La beauté de Kansas !

Crédit photo : Jonathan Ferrey / Getty Images

J’espère que ceux qui ont regardé la course de la Coupe Monster Energy de NASCAR samedi soir dernier ont apprécié le spectacle. En effet, cette épreuve qui se déroulait au Kansas Speedway a certes été une des meilleures sinon la meilleure de la saison…jusqu’ici. OK! Il n’y a pas eu d’accident spectaculaire. Et ce n’est pas une Chevrolet qui a gagné (mais les pilotes de la marque se sont bien démarqués). Le gagnant, Brad Keselowski (Mustang no 2) a surpris tellement de monde vers la fin de la course que ça vaut la peine d’être mentionné. Brad est un des pilotes de l’équipe Penske et c’est sa troisième victoire de l’année (rappelez-vous, toutes les épreuves de la Coupe Monster Energy ont été gagnées par un pilote de chez Joe Gibbs (Toyota Camry) ou de chez Roger Penske (Ford Mustang) sauf celle de Talladega qui fut remportée par Chase Elliott d’Hendrick Motorsports (Chevrolet Camaro). (N’ai-je pas terminé mon petit boniment de la semaine dernière en mentionnant la possibilité d’une autre victoire de chez Penske?).

Cette fois, il faut l’avouer, les Chevrolet de chez Hendrick, Ganassi et Childress étaient dans le coup ainsi que les Ford Mustang de Stewart-Haas (Harvick, le détenteur de la pole, a vraiment été malchanceux…un papier dans la calandre et une crevaison présumée…espérons qu’il ne remplacera pas Jimmy Johnson (Camaro no 48) dans ce rôle!). On pouvait même compter sur les Mustang de Roush-Fenway…Toutes ces marques et équipes ont été d’excellents acteurs de cette course…sauf, peut-être Joey Logano (Mustang no 22). Il n’a pas été des plus brillants dans cette épreuve, terminant 15e ! Quant à Kyle Busch (Camry no 18), un contact avec Bowyer (Mustang no 14) lui a causé une crevaison ce qui l’a obligé à entrer aux puits. Il terminera 30e, sa première course hors des 10 premières places à l’arrivée cette saison. Bowyer terminera cette course en 5e position derrière Chase Elliott et juste devant Jimmy Johnson. Il aura toutefois eu un petit différent avec Erik Jones (Camry no 19) qui, selon Bowyer, lui aurait barré intentionnellement la route pour finir troisième.

Pendant longtemps, je n’ai pas été un fan du Kansas Speedway. Les courses qui s’y tenaient semblaient manquer de «punch»…mais pas samedi soir dernier. Ah! Ces «petites courses du samedi soir»…On dirait qu’elles ont toujours fait partie de l’ADN de NASCAR, peu importe la catégorie.

Toutefois, celle de Kansas avait un atout de plus dans son jeu : un nombre impressionnant de jeunes pilotes qui s’y sont distingués, Alex Bowman (Camaro no 88) en premier! Il y a terminé deuxième, la troisième fois de suite cette année! Ces gars se sont vite habitués aux nouveaux règlements de NASCAR (beaucoup d’appui, moins de puissance à Kansas), plus rapidement que certaines pilotes un peu «trop» expérimentés, ce qui a fait le «show».

Espérons que NASCAR conservera ce rythme! Le week-end prochain, ce cirque se déplacera vers le Charlotte Motor Speedway d’abord pour la légendaire course des Champions (All-Star) qui ne compte pas pour les points mais pour une bourse assez impressionnante (Plus d’un million $ US !). Puis, la semaine suivante, NASCAR sera de retour à Charlotte pour le Coca Cola 600, la course la plus longue de la série…

Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: