Ross Chastain, un talent certain!

Crédit photo : Francois Richard

Vendredi dernier au Kansas, Ross Chastain a inscrit sa deuxième victoire dans une des trois séries majeures de Nascar. C’est au volant de la camionnette #45 de l’équipe Niece Motorsports qu’il a réalisé l’exploit. Une toute petite équipe fondée en 2016 basée à StatesVille en Caroline du Nord.

Pour cette jeune équipe il s’agissait d’une première victoire dans la « Gander Outdoors Truck Series » en 49 épreuves disputées depuis le début de sa création. Pour ce qui est de Chastain, il avait remporté sa première victoire à vie en Nascar à Las Vegas l’automne dernier au volant d’une voiture de la série Xfinity.

Ross Chastain a fait ses débuts en Nascar à l’âge de 18 ans en prenant part à 5 épreuves de la série de camionnette. Il avait réussi à qualifier sa monture 4 fois et avait inscrit un top 10 lors de sa première course au O’Reilly Raceway Park (Maintenant le Lucas Oil Raceway situé à Indianapolis). En 2014, il prit le départ 7 fois en série Xfinity alignant un seul top 10. En 2017, à l’âge de 24 ans, il participa à ses premières épreuves de la coupe « Monster Energy ».

Il a été très actif en 2018 en prenant le départ de 34 courses de la coupe « Monster Energy », 33 de la série Xfinity et 7 de la « Gander Outdoors Truck Series ». Cette année, c’est encore plus impressionnant puisqu’il a pris le départ de pratiquement toutes les courses des trois séries. Depuis le début de sa carrière, il cumule 48 départs en coupe « Monster Energy », 149 en série Xfinity et 66 dans la série de camionnettes.

Malchance durant la saison morte…

Durant l’entre-saison, Chastain avait tellement impressionné en 2018 pour se mériter à temps plein en Xfinity le volant de la voiture #42 de Chip Ganassi. Mais par la suite, le retrait du commanditaire « DC-Solar » suite à des problèmes financiers est venu complètement changer les plans de l’équipe faisant en sorte qu’ils ont du retirer la voiture pour la saison 2019.

Comme vous avez pu lire dans les paragraphes précédents, cela n’a pas empêché le talentueux pilote de participer jusqu’à maintenant à un bon nombre de courses en 2019. L’ère des pilotes payants fait en sorte que Chastain ne fait pas présentement partie d’une équipe de pointe dans l’une des trois séries majeures de Nascar. Il n’y aucun doute que le talent est là, mais maintenant cela ne suffit plus même pour un pilote américain.

Début de la série Pinty’s au Canadian Tire Motorsport park

Les amateurs de la série Nascar Canadienne vont être heureux de revoir sur piste leurs favoris cette fin de semaine. Après 8 longs mois d’attente, les voitures de la série Nascar Pinty’s entreprendront la saison 2019. Aux dires des pilotes, l’arrivée de General Tire à la place de Goodyear comme fournisseur de pneus représente une excellente nouvelle. Il semblerait que lors des essais tenus la semaine dernière, les voitures étaient jusqu’à 2 secondes plus rapides qu’elles ne l’étaient en 2018 avec les pneus Goodyear.

Au moment d’écrire ces lignes, 21 voitures étaient inscrites pour l’épreuve de dimanche (19 mai) comparativement à 22 l’année dernière. Ce qui est en soit selon moi une excellente nouvelle. En 2017, 25 voitures avaient pris le départ. Si vous êtes le moindrement curieux, vous devriez trouver dimanche assez facilement sur internet l’épreuve en direct.

Formule 1 versus Formule E

La FIA semble assez frileuse de s’embarquer dans les jeux de comparaisons entre la formule 1 et la formule E. C’est compréhensible surtout quand on compare le spectacle en piste entre les deux séries. Celui offert par la Formule E est nettement supérieur et surtout au goût du jour par rapport à la formule 1.

D’ailleurs en fin de semaine dernière se tenait le E-Prix de Monte-Carlo et pour l’occasion le tracé du circuit avait été passablement modifié entre autres en retirant la partie du tracé situé dans le haut de la ville. Les voitures de formule E ne sont pas passées par le fameux tunnel après la décente en tire bouchon du circuit habituellement emprunté par les F1.

Qui sait dans quelques années, il se pourrait fort bien qu’il n’existe plus qu’une seule série et que celle-ci soit uniquement composée de voitures électriques. La formule un nous a habitués à des courses plus qu’ordinaires depuis plusieurs années et ça ne semble pas s’aligner pour être différent pour 2019. Je mettrais ma main au feu que rien ne changera vraiment dans l’avenir. Les écarts entre les équipes sont trop élevés et le spectacle en est grandement affecté.

J’en profite pour vous inviter à consulter le site de 360nitro.tv où vous retrouvez le résumé des épreuves de formule E de mon collègue Mathieu Brière qui s’y connaît pas mal dans cette discipline!

Que les dieux bénissent les rois de la course et bonne saison 2019 aux fans de la série Nascar Pinty’s!

Francois Richard
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: