toujours des mécontents. Notre but premier est de travailler avec les acteurs du milieu pour les faire connaitre et ainsi les aider à les mettre en valeur.

En conclusion …

C’est mon opinion personnel et il ne vaut pas plus que celle de n’importe qui d’entre-vous. Comme je l’ai déjà mentionné dans une chronique il y a très longtemps : iRacing ou peu importe, ça reste quand même pour la grande majorité des gens un jeu. Une activité pour laquelle plusieurs y accordent une grande passion en y investissant des sommes colossales pour y participer. C’est parfait ainsi, vous avez toute mon admiration, ça en prend des passions dans la vie. Cependant, ce que je constate par rapport à l’article de Denis Lecours c’est que pour certains c’est devenu une religion aussi forte que peut l’être l’environnement pour certains. Là-dessus, je vous souhaite à tous la course de votre vie, pleins de belles victoires!

Que les dieux protègent les rois de la course et accordent le plaisir aux fans de iRacing.

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Y.Deschamps Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Y.Deschamps
Invité
Y.Deschamps

continuer de jouer avec vos jouets,pendant que nous attendrons les vrais courses,avec de vrais voitures,de vrais chauffeurs,et de la vrais poussieres.et non assis derrière un jeux virtual.Sans rancune,on de reverra a la pistes sous peu…

Scroll to top
error: