Paul St-Sauveur parmi les grands dans la série Super DIRTcar

Crédit photo : Daniel Mailhot

Le pilote de 54 ans de la classe 358 Modifié Paul St-Sauveur s’offre un cadeau de fin carrière. En effet, notre Québécois prendra part à la programmation de la série Super DIRTcar Big Block 2019. De plus, on verra St-Sauveur tous les vendredis soir du côté de l’autodrome Granby en 358 Modifié.

Un rêve qui deviendra réalité pour St-Sauveur lors de sa première sortie qui s’effectuera le 13 avril à la piste Can Am Speedway, LaFargeville dans l’état de New York aux États-Unis. Pour ce faire, St-Sauveur aura à sa disposition deux Bicknell et un moteur neuf et c’est le motoriste Stéphane Michaud qui en assurera l’entretien.

En entrevue téléphonique St Sauveur est très conscient qu’il devra s’adapter rapidement pour deux raisons

Primo, St-Sauveur change de classe, « C’est comme pour un pilote de Sportsman qui monte en 358 Modifié.», dit-il. Secondo, St-Sauveur va courser sur de nouveaux tracés. « J’ai coursé sur deux pistes seulement aux États-Unis soient Mohawk International Raceway et Can Am Speedway.»

Questionné au niveau des résultats à venir

«Je me considère comme un pilote de mi-peloton de la classe 358 Modifié, donc je suis réaliste, prendre part à la finale de la série Big Block est l’objectif de tout coureur. Je me dis, vivons une course à la fois et on verra ce qui en retourne. Je suis bien conscient que ce ne sera pas facile avec le volume de pilotes étoiles, mais de faire partie du grand cirque, cela sera bon pour mon évolution.»

Qu’est-ce que tu réponds aux gens qui ne te voient pas là?

«Il y en aura toujours qui vont chercher à me décourager, mais je leur dis qu’ils fassent comme moi! J’ai reçu beaucoup de félicitations de la communauté des courses jusqu’ici, surtout en provenance des pilotes et membres d’équipes de la série Super DIRTcar. J’essaie de m’entourer de gens qui sont prêts à m’aider dans cette aventure. D’ailleurs s’il y a des gens qui veulent se joindre à nous, ils sont les bienvenus.»

Quoi qu’on en dise, St-Sauveur se considère chanceux dans la vie de pouvoir prendre part à cette aventure avec sa petite équipe disposant d’un budget limité.

Ce n’est pas un secret polichinelle l’engouement pour les Big Block au Québec a toujours été dans nos mœurs

Imaginez un seul instant lorsque l’annonceur nommant le pilote du Québec Paul St-Sauveur aux pistes des États-Unis, ou lorsqu’il se retrouvera aux côtés de ses idoles pour signer des autographes, le feeling que ce dernier ressentira.

Paul St-Sauveur pourrait marquer l’histoire!

Nous avons eu Alex Labbé la saison dernière qui est devenu le premier pilote québécois à prendre part à toutes les épreuves dans la série Xfinity NASCAR. Paul St-Sauveur pourrait-il faire de même dans la série Big Block? On le lui souhaite. Espérons que cela donnera le goût à d’autres pilotes du Québec tel que Steve Bernard de prendre part à cette série maîtresse.

Steve Brillant
Chroniqueur / Photographe
À propos de l'auteur
Archives de Steve Brillant

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: