2

Crate Sprint Québec vous dit à l’an prochain…

Crédit photo : Daniel Mailhot

J’ai reçu un coup de fil de mon collègue chez 360NITRO.TV et président de la série Crate Sprint Québec, Steve Bertrand ce midi pour m’annoncer avec regret le report de leur saison inaugurale chez la série Crate Sprint Québec Fondations 4 Saisons.

Avec la pandémie qui circule partout sur la planète ainsi que l’économie qui est durement touchée, la saison va débuter en 2021. « Je trouve ça plate de retarder le début d’un an, mais faut être réaliste, avec le début de saison qui s’amorcerait au mieux en juillet, est-ce que ça vaut la peine de faire un championnat de 5 courses et ça si Dame Nature est de notre bord? Ma réponse est NON’’, mentionne Bertrand.

Le sophisme est tel

Lorsque j’ai demandé à Bert comment les gars ont pris ça? « Alex et moi avons fait les choses dans l’ordre, j’ai appelé Steve, Pat, Pascal, Jonathan et Alex qui sont nos principaux commanditaires et Alexandre a téléphoné à Yves et Jean-Philippe afin de leur expliquer la situation. Pour moi ça faisait partie du respect envers nos partenaires pour l’instant tous fermés ou ouverts à effectifs réduits. Nous leur avons expliqué la situation que nous allons reporter le championnat à l’an prochain et que si nous courons quelques courses cette saison il n’y aura pas de championnat, mais ils auront la même visibilité que s’il y avait un championnat et ça je dois dire qu’ils ont apprécié mon offre et seront tous de retour en 2021. »

Les pilotes sont d’accord!

Questionné à savoir comment les pilotes et équipes ont pris cette décision la réponse a été favorable. « Quelques équipes étaient inquiètes  de ce qui se passerait cet été. Alors on a jasé et on a pris la meilleure décision pour tous. Pour certains les commanditaires se sont retirés et pour d’autres, ils ont perdu leur emploi. Alors les courses sont très secondaires dans ces conditions. On va revenir plus fort en 2021 », m’a dit Bertrand.

Courses ou pas en 2020?

J’ai profité de la présence de Bert au téléphone pour lui demander d’exprimer sa pensée sur ce que nous réserve l’avenir en 2020. «  Il ne se passera rien nulle part. Présentement au mieux, les Autodromes vont ouvrir en juillet, ce que je doute fort. On est presque à la mi-avril et les cas augmentent à chaque jour. Donc pas certain que le monde va aller s’asseoir ensemble dans des gradins. On vient d’ailleurs d’annuler le Festival d’été de Québec. Alors on oublie nos courses. »

On doit aussi penser que les frontières ne seront pas ouvertes. Oublions donc les ESS et la Super DIRTcar Series, pas certain que les gens ont envie de voir venir les résidents de l’état de New-York ici avec tout ce qui se passe chez eux!

Bertrand avait également cette vision, « Avec les pertes d’emplois, va-t-on avoir les moyens de s’asseoir dans les gradins et les équipes vont-elles avoir les ressources financières pour se présenter dans les puits? J’en doute! Alors les promoteurs vont faire quoi? Simple, ils devront baisser les prix d’admission mais également les bourses. Pour eux présenter un show devant 100 personnes ou 5000 personnes,  les coûts de préparation de pistes et frais fixes sont les mêmes et avec la perte de plusieurs programmes en début de saison, c’est un peu creuser leur tombe s’ils risquent des programmes à gros prix ou des programmes tout court’’, poursuit Bertrand.

Bertrand n’a pas tort, il y a des victimes collatérales du confinement, on mentionne que cette pandémie aura les pires conséquences économiques depuis la grande dépression de 1929, c’est peu dire.

Comme on m’a souvent dit, dans le sport, la meilleure transaction est celle que l’on ne fait pas, alors je crois que cette fois-ci, la meilleure décision est de préparer 2021! Je ne suis pas devin alors j’espère me tromper mais disons que c’est comme voir une personne aux soins palliatifs… les chances de la revoir en forme sont minces.

En tenant compte de la situation, Bertrand fait preuve d’une ouverture temporelle suspendue qui lui donnera raison. Une nouvelle qui s’inscrit dans la foulée de plusieurs autres annulations d’événements d’envergure.

0 0 vote
Article Rating
Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
stephane blais
stephane blais
1 mois il y a

En Scandinavie et en Corée du Sud, il y a des dirigeants plus pratico-pratiques et moins angoissés…..

Paul A Klager
Paul A Klager
1 mois il y a

English Version???

Scroll to top
error:
2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x