Un défi à relever pour Amélie Lemire !

Crédit photo : Courtoisie Bryan Cloutier

Amélie Lemire devient la deuxième pilote féminine après Sabrina Blanchet à annoncer au média 360nitro.tv qu’elle sera à bord d’un Sprint Crate depuis l’annonce officielle de la nouvelle classe au SuperSpeedway de St-Guillaume en 2020.

Questionnée sur sa saison 2019, Amélie mentionne, «J’ai pris part à quelques courses seulement en Lightning Sprint et je n’ai pas eu de chance compte tenu des bris mécaniques, quelques incidents et un problème de santé qui m’a tenu à l’écart de la compétition pendant 6 semaines. Honnêtement je n’ai même pas coursé deux fois à une même piste. Je n’ai pas eu la chance de me faire justice».

Pourquoi avoir choisi la classe Sprint Crate? «J’ai commencé à aller aux courses dès l’âge de 6 ans avec mon père qui faisait ses débuts comme pilote pour ensuite conduire un Sprint dans la série Lucas Oil Empire Super Sprint. J’ai toujours aimé les Sprints et j’admire la pilote Jessica Zemken (conjointe de Stewart Friesen) pour ce qu’elle fait en Sprintcar».

J’ai acheté mon Sprint et le moteur qui correspondaient à mon budget il y a quelques jours. Bryan Cloutier et moi allons le préparer afin d’être prêts.

Les intentions d’Amélie pour 2020 de prendre part aux événements au House of DIRT de St-Guillaume et si l’occasion se présente, Amélie aimerait courir sur le circuit de Ohsweken Speedway en Ontario.

À 24 ans, la fille du pilote Sportsman Donald Lemire fera partie de la première édition de la nouvelle classe Sprint Crate.

Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: