La classe Sport Compact Élite évolue en 2019

Crédit photo : Sylvain Fournier

Triple couronne à 50-50-40 Tours

Depuis le lancement de la classe Sport Compact Élite dans l’Est du Québec, celle-ci a connu un franc succès à voir le nombre de coureurs actifs en piste. Les principaux facteurs de cette croissance ont été : l’adoption d’une réglementation déjà en vigueur ailleurs, ayant prouvée son efficacité. Ajoutez à ça, les inspections minutieuses assurant le respect de la réglementation.

Chez les compétiteurs, leur comportement en piste, témoigne de leur volonté d’assurer la qualité du spectacle. Dans les puits, l’esprit d’entraide est palpable. De plus, avec les années, ces coureurs ont acquis de l’expérience, si bien que la classe a acquis le titre de pépinière pour les catégories supérieures.

Son existence étant solidement bien implantée, la formule actuelle mérite d’être bonifiée. Les pilotes inscrits dans cette classe se verront offrir la possibilité de se produire sur trois autodromes au Québec en 2019 : Autodrome Montmagny, Autodrome Chaudière et St-Félicien.

TRIPLE COURONNE

  1. 23 Juin : Montmagny (50 Tours)
  2. 27 Juillet : Vallée-Jonction (50 Tours)
  3. 3 Août : St-Félicien (40 Tours)

La présence d’un groupe de pilotes déjà associés à une piste, invités à se produire sur une autre piste ne peut que susciter l’intérêt autant de la part des coureurs que des amateurs, qui se réjouiront d’un nombre supérieur de participants.

Ce changement de statut vise à jumeler aux coureurs locaux, la visite de compétiteurs d’ailleurs. De ce pas, les membres de ce regroupement jouiront d’un statut relevé accordant une valeur ajoutée au produit déjà offert.

C’est ce qu’ORICOM INTERNET, commanditaire associé à cette classe propose aux Autodromes Montmagny, Chaudière et St-Félicien pour la saison 2019. En plus d’arborer l’auto collant Oricom au pare-brise et aux ailles, les voitures SPORT COMPACT ÉLITE ORICOM 2019 afficheront fièrement celui de la Triple Couronne Oricom, une gracieuseté du pilote Robin Allard.

La classe Sport Compact Élite ORICOM, évoluant dans cette nouvelle structure, est maintenant perçue comme une classe de développement faisant partie intégrante du futur du stock car Québécois.

Source :
André Gagnon
Directeur Relations Publiques
Autodrome Montmagny

Laisser un commentaire

avatar
Scroll to top
error: