Deuxième ronde des finales à Pocono !

Encore une course remplie d’action vendredi dernier pour la deuxième ronde des finales du « All Stars Series Mercedes-Benz St-Nicolas » présenté par SlySim Racing et Lavoie Motorsport.

Trente pilotes étaient inscrits pour cette course sprint de 40 tours sur le circuit tri-ovale de Pocono, ou le « The Tricky Triangle » comme certains l’appellent. Huit pilotes se sont disputés les quatre places disponibles pour la grande finale de la semaine prochaine. La course a bien démarré avec seulement un jaune avant le stage. On a vu beaucoup de pilotes agressifs, les gars travaillaient en équipe pour envoyer leur « chaser » équipier en grande finale. Après le stage, les pilotes ont haussé leur degré de compétitivité. Avec dix-huit tours à faire, les jaunes ont commencé à s’enchaîner. Trois jaunes ont sorti sans qu’il y ait de pilotes d’impliqués. Par la suite, les stratégies d’équipe sont venues brouiller les cartes et ça a changé la donne de la course. Quelques-uns en ont profité pour le mieux, mais pour d’autres au contraire, le dénouement a été malheureux, en particulier pour les chasers Mannix Ritcher, Pat Lalancette, Pat Paquet et Claude Ferland qui en ont écopé le plus en fin de course. Enfin, la course s’est terminée au troisième « Green-White-Checker » et à la fin du dernier tour, Lavoie et Lortie ont pu obtenir leur passe directe pour la grande finale. William Larue a connu pour sa part toute une course. Larue a eu une sortie de piste plus tôt en soirée emportant Lavoie et un autre pilote avec lui. Il a tout de même réussi à garder sa voiture intacte et remonter en tête. JP Bergeron, aussi de Lavoie Motorsport, a connu une de ses meilleures soirées de course avec son deuxième podium de la saison. De son côté, JR Morin, fidèle à lui-même, remonte sur le podium avec une solide prestation.

Voici le top 3 de la course :

  1. William Larue (#55) et sa voiture Larue
  2. Jean-Philippe Bergeron (#118) et sa voiture JC Perrault Lavoir Motorsport
  3. Jean-Raphael Morin (#233) et sa voiture Autodrome Chaudière RoadHogs

Voici le top 4 qui passe à la dernière ronde des finales :

  • Jean-Raphael Morin (#233) et sa voiture Autodrôme Chaudière RoadHogs
  • Michael Lortie (#94) et sa voiture Karting Orford Lavoie Motorsport
  • Daniel Demers (#116) et sa voiture Jimex Tori
  • Jean-François Lavoie (#397) et sa voiture Canadian Redneck Lavoie Motorsport

La voiture 360 nitro.tv Lavoie Motorsport de Félix Gratton a connu une dure soirée. Gratton devait purger une pénalité écopée à la suite de Daytona et partait derrière le « field ». Le jeune s’est vite mis au travail tout en pouvant compter sur une bonne voiture. Gratton a pu remonter jusqu’à la quinzième place avant qu’au vingt-quatrième tour, un malheureux contact avec la voiture #7 envoie Gratton direct dans le mur. En plus, pour ne pas aider au mauvais sort du « kid » Gratton, le #919 d’Yvan Hébert qui venait tout juste d’échapper sa voiture était en plein dans le chemin emprunté par la voiture #360. La collision entre les deux cause de très gros dommages aux deux voitures. Dans un autre registre, Gratton a connu plus tôt cette semaine une excellente course dans le championnat DRS avec une cinquième place, ce qui lui permet de monter à la deuxième place du championnat avec trois courses à faire. Lavoie Motorsport va mettre tout en œuvre pour aider le jeune à remporter le championnat.

C’est un rendez-vous vendredi prochain pour la dernière course sur le circuit de Chicagoland.

Cédrick Thivierge
Chroniqueur/Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Cédrick Thivierge

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: