0

Nouvelle équipe en pro stock à Cornwall!

Crédit photo : Don Simpson

On est le 7 septembre 2019.  Je me dirige tranquillement vers le terrain de baseball dans mon village de Casselman pour assister aux finales de la saison de baseball “slow-pitch”.  En m’y rendant, je dois passer par le terrain d’athlétisme situé juste à côté, et à mesure que j’approche, j’entends un bruit de moteur.  En approchant, je reconnais Eric-Jean Louis, que je connais déjà.  On a tous deux donné de notre temps bénévolement à titre d’entraîneur de baseball pour les Voltigeurs de Casselman depuis quelques années.  Les fils d’Eric faisaient partie de nos équipes de baseball…

Alors que je m’apprête à lui parler, le bruit redevient soudainement plus fort et un go-kart arborant le numéro 31 file à toute allure sur la piste qui, le temps d’une soirée, en était une de course.  Je demande à Eric qui pilote.  “Benoît”.  C’est le 2e de ses 3 fils, alors âgé de 8 ans.  On avait beau se connaître et vivre dans le même village, jamais Eric Jean-Louis et moi avions parlé de courses auparavant.  Et après avoir jasé un petit peu avec Eric, je suis reparti en sachant que Benoît pilotait son go-kart au Cornwall Speedway.  Petit détail qu’Eric ne m’avait pas dit, c’est que Benoît suivait ses traces car, lui aussi, pilotait une voiture au Cornwall Speedway….

Eric Jean-Louis a commencé la course en 2010 en participant aux courses d’enduro à Cornwall, ce qu’il dit pendant 7 ans.  Cette catégorie aux allures de derby de démolition est très différente des courses habituelles, mais, parfois, peut donner la piqûre à certains, comme Eric, qui de là a gravi les échelons, remportant en chemin le championnat V8 à Brockville et 2 championnats V6 à Edelweiss, tout en participant aussi à des enduro à Capital City (Ottawa) avant de passer en pro stock en 2017 pour y piloter depuis sa voiture numéro 9.

Pendant ce temps…

En 2010, Justin Jodoin commence sa carrière en tant que pilote de mini stock.  En 2012, il prend une pause de pilotage et devient membre de l’équipe de Dan Desnoyers qui court alors en pro stock.  Mais il n’abandonne pas la compétition pour autant.  Les mardis soirs, Justin va piloter dans les courses de tracteurs à gazon à Cornwall.  (Pour ceux que ça intéresserait, ces courses sont toujours à l’affiche!).  En 2017, Justin a troqué son tracteur pour une mini stock et recommence à piloter sa voiture 22J, qui fait sa marque à Cornwall depuis.  La saison dernière, il a mené le championnat jusqu’à la dernière course avant de se faire dépasser au classement dans l’épreuve ultime par Alexis Charbonneau, terminant tout de même 2e.

Sauver la classe pro-stock à Cornwall

Je suis sur un appel conférence avec Eric Jean-Louis et Justin Jodoin pour qu’ils me parlent de leur nouvelle équipe, JLR Motorsports.  Quand je demande pourquoi former une nouvelle équipe en pro stock, les deux pilotes me répondent immédiatement la même chose en même temps: Pour augmenter le nombre de voitures en pro-stock à Cornwall.  Car si les courses à Cornwall attirent souvent plusieurs voitures, la classe pro stock est malheureusement celle qui attire les moins grosses grilles.  Et ça, les pilotes en sont conscients, et plusieurs d’entre eux cherchent à résoudre cela.  On l’a vu l’an passé quand Marc Lalonde a vendu sa voiture de réserve à James Clarke pour qu’il rejoigne les rangs prostock. 

Eric a donc commencé à essayer de convaincre Justin de faire le saut en pro stock.  Il faut dire qu’il y avait déjà un lien établi, car Eric commanditait déjà Justin en mini stock via son entreprise JLB Heating & Cooling, qu’on a également pu voir comme commanditaire de la série Weekend Warriors à Cornwall.  Et comme Justin avoue qu’il avait toujours envisagé de faire le saut éventuellement, cela a simplement accéléré le processus.  Justin ajoute aussi qu’un autre facteur a joué.  Son bon ami Brandon MacMillan, qui a acheté la voiture du champion défendant Dave Seguin (parti à la retraite), va aussi faire le saut en pro stock et c’était attirant pour lui de courir dans la même catégorie.

Je demande à Eric et Justin si le fait d’avoir un coéquipier sera un avantage, et je sens à première vue que cela ne semble pas faire une si grande différence à leurs yeux, comme quoi le but premier est vraiment d’augmenter le nombre de voitures.  Par contre, les deux pilotes m’expliquent que ce sera quand même pratique de pouvoir comparer leurs notes ensemble lors des weekends de courses. 

Pour la saison 2022, les deux pilotes auront des carrosseries de Chevrolet Camaro.  Eric s’est procuré un châssis White Lightning pour sa voiture numéro 9, tandis que Justin utilisera sur sa voiture 22J, le châssis Cannizzaro de la voiture 2021 d’Eric.

La relève

Si en ce moment, les noms Jean-Louis et Jodoin font penser à Eric et Justin chez les amateurs de course, il est fort probable que d’autres prénoms soient rapidement identifiables à ces patronymes dans les années à venir.  Benoît et Jérémy Jean-Louis, âgés de 10 et 7 ans, sont déjà des pilotes de go-kart expérimentés à Cornwall, à bord de leurs bolides aux numéros 31 et 4, pilotant sous les ordres de leur frère aîné Yanick qui agi comme chef d’équipe.  Mais une nouvelle recrue va s’ajouter à cette catégorie cette année.  Jonathan Jodoin, mieux connu sous le nom de Johnny Boy, fera ses débuts du haut de ses 5 ans.

Et maintenant…

C’est un incontournable dans le monde des courses.  Pour courir, il faut des partenaires.  JLR Motorsports a engagé PM Promotions pour se charger de trouver des commanditaires, et je vois définitivement une ouverture chez Eric pour aller sur différentes pistes si des entreprises répondent à l’appel.  Pour l’instant, le plan est de faire toutes les courses de la série Farnham ainsi que toutes les courses de Cornwall. 

Des ententes ont déjà été conclues avec certaines entreprises, et au moment d’écrire ces lignes, les partenaires de l’équipe sont: JLB Heating & Cooling, CF Curry Construction, JC Construction, Villeneuve Water Supply, FM 92.1, Rheem, PM Promotion, Countryside Adventures, Surprenant Truck Shop, Shawn’s Moving and Junk Removal, Ferme Laviolette, Dupuis Ford, Baker Design, Smart Local 285, NTP Plumbing, WO Stinson & Son Limited, La Binerie Plantagenet, Marlborough Place, Bayfield Welding, St.Lawrence Mobile Tint, PBR Precision Builders & Renovations, PCMS.

Idéalement, quelques courses au Mohawk Speedway, l’Autodrome Drummond, Granby, St.Guillaume et RPM feraient aussi partie de l’horaire d’Eric si plus de commanditaires répondent à l’appel.  Justin, pour sa part, va mettre toutes ses énergies à remporter le titre de recrue de l’année en pro stock à Cornwall.  

Je crois que tout est en place pour que l’équipe JLR Motorsports ait du succès et qu’elle devienne une équipe de pointe pour les années à venir.  Cela risque de créer de la compétition en piste, au grand bonheur des fans des deux pilotes…  mais au grand malheur des fans de slow-pitch de Casselman, qui risquent de perdre un bon lanceur avec 3 lancers de qualité si jamais les courses venaient à prendre trop de place…

Chroniqueur
À propos de l'auteur
,

Laisser un commentaire

Scroll to top