1

NASCAR à Indianapolis, les perdants, les gagnants

Crédit photo : Chris Graythen / Getty Images

Rien ne va plus! Les jeux sont faits! En effet, la saison dite régulière de la Coupe Monster Energy de NASCAR a pris fin dimanche après-midi à Indianapolis avec le Brickyard 400. C’est un peu avec une certaine facilité que Kevin Harvick (Ford Mustang no 4) a gagné l’épreuve après en avoir eu la pole position et gagné le deuxième segment. Toutefois, Harvick était déjà assuré d’une position de départ pour la première tranche d’élimination de NASCAR. Tous les yeux des véritables amateurs de NASCAR étaient tournés vers Jimmy Johnson (Chevrolet Camaro no 48). Accusant un retard de 18 points afin de se placer parmi les 16 pilotes qui seraient de la partie finale, Johnson, sept fois champion de la série, a vu ses rêves les plus fous s’évanouir avec un sérieux accrochage au 106e tour (de 160) avec William Byron (Camaro no 24) et Kurt Busch (Camaro no 1), lui qui avait déjà gagné au moins quatre fois à Indy. Une finale sans Johnson? Les temps changent! Quant au meneur aux points, Kyle Busch (Toyota Camry no 18), le moteur de sa voiture a rendu l’âme au 90e tour (Kyle sera quand même reconnu «champion» de la saison régulière de 2019 avant les finales). Autre vedette de la série, Brad Keselowski (Mustang no 2) fut aussi éliminé aux derniers tours du premier segment lors d’un accident assez spectaculaire. Enfin, il fallait suivre les exploits de Clint Bowyer (Mustang no 14), Ryan Newman (Mustang no 6) et Daniel Suarez (Mustang no 41) pour savoir lesquels (deux) pourraient se qualifier pour la finale. Bowyer a bien terminé la course en cinquième position ce qui lui a donné la quinzième place et Newman en huitième ce qui lui a donné la seizième et dernière place. Avec sa onzième place, Suarez a perdu avec que quatre points en moins!

Enfin, l’autre grand perdant, ce fut…NASCAR! Comment expliquer cette si petite foule (environ 65 000 personnes pour un stade de 350 000 personnes et plus) alors que les deux dernières épreuves de Bristol et Darlington avaient réussi à les remplir à capacité. NASCAR aurait-elle perdu son pari de voir une foule record à Indy qui devenait, pour la première fois, la dernière course de la saison régulière? Pourtant, il y aura eu neuf situations de neutralisation, et treize changements de meneur parmi huit pilotes! Dire qu’il aura fallu attendre aux années quatre-vingt-dix pour voir des NASCAR à Indy et qu’à l’époque, il était très difficile d’y obtenir des billets. On ne voulait surtout pas «surclasser» les formules Indy! Cette année, serait-ce le début de la saison de football NFL qui se déroulait en même temps qui serait venu brouiller les cartes?

Les gagnants!

Par conséquent, suite aux résultats de Indy, voici les pilotes qui pourront participer à la finale qui débute dimanche prochain au Las Vegas Motor Speedway :

  1. Kyle Busch (Camry no 18, champion de 2015)
  2. Denny Hamlin (Camry no 11)
  3. Martin Truex Jr. (Camry no 19, champion de 2017)
  4. Joey Logano (Mustang no 22, champion de 2018)
  5. Brad Keselowski (Mustang no 2, champion de 2012)
  6. Kevin Harvick (Mustang no 4, champion de 2014)
  7. Chase Elliott (Camaro no 9)
  8. Kurt Busch (Camaro no 1, champion de 2004)
  9. Kyle Larson (Camaro no 42)
  10. Alex Bowman (Camaro no 88)
  11. Erik Jones (Camry no 20)
  12. Ryan Blaney (Mustang no 12)
  13. William Byron (Camaro no 24)
  14. Aric Almirola (Mustang no 10)
  15. Clint Bowyer (Mustang no 14)
  16. Ryan Newman (Mustang no 6)

Dans trois épreuves, il ne restera plus que 12 pilotes en lice. Dans trois autres épreuves, ce nombre tombera à 8. Puis, après trois autres épreuves, il n’en restera que quatre pour une seule course qui décidera du champion. En ce qui me concerne, je ne vois que deux pilotes de Joe Gibbs sur Camry, Kyle Busch et Denny Hamlin et deux pilotes de Mustang, Harvick et Logano à cette finale. Ma prévision? Hamlin, champion pour la première fois. Et vous, quelles sont vos prévisions?

Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Éric Descarries Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Éric Descarries
Invité
Eric Descarries

Incidemment, j’ai oublié de mentionner l’incroyable performance de Bubba Wallace (Camaro no 43) à Indianapolis où il a terminé troisième. Pourquoi a-t-il attendu si longtemps pour nous démontrer ses capacités?

Scroll to top
error: