Chassez le naturel…

Crédit photo : Matt Sullivan / Getty Images

…et il revient au galop. La course NASCAR Gander RV 400 de la Coupe Monster Energy à Dover au Delaware qui a été déplacée d’un dimanche après-midi pluvieux à un lundi après-midi ensoleillé s’est terminée, encore une fois, par la victoire d’un pilote de l’équipe de Joe Gibbs, dans ce cas, Martin Truex Jr (Camry no 19).

Sauf pour la victoire de Chase Elliott (Camaro no 9 de l’équipe Hendrick) la semaine dernière à Talladega, la plupart des courses de cette saison ont été remportées par les pilotes de Joe Gibbs (Camry), les autres par les pilotes de Roger Penske (Mustang). Si la course de Dover habituellement si excitante vu la configuration relativement courte de la piste (ovale d’un mille ou de 1,6 kilomètre avec courbes fortement inclinées) n’a pas livré sa part d’action tant attendue, les spectateurs (et téléspectateurs) y auront, au moins, vu plusieurs dépassements et de drôles de rebondissements…sauf pour le troisième segment!

Les amateurs de Chevrolet croyaient certes qu’Elliott allait répéter son exploit de la semaine dernière, ils ont dû être déçus par sa cinquième position à l’arrivée. Mince consolation, leur marque préférée a, au moins, occupé la deuxième et la troisième place avec Alex Bowman (Camaro no 88) et Kyle Larson (Camaro no 42), le premier avec une deuxième fois de suite en deuxième position, le second avec une rare fin de course…toujours en piste (il en a détruit du matériel depuis le début de la saison…). Mentionnons aussi la belle quatrième position au finish de Kevin Harvick (Mustang no 4), son meilleur résultat cette année, sans aucune victoire (en fait, sans aucune victoire des Ford de l’équipe Stewart-Haas!). Jones (Camry no 20), Logano (Mustang no 22), Byron (Camaro no 24), Bowyer (Mustang no 14) et Kyle Busch (Camry no 18) ont complété les dix premiers à l’arrivée. Daniel Suarez (Mustang no 41) a fini onzième mais je le mentionne parce qu’il a quand même mené un certain nombre de tours de l’épreuve.

D’autre part, plusieurs pilotes se sont plaints de la «nouvelle» formule de NASCAR pour Dover ce qui, selon Kyle Busch, a plutôt résulté en une parade, surtout durant le troisième segment de l’épreuve dominé par Truex. Celui-ci avait aussi remporté le deuxième segment tandis que le premier avait été à Logano.

Somme toute, la course ne fut pas si «plate» que cela mais elle n’a pas regorgé d’action. Enfin, il faut se rendre compte que nous en sommes déjà rendus à la onzième course de la saison. Il en reste encore quatorze avant le début des «éliminatoires» et force nous est d’admettre que l’équipe de Gibbs semble suffisamment dominante pour en gagner plusieurs autres (sept des onze drapeaux à damier leur ont été décernés jusqu’ici) alors que l’équipe de Penske en a trois. Seize pilotes auront droit, en septembre prochain, à une place à l’élimination et, pour le moment, Jimmy Johnson est…dix-septième au tableau. Sa descente aux enfers continuera-t-elle? Les quelques prochaines courses seront importantes…surtout pour des pilotes comme Harvick, Johnson et quelques autres qui nous avaient habitué à leur présence au sommet du tableau…Le championnat se dessinerait-il déjà?

La prochaine course se déroulera samedi soir à la piste de Kansas Speedway, un tracé ovale des plus conventionnels. Les récents règlements de NASCAR nous feront ils connaître un nouveau vainqueur…ou devrons-nous applaudir encore une fois un pilote de Gibbs ou, à la rigueur, de Penske?

Éric Descarries
Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives d'Éric Descarries

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: