Une 100e pour Jones, Johnson dans l’eau chaude !

Crédit photo : Sean Gardner / Getty Images

Jones gagne sa 100e course à Darlington, Johnson dans l’eau chaude.

C’est encore une voiture de l’équipe de Joe Gibbs qui a gagné l’épreuve NASCAR en Coupe Monster Energy dimanche soir mais ce n’était pas nécessairement celle que l’on attendait. En effet, ce n’était pas la Camry de Busch (no 18), celle d’Hamlin (no 11) ou celle de Truex (no 19) mais plutôt celle d’Erik Jones (no 20) qui a remporté le Bojangles’ Southern 500 au Darlington Speedway de Caroline du Sud, une course qui a débuté avec trois heures de retard à cause de la pluie.

Jones, qui en était à son 100e départ en Monster Energy, aurait pu être inquiété par son coéquipier Kyle Busch qui le pourchassait à la fin du troisième et dernier segment mais, à deux tours de la fin, Busch, le meneur au championnat, a violemment frappé le mur du côté droit de sa voiture et ce, deux fois plutôt qu’une. Il a même dû laisser passer Kyle Larson (Camaro no 42) qui a pris la deuxième position. Plus d’un observateur s’inquiète des dernières performances de Kyle Busch qui ne parade plus dans le cercle des vainqueurs, sa dernière victoire remontant à Pocono en juin.

En quatrième position, on retrouve Kevin Harvick (Ford Mustang no 4) suivi de Brad Keselowski (Mustang no 2), Clint Bowyer (Mustang no 14), Kurt Busch (Camaro no 1), l’étonnant Matt DiBenedetto (Camry no 95), Paul Menard (Mustang no 21) et Austin Dillon (Camaro no 3). Grâce à sa bonne performance à Darlington, Bowyer se retrouve en 15e place au championnat alors que son coéquipier Daniel Suarez (Mustang no 41, 11e en course) est le 16e et dernier actuellement admissible aux finales du Championnat. Cependant, il est à égalité en points avec Ryan Newman (Mustang no 6, mais 17e au Championnat selon ses positions à l’arrivée) avec qui il a encore eu maille à partir à Darlington (Newman y a terminé en 23e ). Le duel entre les deux sera à surveiller à Indianapolis.

Et Jimmy Johnson (Camaro no 48 aux couleurs de la camionnette S-10 qu’il pilotait tout jeune en Californie alors qu’il était impliqué dans les courses «off-road»), lui, allez-vous demander? Encore impliqué dans un accident (le plus important de la soirée à Darlington)! Les dommages n’ont pas été si terribles mais Johnson, qui roulait avec les leaders en début de course, a dû terminer en 16e position. C’est définitif. Il doit gagner à Indianapolis la semaine prochaine s’il veut participer au Championnat!

Des nouvelles de la Xfinity

La veille, toujours à Darlington, les spectateurs ont eu droit à un finish extraordinaire lors de la course Xfinity SportClips 200 alors que Denny Hamlin (Camry no 18) menait sur l’ovale de 1,3 mille alors qu’il était chaudement poursuivi par la nouvelle vedette Cole Custer (Mustang no 00). Physiquement, Hamlin a gagné la course mais une inspection d’après-course a prouvé que la voiture d’Hamlin ne correspondait plus aux exigences de NASCAR (trop basse au coin avant gauche, trop haute au coin arrière droit). Par conséquent, la victoire a plutôt été à Custer.

Ça se poursuit donc le Big Machine Vodka 400 au mythique circuit d’Indianapolis dimanche prochain (les Xfinity y courront la veille. Êtes-vous prêts? Et si c’était Jimmy Johnson qui gagnait? Dirait-on que c’est «arrangé» avec NASCAR? À suivre!

Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: