Une nouvelle aventure pour Éric Giguère !

Crédit photo : Daniel Mailhot

Une nouvelle aventure pour Éric Giguère en Sprint Crate 602

Un rêve qui devient réalité avec la nouvelle classe Sprint Crate 602 puisque Giguère 41 ans a toujours été un fervent de Sprintcar, mais ne voyait pas la possibilité d’avoir un Sprint en raison du budget et des distances à parcourir.

Giguère se dit excité à l’idée de faire partie de la première édition qui débutera la saison prochaine sur une base régulière au SuperSpeedway de St-Guillaume devenant le premier Beauceron à se porter acquéreur d’un Sprint Crate 602.

De plus, ce dernier insiste sur l’importance d’avoir la même réglementation que nos voisins de l’Ontario à la piste Ohsweken Speedway, ce qui a été déterminant dans sa réflexion.

Pas question pour Giguère d’arriver au House of Dirt de St-Guillaume pas préparé. Son objectif c’est d’être des plus performants puisqu’il se définit comme un pilote agressif qui aime gagner. Pour ce faire, Giguère a acheté le deuxième Sprint du pilote Alain Bergeron qui l’aidera dans la préparation de son nouveau Sprint Crate en plus de bénéficier de ses précieux conseils.

Tout est en place pour ce pilote de terre battue et d’asphalte afin de réaliser son rêve. Son expérience du passé est un atout non négligeable face à ce nouveau défi.

Quand on parle d’expérience, voici les grandes lignes de son parcours. Il a débuté en Motocross, VTT, Snow Cross, Pro-Stock et Sportsman sur terre battue. Giguère a été chef mécano et éclaireur dans l’équipe de Fred Bernier et Vincent Vachon.

Il a piloté un Pro-Stock sur les pistes d’East Brougthon et de Valley Jonction pendant 5 saisons pour ensuite conduire un Sportsman sur les pistes asphaltées du Québec. D’ailleurs à sa première saison dans la série SS Sportsman Québec, Giguère a obtenu 11 podiums en 13 départs et le « Hard Charger » lui a permis de remporter le titre de M. Sportsman Québec.

Giguère a reçu le trophée pour le meilleur esprit d’équipe, pour la plus belle voiture, le titre de recrue de l’année et nommé M. Ambassadeur Sportsman Québec, aussi… le pilote s’investit au monde du stock car avec une belle image et tout…

Impliqué dans sa communauté, Giguère a travaillé de pair avec la station de radio 99,7 de St-George de Beauce dans la promotion du sport automobile. Il a été nommé M. Ambassadeur Sportsman Québec pour l’image et son investissement dans le monde du Stock Car.

La liste est longue, un de ses moments mémorables est d’avoir remporté la plus longue course à l’époque, la finale Best Buy de 173 tours.

Par la suite, Giguère est devenu pilote pendant deux saisons en ACT en prenant part aux séries sur les pistes du Québec et des États-Unis.

En 2008, Giguère faisait partie de l’équipe du pilote Martin Latulippe qui a été couronné champion de la World Séries asphalte Stock Car Racing dans la classe Crate Late Model à New Smyrna Speedway en Floride.

A déjà assumé les fonctions d’éclaireur pour Claude Leclerc.

Depuis 5 ans Giguère aide d’autres équipes de courses sur asphalte dans les séries ACT et Micra.

Quoi qu’on en dise la nouvelle série Sprint Crate Québec est fière d’avoir Eric Giguère dans son rang.

Deux commanditaires supportent la nouvelle classe Sprint Crate 602

La saison 2019 vient à peine de se terminer que déjà le directeur Sprint Crate du Québec Steve Bertrand prépare la prochaine saison. En effet, le directeur de la nouvelle série peut compter sur l’appui de deux commanditaires et laisse planer que d’autres sont en pourparlers afin d’offrir des bourses attrayantes qui feront l’envie de plusieurs. Un incitatif important pour ceux qui seraient en réflexion de rejoindre la nouvelle classe.

Deux commanditaires bien connus dans le domaine des courses acceptent d’emblée de supporter la nouvelle classe de Sprint au Québec. À leur façon, ils contribuent à remettre des sommes d’argent aux nouveaux pilotes de Sprintcar.

L’un d’eux est Pascal Romaneski ancien pilote DIRTcar Pro Stock et Sportsman et maintenant propriétaire de la Pizzeria Ramone à Mont Saint Hilaire.

Toujours impliqué à sa façon dans le monde des courses, Pascal veut soutenir la nouvelle classe en offrant un certificat cadeau au pilote qui aura obtenu le Hard Charger lors des finales et un montant d’argent à celui qui aura combiné au terme de la saison le plus grand nombre de Hard Charger.

Le deuxième commanditaire est Patrick Vigneault propriétaire de l’entreprise Fondations 55. Ancien pilote Sprintcar pendant 4 saisons est toujours impliqué agissant comme chef mécano pour son fils Alex Vigneault et du pilote américain Mark Smith.

Patrick voit d’un bon œil l’arrivée de la nouvelle classe Sprint Crate. « Il ne fait aucun doute que la nouvelle classe servira de tremplin pour ceux qui voudront accéder à la classe 360 Sprint. », dit-il.

Son aide sera sous forme de bourses pour le « Passing Point » lors des qualifications qui au terme de la saison pour les 5 meilleurs pilotes qui auront obtenu les meilleurs résultats. Le « Passing Point » partira du même principe que la série « PST » Patriot Sprint Tour. Ex : celui qui part 8e en qualification et termine 4e récolte 4 points alors que celui qui part 1er et termine 3e obtient -2 points à sa fiche.

Le directeur Steve Bertrand ne chôme pas depuis l’annonce officielle de la nouvelle classe dont il a trouvé niche au SuperSpeedway « The House of DIRT » de St-Guillaume. Bertrand mentionne, « L’intérêt y est, plusieurs personnes croient en notre projet et d’autres annonces surprenantes sont à venir!

Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: