Comment les pilotes devront-ils s’adapter?

La 11e émission du Dirt Stevie Show 360

Une émission hebdomadaire pour le numéro 1 du sport motorisé avec nos partenaires Lucas Oil, Total Race Supply et Artist in Residence.

Encore cette semaine des sujets d’actualité, débattus par 3 de nos pénalistes: Luc Lalancette, Martin Bélanger et Steve Bertrand. Ils répondent aux questions pointues de notre animateur Steve Berthiaume. Des confirmations, des suggestions, des interrogations et des nouveautés sont au menu du 26 mars 2021.  

1- Bristol ! Que le show commence !
2- Nouvelle classe Sportsman à Cornwall
3- Pas de course Mods 358 en 2021 à MIR
4- Soutien aux familles, suite à un grave accident.
5- En raison du nombre de catégories de voitures de course, serait-ce possible de diviser le nombre de classes sur deux journées ?
6- Est-ce-possible de créer un Super Dirt Week à l’hippodrome de Trois-Rivières dans le cadre du GP3R ?
7- Les pistes de course en voie d’extinction ou les gouvernements continueront d’attribuer des permis d’exploitation pour le sport motorisé ?

Intro de l’émission:

Bristol ! Que le show commence !
On parle de l’événement de l’année, à suivre en fin de semaine. Comment les pilotes devront-ils s’adapter avec une piste sur terre battue qui change rapidement. On nomme plusieurs pilotes à surveiller, dont Raphael Lessard qui a réalisé le meilleur temps lors de la première séance des pratiques. Le commentaire de Martin Bélanger qui, après avoir vu les pratiques, mentionne qu’il y a eu plus d’action qu’une finale de F1. De plus, la présence du pilote canadien Stewart Freisen amène une belle visibilité à DIRTcar. Steve Bertrand trouve que les membres de NASCAR regardent de haut les gars de course sur terre battue.

Nouvelle classe Sportsman à Cornwall.
Martin annonce que la piste du Cornwall Motor Speedway va de l’avant avec une classe ‘Rookie’ Sportsman. La piste n’avait pas le choix, car il y aura plusieurs nouveaux adeptes en 2021. Il donne des détails au niveau du nombre de tours pour les pratiques et la finale. Pour l’instant, on regarde ce qui se fait ailleurs, pour se doter des mêmes règlements.

Luc est d’avis que cette classe sera profitable pour le pilote. Il y voit plusieurs avantages afin de permettre aux pilotes de découvrir le sport. Avant de faire graduer un pilote parmi les réguliers, il faut tenir compte de plusieurs aspects. Une approche, cas par cas, et le directeur des courses de Cornwall Joel Doiron est la meilleure personne pour évaluer sa progression.

Steve Berthiaume fait une mise au point suite à certains propos sur la relève de la classe Modifié lors d’une émission antérieure.   

Pas de courses Mods 358 en 2021 à MIR. 
On discute de la décision de ne pas présenter la classe maîtresse au Mohawk International Raceway et des répercussions dans le futur. La piste Airborne Speedway se retrouve dans la même situation avec peu d’équipes locales qui sont dépendantes des équipes en provenance du Canada. De plus, MIR doit, géographiquement, composer avec la piste de Can-Am.    

Soutien aux familles suite à un grave accident.
Pour donner suite au texte de Steve Brillant avec la famille Guy Ouellette, on se questionne sur ce qu’on pourrait faire pour soutenir la famille proche. On se demande si DIRTcar ne devrait pas avoir un protocole dans de telles situations.

Voir la vidéo exclusive de 360nitro.
Raphael Lessard après une course en STR et Danny Johnson lors de son passage au Québec en 2009.

En raison du nombre de catégories de voitures de course, serait-ce possible de diviser le nombre de classes sur deux journées ?
Plusieurs idées de scénarios ont émergé. , on s’interroge sur la faisabilité de ce concept afin de satisfaire les promoteurs, les amateurs et les équipes de course. Nos débatteurs sont divisés sur le sujet.

Est-ce-possible de créer un Super Dirt Week à l’hippodrome de Trois-Rivières dans le cadre du GP3R ?
L’idée de Steve Bertrand d’y présenter un événement de course sur la terre battue à l’hippodrome de Trois Rivières, une semaine avant le GP3R, soulève plusieurs questionnements. Il faut tenir compte des coûts, la logistique, la sécurité, les bourses et les subventions. Une question demeure. Est-ce que la terre de la piste ½ mile de l’hippodrome est convenable pour les pneus ?

Les pistes de course en voie d’extinction ou les gouvernements continueront d’attribuer des permis d’exploitation pour le sport motorisé ?
On constate qu’il n’y a plus de nouveau permis d’exploitation et que les pistes actuelles doivent défendre leurs droits acquis. La pression de plus en plus émergente de citoyens, jumelée à des enjeux politiques, n’a rien de rassurant pour le futur. Les pistes disparaîtront d’ici 25 ans.     À ne pas manquer le super samedi des courses, dans le cadre du 50e anniversaire de la piste de Cornwall Motor Speedway. 3 finales de 50 tours pour les Modifiés, Sportsmans et Pro-Stock ainsi que les qualifications. De plus, une finale de 25 tours pour les Mini-Stock.

0 0 vote
Article Rating
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x