L’imprévisible victoire de Justin Haley à Daytona

Crédit photo : Jeff Robinson / Icon Sportswire / Getty Images

Lorsqu’il est question des courses NASCAR Monster Energy Cup aux superspeedways de Daytona et Talladega, il est impossible de choisir un vainqueur avec précision. Tout y est question de chance.

Prenez la course du Coke Zero Sugar 400 qui s’est déroulée dimanche après-midi (l’épreuve a dû être décalée d’une journée à cause de la pluie du samedi soir). Qui aurait misé sur Justin Haley, jeune pilote de l’Indiana qui a été déclaré vainqueur suite à un véritable carambolage à une trentaine de tours de la fin? NASCAR avait imposé un drapeau rouge puis un jaune suite à cette mêlée provoquée par Clint Bowyer (Mustang no 14) « coupé » par le meneur Austin Dillon (Camaro no 3) alors que celui-ci menait la course. Les deux voitures se sont touchées (l’un blâme toujours l’autre…) et il s’en est ensuivi une collision générale du peloton de tête ce qui a éliminé plusieurs vedettes de la course.

Après un nettoyage de la piste, NASCAR a permis aux pilotes de revenir en piste puis a reparti l’épreuve derrière la camionnette de tête (Pace Car Silverado). Le véhicule officiel a effectué les deux tours de chauffe avec la meute derrière lui puis a éteint ses gyrophares pour indiquer qu’il ne restait qu’un tour avant la relance. C’est à ce moment que plusieurs pilotes en ont profité pour passer aux puits et faire faire le service de leur bolide pour attaquer la fin de la course.

Mais à peine la camionnette officielle avait-elle passé la ligne de départ-arrivée qu’un éclair a déchiré le ciel à moins de huit milles (treize kilomètres) de la piste. C’est la limite permise par NASCAR et pour des mesures de sécurité, la course fut encore stoppée par un drapeau rouge. Par le plus pur des hasards, Haley se retrouvait en tête (il y avait tant de pilotes dans les puits), ayant échappé au carnage! Et comme on dit : « The right guy at the right place at the right time » (Le bon gars à la bonne place au bon moment), la pluie s’est mise à tomber et ardemment!

Voyant que la piste était inondée et que le séchage aurait exigé plus de deux heures alors que les prévisions météo n’étaient pas encourageantes (même pas pour le lendemain!), les officiels ont déclaré le Coke Zero Sugar 400 terminé et Haley a donc été consacré vainqueur. Derrière Haley, il y avait William Byron (Camaro no 24), Jimmy Johnson (Camaro no 48), Ty Dillon (Camaro no 13) et Ryan Newman (Mustang no 6). Kurt Busch (Camaro no 1 qui aurait gagné s’il était resté en piste) a terminé 10e, son frère Kyle (Camry no 18) 14e, Joey Logano (Mustang no 22, pole position) 25e et ainsi de suite.

Au départ, les Ford Mustang étaient très fortes, mais au fur et à mesure de la course, on voyait bien que les pilotes de Chevrolet Camaro avaient finalement compris, travaillant ensemble pour vaincre des Ford. Pour une fois, on pourrait dire que les Toyota Camry n’étaient pas dans le coup…enfin, pas comme dans le passé! Seul Denny Hamlin (Camry no 11) a su se distinguer en prenant momentanément les commandes de cette épreuve.

Haley n’a qu’à peine vingt ans ce qui fait de lui le deuxième plus jeune vainqueur à Daytona, Trevor Bayne (Ford Fusion no 21 de l’époque) étant le plus jeune avec sa victoire au Daytona 500 de 2011. Il avait alors 20 ans et un jour mais ce fut sa seule et unique victoire en Coupe et depuis, il n’a plus de volant. Quant à Haley, celui-ci a terminé deuxième vendredi soir en Xfiniti. Ce fut un weekend incroyablement chanceux pour lui mais malgré sa victoire de dimanche après-midi, il ne devrait pas avoir le droit de participer aux éliminations finales car…il n’est pas inscrit comme pilote régulier en Monster Energy Cup!

Si la course avait pu continuer, aurions-nous pu nous attendre à une victoire de Chevrolet? Difficile à prédire. Plus tôt dans l’épreuve, quand les Ford se regroupaient, les Mustang formaient un redoutable « train » qui pouvait dépasser les Chevrolet aisément. Peut-on dire que les Chevrolet sont enfin dans le coup en Monster Energy? Faudra attendre encore un peu, ce n’est que leur troisième victoire cette saison. Mais tout semble indiquer que ce ne sera pas la dernière victoire de la marque cette année. La semaine prochaine, le cirque de NASCAR se retrouvera au Kentucky Speedway où la course devrait se présenter sous les projecteurs samedi soir.

Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: