Rideit, le plaisir de rouler en gang !

Crédit photo : Alexandre Nault

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de discuter avec l’équipe de Rideit, des gens passionnés qui ont profité du contexte de la pandémie pour lancer leur projet.

Fondé au printemps 2020, par Sohrab Abdi et Arnaud le Gonidec, l’idée était simple : Lancer un regroupement de passionnés d’automobiles (de tous acabits) dans le but d’organiser des promenades en groupe. Il est important de souligner que le tout s’effectue en toute sécurité et dans le respect des mesures sanitaires mises en place par nos gouvernements.

Avant d’aller plus loin, je me dois de vous partager un lexique des différents termes utilisés lors de ma discussion avec Kaven Emond Dallaire et Arnaud le Gonidec (je dois vous avouer que mon apprentissage des expressions à la mode s’est arrêté il y a de cela belle lurette) :

  • « Ride »: Regroupement d’amateurs d’automobiles qui se rassemblent dans un lieu commun servant de point de départ à une promenade de groupe selon un plan défini;
  • « Pop-Up ride » : Promenade non officielle impromptue organisée par un des membres du groupe. Les règles doivent être respectées même si la « ride » n’a pas été initiée par un des administrateurs;
  • « Meet » : diminutif de « Meeting », se définit comme étant un rassemblement, dans un lieu commun, d’amateurs de différentes sphères de l’automobile. Par exemple, le club Mustang d’une région donnée qui se regroupe tous les vendredis soir dans le stationnement d’un commerce;
  • « Spotted » : Plusieurs des membres du groupe arborent fièrement l’autocollant de Rideit sur leur bolide. Lorsque deux membres se croisent sur une route, il arrive qu’un des deux prenne un cliché de la voiture devant lui et l’affiche sur le mur Facebook avec un message ayant comme titre « Spotted »;
  • « Merch » : Si vous avez un sens de la déduction assez puissant, vous avez sûrement dû déduire que cela signifiait marchandises ou articles promotionnels;
  • « Qui est Down » : est-ce qu’il y a quelqu’un dans le groupe qui serait partant pour une promenade ?

Une idée géniale

Crédit Photo: Alexandre Nault

Il y a de cela quelques semaines, un ami Facebook m’a recommandé d’être membre du groupe Rideit. La grande majorité du temps, on accepte les recommandations pour, par la suite, ne pas trop se soucier des messages que l’on reçoit de la communauté. Après avoir vu passer plusieurs annonces, j’ai commencé à m’intéresser plus au phénomène tout en remarquant le dynamisme des administrateurs, mais aussi des membres de ce regroupement.

Cela fait un peu spécial à écrire, mais lorsque Rideit a été lancé en pleine pandémie le timing était parfait. Avec toutes les restrictions dues aux mesures sanitaires en place, beaucoup de gens avaient un vide social à combler. Le télétravail c’est bien beau, mais ça ne remplacera jamais le côté humain qui manquait et manque actuellement à beaucoup de gens. Le contexte était donc parfait pour que le projet passe du rêve à la réalité. Pour plusieurs personnes, la naissance de Rideit venait combler un manque en ramenant un certain semblant de vie sociale.

Comment ça marche ?

Crédit Photo:Alexandre Nault

En premier lieu, si vous voulez connaître les évènements organisés au sein du groupe Rideit, que ça soit des « Ride » ou des « Pop-up ride », je vous invite fortement à rejoindre le groupe Facebook de la communauté. Lorsque vous décidez de participer à une « Ride », il est préférable d’indiquer (même si ce n’est pas obligatoire) votre présence pour que les administrateurs puissent se préparer de façon adéquate. Il arrive de façon régulière que le nombre de participants dépasse les 30 véhicules. Les plus grosses « ride » ont attiré en haut de 100 montures et les sorties annoncées d’avance peuvent monter jusqu’à 50 bolides.

Rideit jouit d’une bonne réputation auprès des autorités policières, car les dirigeants ont mis en place un ensemble de règlements à suivre permettant de conserver une certaine harmonie tout en permettant de se ternir loin des problèmes.

Un lieu de départ est défini pour la « Ride », en théorie ce n’est pas un « Meet » et selon le contexte sanitaire, les gens peuvent plus au moins socialiser. Quand le tout sera revenu à la normale (on ne sait pas quand), possiblement que les « Ride » seront précédées et se termineront pas un « Meet ».  On me dit, d’ailleurs, que beaucoup de gens affichent fièrement leur couleur avec de la « Merch ».

Lorsque l’activité est lancée, les administrateurs se placent à des endroits stratégiques dans le peloton pour s’assurer du bon déroulement de la « Ride » pour que chacun y trouve son plaisir. Dans le passé, certains individus, au comportement douteux, ont été expulsés. La preuve que la bonne réputation de Rideit est importante.

L’évolution du « CB »

De nos jours, on retrouve toutes sortes d’applications mobiles sur le marché pour nos téléphones intelligents. Vous ne pouvez même pas imaginer les patentes complètement inutiles que l’on retrouve dans les « App Store » d’Android et de Apple. Cependant, les gens de Rideit m’ont fait sortir de ma zone de confort en me faisant découvrir « Zello ».

Cette application permet de transformer votre téléphone mobile en un véritable (c’est peut-être un peu exagéré) « CB ». Lors d’une « Ride » ou d’une « Pop-Up ride » vous pouvez donc vous connecter sur un canal précis (tout comme une vraie radio CB) pour ainsi pouvoir discuter avec les autres participants qui sont connectés. L’idée géniale, en arrière de cela, est que vous avez un contact direct avec les gens qui se déplacent avec vous. Je ne suis pas au courant de tout ce qui peut se dire entre les personnes, mais j’imagine que cela doit être très pertinent. Une bonne blague peut souvent détendre l’atmosphère.

Malheureusement, ce qui est vraiment décevant, le logiciel n’est pas encore disponible pour « Android Auto » et « Apple Car Play ». À mon avis, c’est un non-sens, une telle application devrait être compatible avec ces technologies, car on peut facilement déduire qu’elle est souvent utilisée dans un véhicule. Il faut donc rester prudent et s’assurer que son utilisation respecte le code de la sécurité routière.

Quel type de véhicules sont admis ?

Si vous êtes toujours entrain de lire mon texte, vous devez sûrement vous poser la question: quel type de « char » ça me prend pour faire partie de ce groupe sélect? En partant, ne soyez pas inquiet, jamais vous ne serez victime de préjugé quant au bolide que vous utiliserez lors d’une « Ride ». Que vous ayez le dernier modèle de Ferrari, un Grand Caravan 2021 de base (ça existe encore et en plus on dirait que ce segment semble reprendre de la vigueur) ou encore un Dodge Ram, âgé de quelques années, affichant fièrement les couleurs de 360Nitro.tv, vous êtes les bienvenus.

Crédit Photo: Rideit

Le but premier n’est pas de faire une démonstration de celui qui possède les plus beaux tuyaux d’échappement. Le but, c’est le plaisir de partir en gang pour faire une promenade de voiture et de socialiser. Arnaud me disait qu’il n’est pas rare de voir des petites familles faire partir d’un convoi.

Qui sont les administrateurs ?

Les gens qui sont derrière Rideit ont beaucoup en commun avec 360Nitro.tv. Ce sont des passionnés dans tout ce qu’ils entreprennent. Je vais donc prendre quelques lignes pour vous les présenter :

  • Sohrab Abdi : Membre fondateur qui gère la région de Montréal. Il gère les « Pop-Up » ride et s’occupe de la distribution des autocollants pour les régions des Laurentides et de la Montérégie. De plus, il est responsable de la page publique Facebook;
  • Arnaud le Gonidec : Occupe les mêmes fonctions que Sohrab. il gère le groupe privé Facebook. De plus, il fait la livraison de la « merch » dans sa région;
  • Kaven Émond Dallaire : Kaven s’est joint plus tard à l’équipe. Il gère l’Estrie et s’occupe des évènements majeurs. Il s’occupe de la commande de la « merch » (Autocollants, t-shirt et autres). Il livre la marchandise dans sa région;
  • Florence Adam : Elle est la quatrième administratrice à joindre l’équipe. Elle s’occupe de la gestion de la Rive-Sud de Montréal en plus de s’occuper des « Ride » majeures. Elle fait également la livraison des produits dans sa région;
  • Michel Quesnel : surnommé « Mike le modérateur », il aide pour les « Pop-up ride » et gère aussi le groupe sur Facebook (d’où l’origine de son surnom)

Les évènements à venir …

Crédit Photo:Rideit

Ce ne sont pas les projets qui manquent du côté de l’équipe de Rideit, j’en profite donc pour vous partager la liste des prochains évènements à venir. Si, par hasard, l’envie vous prenait de faire une « Ride ».

 Jeudi 17 juin 2021« Ride » vers la fromagerie Lemaire St-Germain
 Samedi 26 juin 2021   « Ride » d’endurance Rideit #1 vers Baie-Comeau
 Samedi 24 juillet 2021« Ride » d’endurance en Ontario (à confirmer)
 Samedi 7 août 2021« Meet » officiel 2021, seconde édition è East Angus
 Samedi 21 août 2021 « Ride » d’endurance Rideit #2 vers la Gaspésie

La force du nombre

Crédit Photo:Rideit

Pour un restaurateur ou un complexe hôtelier, voir débarquer la « gang de crinquer » de Rideit dans son commerce peut représenter une vraie mine d’or. Imaginez, un convoi de 100 bagnoles contenant un minimum de deux personnes chacune. Vite comme ça, je dirais que ça peut donner 200 personnes qui sont en plein extase de bonheur et qui ont le goût de manger un petit quelque chose ou encore de passer une nuit à l’hôtel avant de reprendre la route. C’est un pensez-y-bien !

Malgré tout, je vous le rappelle, sans vouloir être désagréable, on commence à être vraiment tous à « boutte » de la pandémie. Il faut respecter les règles sanitaires mises en place selon les régions même si, à l’occasion, celles-ci semblent défier les lois de la gravité. Il y a quand même moyen de se faire plaisir !

En conclusion

Crédit Photo:Alexandre Nault

Si vous vous sentez « Down » pour faire une « Ride » ou une « Pop-up ride » en portant fièrement de la « Merch » ou si encore vous aimez « Spotted » les membres de votre groupe pour les affichés dans leur page Facebook, Rideit est la place pour vous.  Pour l’instant, il faut rester prudent dans les « Meet » mais, un jour, cette activité deviendra sûrement un boni intéressant !

Pour plus d’informations sur Rideit, je vous suggère de rejoindre leur groupe ou de vous abonner à leur page Facebook.

Je terminerai cet article par une citation d’un grand philosophe dont je ne me rappelle plus le nom :

« Lorsque tout semble perdu et que la situation est désespérée, l’être humain est en mesure d’innover pour profiter d’une mauvaise passe et changer la noirceur en lumière »

                                                                                                          – Philosophe inconnu

Que les dieux bénissent les rois de la course !!! (Cela, elle vient de moi, j’ai un droit d’auteur là-dessus !)

Chroniqueur
À propos de l'auteur
Archives de Francois Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Scroll to top