Et si la sanction NASCAR débarquait à Granby ?

Crédit photo : Luc Marin

Suite au texte de mon collègue Martin Bélanger «Bientôt la fin de Dirtcar au Canada ? » où il lançait l’idée à savoir si les pistes avaient encore vraiment besoin de DIRTCar, je me suis dis il y a jamais de fumée sans feu !

Suite à la réunion des promoteurs, qui a eu lieu il y a quelques semaines, tout semble réglé du côté des pistes locales au Canada et ils semblent intéressés à poursuivre sous la réglementation et sanction DIRT, à vrai dire peut-être pas tous! On chuchote en coulisse que du côté de l’Autodrome Granby , on semble vouloir se dissocier de Dirtcar.

Si tel est le cas, qui pourrait bien remplacer Dirtcar ? NASCAR ? Effectivement, la prestigieuse sanction Nascar pourrait-elle remplacer celle de DIRTcar, et c’est là que je me suis mis à imaginer un scénario.  Imaginons que Nascar débarque à l’autodrome Granby , pourquoi pas y avoir une alliance avec l’autodrome Chaudière et Icar qui sont déjà sanctionnés Nascar, d’ailleurs le promoteur et directeur des opérations de l’autodrome Chaudière Martin Roy Jr est un proche ami de Dominic Lussier. Ils ont travaillé en collaboration sur différents projets dont le défi Urbain qui, en passant, a effectué des essais à la piste de Icar….. Et qui dit défi Urbain dit Dominic Fugère. Ce dernier est très proche des dirigeants de Nascar et maintenant très près de Dominic Lussier et de Martin Roy Jr. Depuis le projet du Challenge Urbain au GP3R et du travail effectué main dans la main entre les trois promoteurs, ce serait la solution logique pour Dominic Lussier de se tourner vers la sanction NASCAR.

Je crois que nous sommes dans un tournant pour le sport et avec le succès du défi Urbain et la complicité qu’on peut voir avec Dominic Fugère, qui a la sanction NASCAR sur le cœur avec la série Pinty’s, cela pourrait être une excellente option pour l’Autodrome Granby.  Par le fait même, on sait que Lussier tente d’avoir une manche de la série Pinty’s à l’Autodrome Granby depuis plusieurs années, nous en sommes rendus là et avec le retour des séries majeures sur la terre battue, ne soyons pas surpris de voir une manche Pinty’s sur le rapide tracé de la rue Cowie dans un avenir très proche.

Sous NASCAR quelles séries viendraient?

Le succès de la série Canadienne gros-bloc, l’an passé, sera certainement de retour autant du côté de Granby que des autres pistes de l’an passé même si le tout se dispute sous deux sanctions différentes puisque la série vient d’ici et qui est tricotée par les promoteurs Bussières, Lavergne, Lussier et Tessier. Pour ce qui est de la série ESS, aucun problème puisque cette série ne fait pas que des pistes DIRT, alors elle pourrait facilement venir à Granby même sous la sanction NASCAR puisque les ESS seront à Fonda et Utica ( piste sous la gouverne Brett Deyo)

Comme on peut voir, il y’a plusieurs options qui peuvent être plausibles, mais tout semble s’enligner pour une alliance naturelle avec NASCAR puisqu’on veut faire un système de qualification invitation pour le Défi Urbain en 2022 au GP3R.

Pas de Super Dirt Car au Québec….STSS comme option?

Comme plusieurs ont pu constater aujourd’hui, le calendrier 2022 de la SuperDIRTcar Series a été publié et, comme on pouvait s’y attendre, le Canada est oublié.

Je crois que le fait que la série ne se présente pas au Qc ni en Ontario est plus ou moins une surprise mais ce qui me déçoit est qu’on aurait pu, au moins, ajouter les dates des pistes de Drummond, Granby, Cornwall et RPM, par principe! Car comme on sait, depuis 2ans, tout change très vite du côté des variants et de la santé publique. Ce qui m’inquiète aussi est qu’aucune date n’est prévue du côté de Airborne et Mohawk, alors est-ce que ça veut dire que nos pistes au nord ne sont plus les bienvenues chez WRG? On sait que pour les amateurs et équipes du Québec, plusieurs aimaient faire le voyage aux 2 pistes en bordure des douanes lors de la visite de la série gros-bloc!

Les options?

La 1ère option que les gens peuvent penser est la Short Track Super Serie de Brett Deyo qui connait un franc succès et qui, pour certains amateurs du Québec, serait la meilleure option. Ce n’est pas une cachette, la série a déjà été approchée par la direction de Cornwall mais ne semble pas intéressée à venir de notre côté de la frontière et ce, pour plusieurs raisons. Il y’a le voyagement, car ont sait que plusieurs équipes sont basées à une distance très raisonnable des pistes que la série sillonne, mais il y’a aussi le type de règlement, car les équipes d’ici, qui voudraient y participer, devraient effectuer quelques changements, notamment point de vue pneumatique car on roule sur American Racer. Donc, les chances sont très minces.

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Steve Bertrand

Laisser un commentaire

Scroll to top