Trop fort pour la ligue

Crédit photo : Francois Richard

Vallée-Jonction (QC) – Tout au long de la semaine, la température prévue pour ce samedi à Vallée-Jonction semblait plus qu’incertaine. Heureusement, les dieux de la course semblent avoir reçu une faveur de dame Nature pour le circuit beauceron puisque la pluie a fait son apparition à la toute fin de l’épreuve Nascar Pinty’s. Cela mettant un terme à l’épreuve avec environ une quinzaine de tours à faire.

Réconciliation avec la Pinty’s

Pour ceux qui me lisent régulièrement, vous avez surement remarqué que je ne suis pas le plus grand amateur au monde de la série Pinty’s. Par contre pour aujourd’hui, je dois avouer que le spectacle auquel j’ai assisté m’a réellement plu. La présence des 17 voitures de la série canadienne sur le circuit d’un quart de mille de la Beauce a offert tout un spectacle en piste. Durant toute la durée de l’épreuve, les nombreux spectateurs sur place ont assisté à de belles batailles.

Il y a au total (si j’ai bien fait le décompte), une douzaine de drapeaux jaunes nous donnant droit à des relances spectaculaires à chaque reprise. Très tôt en début de course Alex Tagliani(#18) a été accroché par une autre voiture ce qui l’a forcé à aller aux puits faire quelques réparations. Par la suite, il est revenu en piste avec un tour de retard. Plus tard avec l’aide d’un drapeau jaune, il a pu revenir sur le tour des meneurs. À quelques reprises, durant l’épreuve, il s’est coltailler avec la voiture 21 conduite par Jason White. Malgré une course plus que difficile, Tag a réussi à rallier le fil d’arrivée en 5e position. Ce qui dans les circonstances sauve les meubles. Au bout du compte, Tagliani peut dire mission accomplie puisqu’il repart de Vallée-Jonction en occupant la troisième place au classement général de la série.

Journée à oublier pour Camirand

Parti au départ de la quatrième position, tous les espoirs étaient permis pour le pilote de St-Léonard D’Aston. Malheureusement, Camirand(#22) n’a pas connu la course qu’il espérait ayant été impliqué dans quelques accrochages durant l’épreuve. Il faut dire que ça jouait du coude à Vallée-Jonction, principalement dans la sortie du 4e virage conduisant à la ligne de départ/arrivée. À la toute fin de l’épreuve lors du levé du drapeau rouge (suite à l’accrochage de L.P. Dumoulin), la voiture de Marc-Antoine a dû recevoir l’aide de la remorqueuse pour redémarrer. Le bolide #22 a finalement pris la 11e place à trois tours des meneurs. Malgré tout, Camirand conserve sa onzième place au classement, mais en étant maintenant à 35 points de la tête.

Ranger et Lacroix

Depuis le début de la saison, Andrew Ranger(#27) et Kevin Lacroix(#74) s’échange la première position au championnat. Grâce à sa deuxième place obtenue aujourd’hui et combinée à la quatrième obtenue par Andrew Ranger, Lacroix reprend la tête du classement après trois courses avec tout juste un point d’avance sur Ranger. Grâce à sa troisième place, Alex Labbé(#36) se replace au classement de la série en occupant le 5e échelon tout juste derrière L.P. Dumoulin. Ce dernier passe de la troisième à la quatrième position.

Lessard maitre chez lui

Certains spectateurs ne donnaient pas cher de la peau de Raphaël Lessard qui partait de la 6e position. Lors de la pratique tenue plutôt en journée, Raphaël essayait différentes lignes de courses pour comprendre le comportement de sa voiture, mais aussi d’une certaine façon simuler les différentes trajectoires qui allait utilisées durant la course.

Stratégie payant puisque Lessard(#07) a conduit sa voiture de façon exemplaire en effectuant des dépassements propres et en étant sans pitié pour ses adversaires lors des relances. Avec 186 tours à faire ,occupant la seconde position, Lessard a rapidement pris les commandes aux dépens de L.P. Dumoulin pour ne jamais plus regarder derrière lui. Ce dépassement a semblé déconcentrer Dumoulin.

Une fois en première position, Lessard semblait intouchable et à chaque tour qui passait jusqu’au jaune suivant son avance augmentait annulant ainsi toute chance de victoire pour ses adversaires.

En conclusion

C’était ma première visite à l’Autodrome Chaudière et je vous confirme que ça ne sera pas la dernière. Le petit circuit de 1/4 de milles offre un panorama splendide avec les montagnes tout juste derrière avec en prime une belle ambiance. Les Beaucerons présents sur place étaient en grande majorité de grands fans de stock-car. L’organisation et les gens de la Beauce sont des plus accueillants.

La configuration du circuit ainsi que les installations sont de premières classes. Salutation à toute l’équipe de Martin Roy ainsi que ses associés pour le travail extra ordinaire accompli au circuit de l’Autodrome Chaudière. Pour ceux qui ont manqué l’épreuve Pinty’s de cette année à Vallée-Jonction, vous pourrez toujours vous reprendre l’an prochain !

Que les dieux bénissent les rois de la course et longue vie à l’autodrome Chaudière.

Ah oui, salutation aux membres de 360Nitro.tv présent sur place : Mathieu Brière, Sylvain Fournier, Christian Gingras, Mario Bergeron et Cédrick Thivierge. Visitez régulièrement sur 360nitro.tv, des albums photos de la journée devraient être disponible au cours des prochains jours !

Classement final Budweiser 300 Autodrome Chaudière

Pos.#PiloteVoiture
107  Raphael Lessard Dodge
274  Kevin Lacroix Dodge
336  Alex Labbe Ford
427  Andrew Ranger Dodge
518  Alex Tagliani Chevrolet
664  Mark Dilley Ford
746  Brett Taylor Dodge
804  Brandon White Chevrolet
937  Simon Dion-Viens Ford
1024  Donald Theetge Chevrolet
1122  Marc-Antoine Camirand Chevrolet
1217  D.J. Kennington Dodge
1321  Jason White Dodge
1402  T.J. Rinomato *Ford
1547  L.P. Dumoulin Dodge
163  Jason Hathaway Chevrolet
171  Anthony Simone Dodge
Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: