Ça promet pour la finale

Crédit photo : Chritian Gingras

La première course de la journée, mettant en vedette les pilotes du défi urbain Chevrolet, a offert tout un spectacle, ce matin, lors du repêchage de 15 tours. En bon québécois, ça  joué du coude !

La chance n’a pas été au rendez-vous pour Raphaël Lessard qui a éprouvé, encore une fois, des ennuis mécaniques et ce, même si son équipe a travaillé d’arrache pied pour changer le moteur de son bolide. Lessard partira donc en fond de grille.

De son côté, Dexter Stacy, qui semblait parti pour la gloire, a reçu un drapeau noir, ce qui lui a fait perdre sa première position. Malgré tout, avec l’aide de la neutralisation qui a suivi, il a réussi à remonter à la seconde position, tout juste derrière Cédric Gauvreau. Ce dernier a réussi à rester loin de la casse pour remporter la victoire.

Un petit mot concernant Daniel Demers qui est demeuré sur le tour des meneurs en terminant septième. Une mention honorable à Donovan Lussier ainsi qu’à Josianne Plante qui ont, respectivement, pris le troisième et quatrième rang.

TOP 5 Repêchage défi urbain Chevrolet

1-Cédric Gauvreau No 22c
2-Dexter D. Stacey No 92
3-Donovan Lussier No 00
4-Josianne Plante No 97
5-Gabriel Pépin-Phaneuf No 44p

Dernière de la fin de semaine pour la CTCC

Les neuf bolides de la série CTCC sont revenus en piste, ce matin, pour la dernière fois. Comme je le mentionnais hier : “Maudit que les voitures sont belles”. Cependant, elles ne sont pas assez nombreuses et c’est bien dommage. Mais il reste que le potentiel est là et que cette série mérite d’être développée.

Une panne d’essence coûteuse, pour le pilote de la Ferrari no 27, survenue à la toute fin, a coûté la victoire à Benoit Bergeron, ce qui a permis à Martin Harvey, au volant de sa superbe Porsche no 8, aux couleurs de McDonald, de sortir gagnant. D’où l’expression: « avoir les dieux de la course de son côté » !

Benoit Bergeron a dû se contenter de la cinquième position lui qui avait survolé le piste depuis le tout début de l’épreuve

Dernière de la fin de semaine pour la CTCC

Les neuf bolides de la série CTCC sont revenus en piste, ce matin, pour la dernière fois. Comme je le mentionnais hier : “Maudit que les voitures sont belles”. Cependant, elles ne sont pas assez nombreuses et c’est bien dommage. Mais il reste que le potentiel est là et que cette série mérite d’être développée.

Une panne d’essence coûteuse, pour le pilote de la Ferrari no 27, survenue à la toute fin, a coûté la victoire à Benoit Bergeron, ce qui a permis à Martin Harvey, au volant de sa superbe Porsche no 8, aux couleurs de McDonald, de sortir gagnant. D’où l’expression: « avoir les dieux de la course de son côté » ! Benoit Bergeron a dû se contenter de la cinquième position lui qui avait survolé le piste depuis le tout début de l’épreuve

Première sortie de la Pinty’s

La série reine de la fin de semaine a pris d’assaut le circuit trifluvien pour leur seule séance de pratique de la journée. Un grand total de 23 participants sont inscrits pour cette troisième épreuve de la saison dans la Pinty’s.

Les dieux de la course n’ont pas été tendres jusqu’à maintenant pour le jeune Lessard qui a éprouvé des ennuis mécaniques comme dans la série sportsman. Le beauceron aura la chance de se reprendre à 16h, cet après-midi, lors des qualifications.

Louis-Philippe Dumoulin a été le plus rapide de la séance, bouclant un tour à 01:07.907 venant ainsi coiffer Marc-Antoine Camirand qui a pris le second rang.  Kevin Lacroix a réussi le troisième temps de la séance.

Top 5 séance d’essais libre NASCAR Pinty’s

1-L.P. Dumoulin No 47
2-Marc-Antoine Camirand No 22
3-Kevin Lacroix No 74
4-Andrew Ranger No 51
5-Alex Tagliani No 18

Les six premières positions de cette pratique appartiennent à des québécois.

En conclusion

En plus des qualifications de la série Pinty’s, les bolides de la coupe Nissan Sentra, la Formula Tour 1600 et la super production challenge feront partie des quatre courses présentées en après-midi !

Bien sûr, la présentation du défi urbain Chevrolet, à 18h15, demeure l’évènement principal de la journée ! Une course qui promet !

Que les dieux bénissent les rois de la course !

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

Scroll to top