DGM Racing et Labbé démontrent leur talent !

Encore une fois cette fin de semaine, l’équipe DGM Racing a offert à ses pilotes deux excellentes voitures permettant en autres à Alex Labbé d’obtenir une superbe 13e position. J’ose à peine imaginer quels pourraient être les résultats de cette équipe si elle avait un budget plus élevé.

Deux premiers segments tranquilles

Les Camaros d’Alex Labbé(#90) et de Josh Williams(#92) partaient respectivement de la 17e et de la 25e positions au « NXS 300 » tenu à l’Auto club Speedway de Fontana en Californie. Une course de 150 tours courue sur le circuit de 2 milles situé non loin de Los Angeles. Les deux premiers segments de l’épreuve ont été plus que tranquilles (pour ne pas dire un peu endormants) alors qu’aucun drapeau jaune, à part ceux annonçant la fin des « Stage », n’a été levé. Il n’y avait d’ailleurs pas beaucoup d’action en piste durant cette période, à part Chase Briscoe, au volant de la Ford Mustang #98, nous faisant une démonstration de tout son talent. Ce dernier est d’ailleurs un sérieux prétendant au titre de cette division.

Après les deux premières tranches de la course, le top 5 était composé des pilotes suivants : Jones(#19), Hemric(#8), Burton(#20), Briscoe(#98) et Cindric(#22). Alex labbé, quant à lui, occupait la position 19.

Les jaunes attirent les jaunes …

S’il y a un proverbe qui va à merveille aux courses sur ovale c’est bien celui-ci. Le troisième segment de cette épreuve fût un peu moins tranquille puisqu’il a vu un total de huit drapeaux jaunes. Le premier de la série arrive suite à une crevaison survenue sur la voiture numéro 11 de Justin Haley. Par la suite, les spectateurs présents sur place ont eu droit à une série de jaunes rapprochés qui a un peu ralenti le spectacle. Imaginez il y a eu de nouveaux drapeaux par la suite au 85e, 91e, 96e, 104e, 108e et 126e tours. Par la suite, les officiels de Nascar semblaient frileux à sortir le « Yellow Flag » de son étui.

Pendant tout ce temps, le duo Labbé et Williams réussissait à se tenir loin des accidents et pouvait espérer rallier l’arrivée en bonne position. À la relance, suite au 7e jaune, Labbé était sur la première ligne après avoir mis seulement de l’essence lors de l’arrêt aux puits ayant eu des problèmes.

Malgré tout, Labbé termine l’épreuve en 13e position tandis que son coéquipier Josh Williams prenait la 10e place. Avec de solides performances lors des trois premières fins de semaine de courses, je me demande encore pourquoi la télé américaine ne parle pas plus des exploits de DGM Racing.

Harrison Burton (#20) qui en était à son 12e départ en Xfinity a remporté sa première victoire à vie dans cette série tout juste devant son coéquipier Riley Herbst (#18). Les deux pilotes provenant de Joe Gibbs Racing.

Top 5

  1. Harrison Burton (#20)
  2. Riley Herbst (#18)
  3. Austin Cindric (#22)
  4. Ryan Sieg (#39)
  5. Justin Haly (#11)

Ryan Sieg roule sa bosse

Tranquillement mais sûrement, Ryan Sieg prend sa place dans la série Xfinity . Ce dernier qui est propriétaire de sa propre équipe aligne depuis le début de la présente saison d’excellents résultats prenant respectivement la 9e position à Daytona, la 3e à Las Vegas et la 4e cette fin de semaine. Déjà d’être propriétaire d’une équipe demande beaucoup de travail, ajouté à cela qu’il est en piste à toutes les fins de semaine. Il y a peu d’histoires de la sorte en Nascar, pourtant celles-ci doivent être soulignées.

Les Chevrolet de Retour

Il s’en est fallu de peu pour que Jimmie Jonhson (#48) obtienne la pole pour la course de ce dimanche en CUP. Malheureusement pour lui, c’est le bon vieux Clint Bowyer au volant de la Ford Mustang 14 de Stewart qui l’a obtenue.

Les Camaros sont performantes depuis le début de l’année. Permettez-moi de rêver, cela serait vraiment une fin de carrière incroyable si l’ami Johnson figurait parmi les quatre finalistes pour l’obtention du trophée Bill France lors de la dernière course de la saison en novembre à Phoenix en Arizona. Il risque de se passer beaucoup de choses d’ici là, mais on ne sait jamais …

Que les dieux bénissent les rois de la course !

0 0 vote
Article Rating
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x