Derby de démolition à Talladega

Crédit photo : Sean Gardner / Getty Images

Que ceux qui ont regardé la course NASCAR Monster Energy 100 Bulbs de Talladega dimanche et surtout lundi (les deux derniers segments ont dû être reportés lundi à cause de la pluie de dimanche) ne viennent pas me dire que c’était un évènement endormant (ou pire encore…plate!). De l’action, il y en a eu. En fait, ce fut une véritable course de Talladega avec non seulement une mais deux catastrophes (Big Ones). Ce qui fut plus remarquable, c’est de constater que les 12 pilotes qui restent à l’Élimination ont été impliqués soit dans un accident ou ont connu un problème. Même le vainqueur, Ryan Blaney (Mustang no 12) a connu un moment de frayeur lors du premier segment (couru le dimanche après-midi) en effectuant un superbe tête-à-queue en entrant aux puits, heureusement sans dommage!

Les deux derniers tours furent des plus palpitants (comme d’habitude à Talladega), Blaney coiffant Ryan Newman (Mustang no 6) qui venait de le dépasser par ,007 seconde au fil d’arrivée. Heureusement, Blaney a pu compter sur l’aide de Aric Almirola (Mustang no 10) qui l’a poussé afin qu’il dépasse Newman, lui-même poussé par Denny Hamlin (Camry no 11). Ce dernier a été classé troisième. Toutefois, toute la course fut folle. Tout expliquer ce qui s’y est passé demanderait des pages (allez voir sur Internet sous NASCAR.com, vous y verrez des images épatantes) mais sachez que le classement au championnat a été sérieusement bousculé :

  • 1. Kyle Larson Victoire (Dover) passe à la troisième étape
  • 2. Ryan Blaney Victoire (Talladega) passe à la troisième étape
  • 3. Denny Hamlin 3,114 +56
  • 4. Martin Truex Jr. 3,106 +48
  • 5. Kyle Busch 3,099 +41
  • 6. Kevin Harvick 3,094 +36
  • 7. Brad Keselowski 3,078 +20
  • 8. Joey Logano 3,076 +18
  • ———————————————-
  • 9. Alex Bowman 3,058 -18
  • 10. Chase Elliott 3,054 -22
  • 11. Clint Bowyer 3,052 -24
  • 12. William Byron 3,049 -27

On voit que les pilotes de Hendrick qui restent sont en difficulté. Ils sont de la neuvième à la douzième position un classement qui inclut Bowyer (Mustang no 14) qui a dérapé pour s’arrêter avec les pare-chocs sur le tablier et sur la piste inclinée, les roues tournant dans le vide. Rapidement dit, il faudrait que ces quatre pilotes gagnent la prochaine course à Kansas pour passer au classement de huit qui s’en vient! Et Logano (Mustang no 22) est trop près de la coupure pour être confortable.

Chase Elliott (Camaro no 9) a fini huitième à Talladega et Logano onzième. Harvick (Mustang no 4) s’est retrouvé dix-septième, Bowyer vingt-troisième, Brendan Gaughan (Camaro no 62 qui a fait un superbe tonneau pour retomber sur ses roues dans un accident!) vingt-septième, William Byron (Camaro no 24) trente-troisième, Bowman (Camaro no 88) trente-septième sans oublier le pauvre et malchanceux Jimmy Johnson (Camaro no 48), trente-huitième!

Ce que l’on a appris de Talladega? Ce serait que le nez plus pointu des Camaro ne permettrait pas de «pousser» aussi facilement que celui plus plat des Mustang! Si c’est un pilote de Camaro (Kyle Larson, no 42) qui mène présentement au championnat, ce serait plutôt prématuré d’avancer que Chevrolet s’aligne pour gagner un autre championnat! Au-dessus de la coupure, on voit plutôt cette unique Chevrolet contre trois Toyota et quatre Ford. Et pourtant, encore une fois, la marque Chevrolet était la plus nombreuse à la ligne de départ à Talladega. Prochain rendez-vous, Kansas, piste traditionnelle de 1.5 mille. Qui seront les huit prochains participants au championnat? On devrait le savoir dimanche soir…ou, s’il pleut comme ce fut le cas ce week-end à Talladega, lundi soir!

Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: