Un mandat CLAIR pour l’équipe du ONE !

Crédit photo : Steve Berthiaume

Voir le reportage complet de la conférence de presse du ONE : https://zone360.tv/2019/03/12/conference-de-presse-du-one

Toute la communauté des propriétaires de l’équipe du ONE s’était donné rendez-vous, plus tôt aujourd’hui, chez GM Paillé de Sorel-Tracy pour le lancement de la prochaine saison, et pour faire une annonce majeure. Une annonce surprenante certes, mais aussi une décision d’affaires conjointe avec le partenaire principal.

L’équipe, propriétaire de trois nouvelles voitures 2019 comptera, pour la prochaine saison sur deux pilotes aux épreuves disputées au RPM Speedway. David Hébert, maintes fois vainqueurs et champion au volant de la voiture ONE sera de nouveau en piste sur les trois circuits québécois et, après de longues discussions entre les actionnaires de l’équipe au cours des derniers mois c’est finalement Mario Clair qui irrite du deuxième volant.

Ironie du sort, Clair arborera le #22, le même numéro que sa propre voiture qu’il continuera de conduire aux Autodromes Granby et Drummond, mais aussi le même numéro que Marc-Antoine Camirand porte en série Nascar Pinty’s assurant ainsi une constance pour le principal commanditaire de l’équipe ONE, GM Paillé. Un heureux hasard qui ravit également le président Jean-Claude Paillé tout sourire à l’annonce de la nouvelle.

Plus de 40 ans d’histoire pour l’équipe du ONE, 2019 sera la 42e saison de l’équipe, ils ont également annoncé le retour de Serge Desjardins dans l’équipe à titre de directeur des ajustements. Dans une forme splendide, et un tout nouveau look, c’est un retour aux sources pour lui après la vente de ses propres actions dans l’équipe et une courte sabbatique d’un an.

La « question qui tue » a évidemment été posée concernant la motorisation des voitures de l’équipe pour la prochaine saison. Sans surprise ce seront des moteurs W16 qui seront utilisés. Desjardins, un des ardents défenseurs de ces moteurs en est dépositaire, ce qui n’est certes pas étranger à cette décision qui fera du coup respiré les promoteurs qui ont apportés certains ajustements pour les utilisateurs de cette motorisation dès la prochaine saison.

Par contre Mario Clair au volant d’une voiture équipée d’un W16 ajoute encore plus de surprise de cette annonce. Mario, rappelons-le n’était pas les plus en faveur des « ajustements » mis en place par les promoteurs québécois. Il l’avait d’ailleurs exprimé clairement, en exclusivité sur le 360Nitro.tv, son point de vue dans la saga des discussions de l’automne dernier. Faut croire que tout le monde a le droit de changer d’idée ! À quel prix ? Aux personnes impliquées…et qui s’y sont impliqués de répondre à la question.

Interrogé en entrevue sur place à ce propos, il mentionne avoir d’abord vu l’opportunité de conduire une voiture de l’équipe ONE, une équipe performante et très bien établie. Pour le moteur faudra peut-être finalement si faire, si c’est vraiment c’est ça l’avenir a-t-il fourni comme réponse presque politisée!

Une équipe de premier plan, avec deux pilotes de renoms, des voitures identiques…et le même directeur aux ajustements, ça risque de chauffer aux avant-postes avec l’équipe ONE, du moins au RPM Speedway. Il sera quand même intéressant de suivre l’adversité entre les deux pilotes, qui ne seront pas coéquipiers pour les épreuves aux autres pistes.

Parlant coéquipier, on ne pouvait éviter la question des consignes d’équipes. Est-ce qu’il y en aura ? Nous avons demandé aux deux pilotes, et à un des actionnaires de l’équipe, et son principal porte-parole de surcroit, Alexandre Voghel. Les trois affirment que non il n’y aura pas de consignes, seul bémol pour Mario qui rajoute avec le sourire; du moins pas pour le moment. La situation risque d’être fort intéressante à suivre si les deux pilotes sont impliqués dans une lutte au championnat.

Causant championnat, c’est la mission que se donne l’équipe et ce, aux trois pistes québécoises auxquelles elle est inscrite pour la saison 2019. Trois endroits pour David Hébert au volant de la même voiture, et au RPM pour Mario Clair, mais ce dernier sera aussi engagé dans les luttes au championnat sur les pistes de Granby et Drummond avec sa propre voiture, un détail à ne pas négliger.

Un scénario « doublement » intéressant pour le principal partenaire de l’équipe GM Paillé.

« Avec deux voitures, et deux excellents pilotes, à nos couleurs, nous maximisons oui notre visibilité et nos possibilités de mise en marché, mais l’adrénaline que génère notre passion, et celle des gens impliqués sera encore plus élevé. À titre d’exemple, la victoire de Marc-Antoine Camirand, sa première en Nascar Pinty’s la saison dernière, me donne encore des frissons justes d’en parler. J’espère vraiment, pour moi, mais aussi pour toute la grande famille Paillé revivre cette sensation cette saison, et pourquoi pas trois fois plutôt qu’une pour le championnat des trois pistes…» mentionnait le président, Jean-Claude Paillé rencontré sur place.

Encore quelques semaines de discussions dans les coulisses et les garages, mais est-ce que les babines vont suivent les bottines…on en aura une meilleure idée quand les voitures seront en piste…très bientôt !

Denis Lecours
Animateur / Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Denis Lecours

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: