Justin Beaudin : l’homme derrière le micro

Crédit photo : JAG

Je me souviens encore de ma 1ère visite à la défunte piste de l’Autodrome Saint-Eustache. J’entends encore Justin Beaudin décrire la course, parler des pilotes en leur attribuant des surnoms, impliqué à 200%. À ce moment-là, j’étais à mon premier programme en tant que relationniste de la Série Sportsman Québec et je me suis dit : c’est cette proximité là avec les pilotes que je veux développer.

Tout comme moi, contrairement à plusieurs personnes qui ont baigné dans le monde des courses depuis leur tendre enfance et dont la passion des courses en a été une familiale avant tout, pour Justin Beaudin il en est tout autre.

La passion des voitures a toujours été présente occupant ses premiers emplois dans le domaine de l’automobile. De commis aux pièces à conseiller technique et finalement représentant sur la route, c’est grâce à ces emplois qu’il participe à ses premiers programmes de stock-car avec des billets promotions remis par Jacques Sigouin, alors représentant de Lucas Oil.

Parmi ses clients, il comptait alors François Bouvrette, le père de Jean-François, pilote Sportsman. Chaque lundi, apparaissant pour ses achats, M. Bouvrette lui racontait avec beaucoup de verves ses exploits du weekend qui venait de passer.

Quelques années plus tard, alors âgé de 28 ans, Justin décide de tenter sa chance derrière le volant, en catégorie Challenge force 4 à l’ASE. Nous sommes en 2008. Il participe aussi à des programmes dans la classe Sport Compact.

« La passion s’est installée en moi mais le talent moins. J’ai visité plus souvent les murs de l’ASE que le cercle des vainqueurs. J’ai fait de belles rencontres à cette époque et eu beaucoup de plaisir dans les estrades avec les gens, qui sont pour beaucoup devenus des amis. » mentionne Justin.

Au cours de l’hiver 2012, Dave Charest organise un Challenge sur Neige à l’ASE et cherche un annonceur sur les médias sociaux. À ce moment, plusieurs personnes suggèrent le nom de Justin Beaudin. Pas étonnant puisque Justin est du type volubile dans les estrades pendant les programmes estivaux. Dave Charest écoute donc la recommandation qui lui est fait et approche Justin. C’est là que la carrière d’annonceur débute pour ce dernier.

Visiblement il se démarque puisqu’au printemps, Yves Ladouceur lui offre le poste régulier pour la saison estivale.

« La famille Labrosse m’a accordé une grande confiance et ont accordé une belle importance à mes commentaires en plus de me confier des responsabilités. Quelques années plus tard, on me confiait le soin de rédiger les communiqués de presse et de gérer la page Facebook Stock Car Montréal, qui s’avérait être la page d’information pour le stock car de l’ASE. » souligne Justin.

Faisant son nom dans le milieu, on lui donne la chance de décrire des courses à quelques autres endroit tel que le prestigieux GP3R, au Airborne Speedway de Plattsburgh et à la piste de New Smyrna au côté de Ken Squier. 

Qu’est-ce qui le passionne dans le travail d’annonceur? L’émotion et l’action qu’il peut transmettre aux amateurs présents. Pour Justin Beaudin, un soir de course, c’est un grand spectacle où il se fait un devoir que les spectateurs apprécient leur expérience.

De pouvoir décrire les luttes entre les pilotes, de pouvoir ressentir l’émotion des familles dans les estrades, ou d’être le premier à parler à un pilote après une victoire, c’est ce qui fait vibrer Justin.

« J’ai un énorme respect pour tous les artisans de ce sport, autant des promoteurs en passant par les pilotes, mécanos, famille et supporteurs. Le monde des courses est rempli de passionnés. On peut être en accord ou en désaccord, mais nous avons tous la même passion pour ce sport. C’est électrisant » confie Justin.

Au fil du temps, il délaisse son métier dans le secteur de l’automobile pour se réorienter vers le domaine de la santé et sécurité au travail. Il est en charge depuis quelques années du développement des affaires pour SPI Santé Sécurité. Son mandat est de s’assurer que les travailleurs rentrent en toute santé et sécurité à la maison à la fin de leur quart de travail que ce soit par la vente d’équipement, de la formation ou de l’expertise dans leur milieu de travail. 

Dans ses temps libres, Justin Beaudoin participe au podcast Pit Stop 360 sur 360Nitro.tv et il sera de retour au micro d’annonceur à Icar Speedway au printemps 2021.

Agissant également à titre de consultant en relations publiques pour certaines équipes et organisations en lien avec le sport automobile, Justin Beaudin s’implique au maximum dans le monde du stock-car tout ça sans mettre de côté sa conjointe Kristelle, son fils Nathan âgé de 4 ans et une petite fille qui verra le jour en avril, juste à temps pour la saison de course !

C’est grâce à des passionnés comme Justin Beaudin, impliqué à cent milles à l’heure, toujours prêt à relever de nouveaux défis que plusieurs découvrent le monde du stock-car et s’y passionnent. Merci Justin pour ton implication !

5 5 votes
Article Rating
Marie-Claude Levasseur
Chroniqueur/Photographe
À propos de l'auteur
 
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Scroll to top
error:
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x